Archives par mot-clé : Santé menacée

Vaccins : Quels risques pour quelle efficacité ? – Avis d’experts

Alors que certains s'inquiètent des effets des vaccins, la chaîne Débunker des Etoiles fait le point sur cette question sensible avec deux experts.

Un entretien avec des professionnels de santé pour y voir plus clair dans le globiboulga des fausses informations qui circulent sur les vaccins.
Attention faute de frappe à 25:17, ce n'est pas 20g mais 20mg évidemment, ou plus précisément 0,28 x 70 = 19,6mg...

Sources :

- Un très bon site pour comprendre les vaccins avec des mots simples et des petits dessins :
http://lepharmachien.com/vaccins/

- Un très bon site sur les résultats de chaque vaccin, avec graph :
https://theierecosmique.com/2015/09/2...

- La disparition des maladies au XXe siècle en chiffres :
http://m.slate.fr/life/80765/eradicat...

- Couverture vaccinale selon l'OMS :
http://www.who.int/mediacentre/factsh...

- Rapport de l'INSERM sur le lien entre vaccin Hepatite et SEP :
https://www.inserm.fr/content/downloa...

- Publication scientifique sur l'absence de lien entre vaccin et SEP :
http://jamanetwork.com/journals/jama/...

- Vaccins et autisme, l'histoire d'une fraude guidée par l'argent :
http://www.francetvinfo.fr/sante/mala...

- La dernière publication scientifique sérieuse sur l'absence de lien entre autisme et vaccins :
http://jamanetwork.com/journals/jama/...

- Rapport du HCSP sur l'aluminium dans les vaccins :
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telech...

- Rapport de l'ANSES sur l'aluminium dans les aliments :
https://www.anses.fr/fr/content/etude...

- L'évaluation du rapport bénéfices/risques des vaccins :
https://www.medecinesciences.org/en/a...

- Les sels d'aluminium dangereux pour la santé ? Une possibilité sérieuse :
http://presse.inserm.fr/la-presence-d...

- Détox : Pas d'obligation vaccinale dans les autres pays ?
http://www.francetvinfo.fr/replay-rad...

Credits musiques :
SinceIquit - Endless dreams
https://soundcloud.com/sinceiquit
Namaste par Audionautix est distribué sous la licence Creative Commons Attribution (https://creativecommons.org/licenses/...) Artiste : http://audionautix.com/

Des bactéries téléguidées pour soigner le cancer ?

Scilabus présente une piste de recherche étonnante et prometteuse pour soigner le cancer grâce à des bactéries magnétotactiques. Ces bactéries pourraient transporter un médicament jusqu'à la tumeur cancéreuse, en étant dirigées par un champ magnétique.

Le cancer soigné par des bactéries téléguidées ? (7:31, ajoutée le 6 août 2017)

Une vidéo de Scilabus

****

- Soutenir Scilabus : http://www.tipeee.com/scilabus

- S'abonner : http://www.youtube.com/user/scilabus?...
****

********
Remerciements
********
Mahmood Mohammadi, PhD, laboratoire de nanorobotique de Sylvain Martel à Polytechnique Montréal.

***********************************
Musique
***********************************
Hugo Jobidon Lavergne

***********************************
Sources
***********************************
Article de Mahmmood dans Nature : https://www.nature.com/nnano/journal/...
http://www.calpoly.edu/ rfrankel/NatR...
Les oiseaux utilisent aussi le magnétisme pour se repérer : https://academic.oup.com/icb/article/...
Super reportage : http://ici.radio-canada.ca/tele/decou...

***********************************
Crédits :
***********************************
Image du champ magnétique terrestre
Par Geek3 — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index...

L'article "Le cancer : quand une seule de nos 100 000 milliards de cellules dégénère en tumeur maligne" présente la vidéo de Science Etonnante dans laquelle il explique ce qu'est vraiment le cancer et pourquoi cette maladie nous résiste.

("Dans cet épisode, je vous parle des mécanismes d'apparition des tumeurs cancéreuses, des facteurs de risque et des traitements, avec un zoom particulier sur les immunothérapies.")

Le Cancer — Science étonnante #43 (23:07, ajoutée le 6 juillet 2017)

Le magazine santé de la RTS s'est intéressé aux cancers et à l'espoir qu'apportent de nouvelles thérapies...

36.9° - Nouvelles thérapies contre le cancer (1:05:53, ajoutée le 22 février 2017)

Pour marquer ses dix ans, le magazine santé de la RTS aborde l'espoir que suscitent les nouvelles thérapies contre le cancer. "LA" maladie du 21e siècle va peser lourd dans le système de santé et sur nos vies : une personne sur deux sera touchée à un moment de son existence. S'il y a un domaine dans lequel la médecine ne fera des progrès qu'en devenant très individuelle, c'est bien celui de ce mal.

On ne parle plus « du » cancer, mais « des » cancers, car il s'agit de milliers de maladies différentes, et peut-être même que chacune est unique. Les cancers ne sont d'ailleurs plus seulement classés par organe - poumons, sein, foie, colon, etc. - mais aussi par type de mutation. Des mutations qu'il est possible d'identifier grâce au séquençage à haut débit de l'ADN des cellules malades et au travail de super- ordinateurs capables de traiter ces montagnes de données.

On comprend mieux désormais pourquoi une cellule devient folle, comment elle parvient à se rendre invisible aux yeux du système immunitaire et par quels mécanismes elle colonise l'organisme pour faire des métastases. De nouveaux traitements viennent compléter la chirurgie, la radiothérapie et les chimiothérapies. Ces traitements qui font appel au système immunitaire sont en train d'arriver dans les hôpitaux en Suisse. Comment fonctionnent-ils exactement ? Qui pourra en bénéficier ?

36,9° a rencontré des patients qui ont « testé » ces nouveaux traitements et recueilli les explications de nombreux spécialistes, dont notamment le Pr George Coukos (l'un des pionniers de l'immunothérapie, chef du Département d'oncologie UNIL-CHUV), le Pr Pierre-Yves Dietrich (responsable du centre d'oncologie des HUG), le Pr Curzio Rüegg (professeur de pathologie au Département de médecine de l'Université de Fribourg) ainsi que le Pr Didier Trono (spécialiste des technologies biomédicales et informatiques et directeur du laboratoire de virologie et génétique de l'EPFL). À la croisée de la médecine, de l'intelligence artificielle et du secret de nos cellules, une émission passionnante.

Reportage du 17 février 2016

Retrouvez 36.9° :
Toutes les vidéos : https://youtube.com/playlist?list=PLk...
Site : http://rts.ch/sante
Facebook : https://facebook.com/RTS369/​

Perturbateurs endocriniens : Hulot sacrifie notre santé aux lobbies

Découvrez comment Hulot a enterré 10 ans de luttes en Europe pour la réglementation des perturbateurs endocriniens, ces substances qui détruisent notre santé et causent baisse de fertilité, cancers, malformations... On ne peut pas y échapper, ils sont partout, mais il reste un espoir pour protéger notre santé.
►► LA PÉTITION : http://bit.ly/PetitionGenerationsFutures

Tu bois du light  ? T’es foutu  !

Un épisode intéressant de La statistique expliquée à mon chat, une chaîne YouTube belge créée par Laura Maugeri (infographiste), Gwenaël Grisi (compositeur) et Nathan Uyttendaele (docteur en sciences, spécialisé dans la statistique).

Elles prennent toujours plus de place dans nos supermarchés : les boissons "light". Leur promesse ? Autant de plaisir que les boissons sucrées, les inconvénients sur la santé en moins. Mais de plus en plus d'études scientifiques les pointent du doigt : boire light ne serait pas si inoffensif que ça pour le corps humain.

Problème : la plupart de ces études ne font que suspecter le danger de ces boissons... mais n'offrent aucune preuve concrète de cette dangerosité. Pour y voir plus clair, disséquons la plus récente de ces études (publiée en avril 2017) et expliquons ce qu'il faudrait faire pour aller au-delà de la simple suspicion. Regardons aussi comment Internet a réceptionné l'étude...

Lien vers l'étude en question : http://stroke.ahajournals.org/content...

Quelques exemples de comment Internet a réceptionné cette étude :
https://www.lebonbon.fr/paris/news/la...
https://www.pourquoidocteur.fr/Articl...
http://www.medisite.fr/a-la-une-soda-...
http://www.nicematin.com/sante/vous-n...

Un des rares sites à NE PAS s'être empressé d'extrapoler l'étude en la conclusion la plus "buzzable" :
http://fr.newsmonkey.be/article/17350

La désinformation sur Internet est un sujet fascinant. La chaine Hygiène Mentale y a consacré une vidéo tout à fait passionnante : https://www.youtube.com/watch?v=ZxSTX...

Comment expliquer la corrélation en 01:12 ? C'est la même explication que pour notre vidéo consacrée à la corrélation entre prix Nobel et consommation de chocolat (lien : https://www.youtube.com/watch?v=aOX0p...)

Lorsqu'un pays est riche/développé, les grandes marques comme Ikea s'y installent. Par ailleurs, ces pays consacrent pas mal de moyens à l'éducation et à la recherche, ce qui se traduit évidemment par plus de prix Nobel. Le lien (ou la corrélation) observé est juste une *conséquence* du niveau de développement. Dans cet exemple, les statisticiens diront que le niveau de développement est un facteur *confondant*.

Source des données pour le graphique en 01:12 : http://www.uclep.be/wp-content/upload...
Nous avons volontairement retiré deux pays dans notre graphique : Irlande et Angleterre. Ikea est moins implanté dans ces pays. Aucune idée de pourquoi, Nathan a donc décidé de les supprimer pour que le message principal derrière notre graphique (à savoir, il y a une corrélation) passe le mieux possible.

Et la corrélation en 01:24 ? Même si certains qui lisent trop la presse ont l'impression que vivre dans ce monde n'a jamais été aussi difficile, les statistiques sont très claires : jamais dans l'histoire de l'humanité nous n'avons été aussi bien lotis (bien sûr, tout n'est pas parfait et il y a encore beaucoup de place pour améliorer notre situation collective).
L'espérance de vie à travers tous les pays de la planète n'a jamais été aussi élevée (et continue d'augmenter), de même que notre confort matériel. Ce développement humain toujours plus grand a toutefois des conséquences : rejet massif de CO2 dans l'atmosphère (où il s'accumule depuis des décennies) et tendance à ne plus assez bouger et à manger de la nourriture trop riche (maintenant disponible à bas prix à chaque coin de rue). La corrélation entre CO2 et surpoids est juste la conséquence du développement humain très élevé. Dans cet exemple, les statisticiens diront que le développement humain est le facteur confondant.

Source des données : pour le surpoids sur la planète, nous avons utilisé les données de la World Health Organization, http://apps.who.int/gho/data/view.mai.... Veuillez noter que les chiffres sont donnés pour les hommes et les femmes. Nous avons simplement fait, pour chaque année, la moyenne de la proportion d'hommes en surpoids avec la proportion de femmes en surpoids.
Pour le CO2 sur la planète, nous avons utilisé les données de la National Oceanic and Atmospheric Administration : ftp://aftp.cmdl.noaa.gov/products/trends/co2/co2_annmean_mlo.txt

Script et narration : Nathan Uyttendaele - https://be.linkedin.com/in/nathan-uyt...
Illustration, animation, sound design : Laura Maugeri - http://lauramaugeri.com
Musique : Gwenaël Grisi - https://soundcloud.com/gwena-l-grisi

Le cancer : quand une seule de nos 100 000 milliards de cellules dégénère en tumeur maligne

Environ 100 000 milliards de cellules dans le corps d'un être humain adulte,

Environ 200 milliards de cellules créées chaque jour pour remplacer celles qui meurent...

Le cancer n'est pas vraiment une maladie, mais plutôt une famille de maladies qui se caractérisent par une prolifération anormale de cellules dans un tissu. Les cellules identiques sont regroupées en tissus, qui à leur tour peuvent constituer des organes. A tout moment de notre vie des cellules meurent. C'est normal. Et d'autres sont créées pour les remplacer : environ 200 milliards chaque jour...

Une vidéo de Science étonnante :

Le cancer est aujourd'hui la 1ère cause de mortalité en France. Mais qu'est-ce vraiment que cette maladie, et pourquoi nous résiste-t-elle ?

Dans cet épisode, je vous parle des mécanismes d'apparition des tumeurs cancéreuses, des facteurs de risque et des traitements, avec un zoom particulier sur les immunothérapies.

Le portfolio de Raphaël Thiollier, qui a bénévolement réalisé l'épisode : http://www.lecaveaudelopus.com/RAPHAE...
Merci pour tout, Raphaël !

Merci à Élodie Grellier et Antoine Crouan de l'école des sciences du cancer pour l'accompagnement et la relecture bienveillante du scénario : https://formation.gustaveroussy.fr/

Merci au Professeur Caroline Robert pour l'interview, à Ken Olaussen et Catherine Hill pour la relecture du script.

Merci à la direction de la communication de l'institut Gustave Roussy pour les quelques images et plans additionnels.

Le billet de blog qui accompagne la vidéo, pour quelques infos et sources supplémentaires : https://sciencetonnante.wordpress.com...

Un commentaire de Science étonnante publié sous la vidéo :

Quelques précisions sur des points qui reviennent souvent :

- pourquoi une tumeur maligne peut provoquer la mort. Eh bien principalement parce qu'elle perturbe fortement le fonctionnement de l'organe dans lequel elle se développe.

- pour le classement 2A, je parle de preuves par exemple sur les animaux. Le principe général est le caractère cancérigène avéré chez les animaux, mais ça n'est qu'un exemple des "soupçons" qu'on peut avoir et qui amènent au classement 2A. Donc non, on n'a pas de souris coiffeuses ! Et la raison du classement 2A concerne les produits qui sont manipulés, notamment les colorations.

- il n'y a pas d'erreur d'inversion dans le tableau d'incidence / mortalité. La mortalité peut parfaitement être supérieure à l'incidence. L'incidence est le nombre de nouveau cas dans l'année. Exemple fictif simplifié : 100 nouveaux cas en 2016, 90 en 2017. Mais les 100 de l'année 2016 meurent tous en 2017.

- il y a évidemment des effets secondaires aux immunothérapies. On booste le système immunitaire, mais celui-ci peut se mettre à s'attaquer à des cellules saines, et provoquer par exemple des maladies auto immunes. Donc comme tout traitement, c'est une arme à double tranchant.

Une seule de nos 100 000 milliards de cellules devient hors de contrôle, et le cancer peut s'installer...

Cruelle ironie...

Qui me laisse désabusée et m'invite à reconsidérer ces deux monologues tirés du film American Beauty (réalisé par Sam Mendes et écrit par Alan Ball - sorti en 1999)

(musique : American Beauty, par Thomas Newman - Original Motion Picture Score - janvier 2000)

Ricky (Wes Bentley - au milieu du film) :

« C'était une de ces journées
où il va se mettre à neiger d'une minute à l'autre
et qu'il y a comme de l'électricité dans l'air.
On peut presque l'entendre.

Et ce sac...
dansait avec moi,
comme un enfant qui m'invitait à jouer avec lui.
Pendant 15 minutes.

Ce jour-là j'ai compris qu'il y a...
une vie au-delà des choses.
Et une force, incroyablement bienveillante
me disait qu'il n'y avait aucune raison d'avoir peur.

Jamais.

Sorties du contexte, les images n'ont aucun sens, je sais…
mais ça m'aide à me souvenir.

J'ai besoin de me souvenir.

Parfois, il y a tellement de beauté… dans le monde…
que c'en est insoutenable.

Et mon coeur est sur le point de lâcher… »

(Arbrealettres + Scènes Cultes)

Lester (Kevin Spacey - à la fin du film) :

« J'avais toujours entendu dire qu'à l'instant de votre mort, votre vie entière se déroulait devant vos yeux en une fraction de seconde. Tout d'abord, cet instant dure beaucoup plus longtemps qu'une fraction de seconde... Il s'étend jusqu'à l'infini, comme un océan de temps. Pour moi, c'était d'être allongé dans l'herbe en été pendant les vacances, à regarder les étoiles filantes. Et les feuilles des arbres qui bordaient notre allée, tourbillonnaient dans le vent d'automne. Ou les mains de ma grand-mère, et cette peau sèche et ridée comme du parchemin. Et la première fois que mon cousin Tony est venu chez nous dans sa superbe voiture. Et Janie, et Janie... Et Carolyn. Bien-sûr, je pourrais être aigri de ce qui m'est arrivé, mais c'est inutile. Il y a tant de beauté dans ce monde. Parfois j'ai l'impression qu'elle me submerge de partout en même temps, et c'en est trop. Mon coeur se remplit comme un ballon prêt à exploser, et là, je comprends qu'il faut que je lâche prise, que j'arrête d'essayer sans cesse de m'y raccrocher... Et ça glisse sur moi comme de la pluie. Et je ne peux plus rien éprouver d'autre que de la gratitude, pour chaque instant de mon insignifiante petite vie...
Vous ne comprenez pas ce que je suis en train de vous dire, n'est-ce pas ?
Ne vous en faites pas, un jour...
Vous comprendrez. »

(Répliques de American Beauty)

(musique : Because, reprise des Beatles par Elliott Smith - Musique originale du film - octobre 2015)

Serge Blisko (MIVILUDES) sur le complotisme, la vaccination et les dérives sectaires

A l'occasion du séminaire « Vaccination, complotisme et dérives sectaires » organisé à Marseille vendredi 29 juin 2017, Serge Blisko, président de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (MIVILUDES), revient sur les causes de la réticence croissante d'une partie du public à l'égard de la prévention vaccinale, une défiance encouragée par une désinformation aux relents complotistes à laquelle des groupes sectaires ne sont pas toujours étrangers...

Le scandale de la viande Halal

Ce reportage est modéré et factuel, pour ma part, je le serais moins :

Il explique comment la viande halal se généralise insidieusement, au point que des Français non musulmans consomment cette viande sans le savoir, et peut-être même, contre leur éthique ou leurs convictions. La diffusion de cette viande implique :

  • la souffrance des animaux qui agonisent pendant de longues minutes
  • les problèmes de santé découlant d'une viande contaminée
  • le paiement d'une taxe envers la communauté musulmane

En ce qui me concerne, j'estime que c'est un scandale d'État, puisque ce dernier ferme délibérément les yeux sur ce phénomène.

Que les musulmans veuillent consommer une viande obtenue avec des méthodes barabres, ça les regarde, à eux de se débrouiller pour l'obtenir (depuis d'autres pays éventuellement).

L'État en revanche, de mon point de vue, ne doit pas autoriser ces méthodes qui provoquent la souffrance animale en premier lieu (l'étourdissement devrait être obligatoire, point, et il semble que c'était le cas dans la loi auparavant), dégradent la qualité de la viande, et surtout, que ce soit fait à l'insu des français (autant les producteurs que les consommateurs de viande), sur son propre sol.

Enquête médicale : Kuru, la maladie des Papous cannibales

Au milieu du 20e siècle, la médecine a commencé à s'intéresser à une nouvelle maladie découverte en Papouasie-Nouvelle-Guinée dans une tribu aborigène anthropophage : le kuru. Entre 1950 et 1965, cette maladie dégénérative du système nerveux a emporté quelque 2500 membres de cette tribu, essentiellement des femmes et des enfants.

La cause de cette épidémie ? Les rites anthropophagiques mortuaires de la tribu, qui conduisaient les femmes et les enfants à consommer le cerveau des défunts et le système nerveux central. Or, tout comme la maladie de Creutzfeldt-Jakob ou la tremblante du mouton, le kuru est une encéphalopathie spongiforme transmissible. Un type de maladie provoqué par l'accumulation d'une protéine prion incorrectement repliée et transmissible par consommation d'organes contaminés. Au fur et à mesure de leur accumulation, ces prions vont littéralement ramollir le cerveau jusqu'à le rendre spongieux ; la maladie entraîne des troubles neurologiques graves (coordination des mouvements, troubles visuels, crises d'épilepsie, secousses musculaires). En langage Fore - utilisé par la tribu concernée -, "kuru" signifie d'ailleurs "trembler de peur". En 1950 toutefois, cette pratique a été interdite et la maladie s'est peu à peu raréfiée (Sciences & Avenir).

Fragments de métier : Infirmière

Sujet : ubérisation du métier d'infirmier
Animateur : Shadow Ombre
Infos supplémentaires :
Témoignage d'une infirmière sur la transformation de son métier d'infirmier. L'ubérisation affecte aussi les métiers de la santé. Les conditions de travail se dégradent.

L'autre émission.

Éthique et cancer

Les Mardis de l'Espace des sciences avec Axel Kahn, docteur en médecine et docteur ès sciences, Président honoraire de l'université Paris Descartes. Président du Comité Éthique et Cancer.
Les cancers sont des affections fréquentes qui frappent inégalement presque toutes les familles selon des prédispositions génétiques, professionnelles ou de comportements individuels liés souvent à la situation socio-économique.
http://www.espace-sciences.org/confer...

Produits chimiques : nos enfants en danger

En France et partout dans le monde, médecins et chercheurs lancent l'alerte sur les effets des produits chimiques sur le développement des enfants. Augmentation des cancers infantiles, multiplication des anomalies de naissance ou des troubles hormonaux, explosion de l'autisme : toutes ces pathologies pourraient bien avoir des causes environnementales. Les pesticides apparaissent en première ligne dans les rapports des chercheurs. Six multinationales contrôlent ce secteur : Syngenta, Bayer, Monsanto, Dow, Basf et Dupont. Elles règnent presque sans partage sur un marché colossal qui pèse cinquante milliards d'euros.

M. Asselineau et l’UPR ont raison : les nanoparticules dans nos assiettes !

Un reportage affligeant qui montre bien toute la perversité du système Européen et qui valide une fois de plus les analyses de L'UPR. Sortir de l'UE, en plus de sortir d'un projet raciste qui détruit notre économie, est aussi urgent pour notre santé. Vous comprenez pourquoi cette option n'est défendue que par des partis extrêmes (et encore faussement défendue) promus par les médias ? Il faudrait pas que le peuple décide de rompre avec ce qui rapporte tant à si peu de monde ....

Tous unis contre la pollution

Pollution atmosphérique dans la capitale de Chine : ce phénomène largement couvert par les médias en Chine et à l'étranger n'a pas besoin d'être mis en lumière mais plutôt d'être expliqué dans toute sa complexité.
Ici à Beijing des individus se mobilisent, échangent et innovent pour faire reculer le fléau.
Venez chercher dans cette émission des informations que vous ne trouverez pas ailleurs. Bienvenue à tous dans ce second épisode de "On ne vous dit pas tout".

Quand notre environnement s’en prend à nos hormones

Les Mardis de l'Espace des sciences avec Olivier Kah, neurobiologiste, directeur de recherche émérite au CNRS et à l'INSERM.

Bisphénols, phtalates, pesticides, résidus de produits pharmaceutiques… Autant de perturbateurs endocriniens accusés d'être responsables de la baisse de la fertilité, de l'autisme, de l'obésité, des cancers et autres pathologies. À l'heure où la Commission européenne s'apprête à légiférer sur le sujet, la conférence fera un point objectif sur ces questions.

Les insectides sont des neuro-bloquants qui causent probablement Alzheimer et Parkinson …

Les enfants n'ont au départ pas d'a priori sur les insectes. Leur peur des insectes leur est souvent transmise par les parents ... Pour l'enfant tout est nouveau ! ... La peur est l'absence d'amour ...

Claude et Lydia Bourguignon - Interview 2016 (6/6)

Claude et Lydia Bourguignon - Interview 2016 (5/6)

Claude et Lydia Bourguignon - Interview 2016 (4/6)

Claude et Lydia Bourguignon - Interview 2016 (3/6)

Claude et Lydia Bourguignon - Interview 2016 (2/6)

Claude et Lydia Bourguignon - Interview 2016 (1/6)

Bernard Stiegler – Ce qui fait que la vie vaut la peine d’être vécue : de la pharmacologie

Qu'est-ce que le soin ? Que veut dire prendre soin ? Quelle différence établir entre le soin thérapique et le soin thérapeutique ? Existe-t-il une obligation de soin ? Sur quoi reposent les enjeux d'une politique de soin ? Le soin est-il une relation intégrale ? On n'en finirait pas d'énoncer les multiples dimensions du soin. Prendre soin de soi et des autres ne relèvent pas d'une quelconque vertu morale transcendant les siècles et les civilisations telle la pitié primitive ou l'amour de soi dans l'état de nature chez Rousseau. La question du soin – que l'on appelle aussi le care – est une affaire d'économie politique, et non seulement d'éthique selon le philosophe Bernard Stiegler . Elle s'inscrit au cœur des alternatives économico-politiques. Elle requiert la mise en œuvre d'une politique d'adoption capable de promouvoir une véritable écologie de l'esprit. Bernard Stiegler est de ceux qui anticipé la crise économique et financière de 2008. Il a tiré les leçons de l'effondrement du modèle industriel fondé sur l'automobile et la télévision. À ceux qui ne voient pas que le consumérisme est menacé par sa limite propre du fait que le désir du consommateur s'épuise en même temps que son savoir vivre s'émousse, il répond que la domination du court terme sur le long terme a assez duré. À la morgue du marketing irresponsable, il préfère contribuer à la formation d'un nouvel âge industriel. Face à une économie de l'incurie génératrice de bêtise sytémique, il préfère se demander ce qui fait que la vie vaut la peine d'être vécue. C'est le titre de son dernier livre. Ce n'est pas un livre de plus sur le soin. Mais un livre qui prend soin de la vie humaine. Il est venu à La Fabrique de l'Humain pour nous en parler….

Intervenant : Bernard Stiegler (philosophe, directeur de l'Institut de recherche et d'innovation (IRI)

Hôpital en danger : Marisol Touraine vs. Osons Causer

Hôpital en danger : Marisol Touraine vs. Osons Causer - Chronique Mediapart #1 Pourquoi les grèves d'infirmier.e.s et de médecins ? Pourquoi les réformes de l'hôpital public donnent aux soignants comme aux usagers l'impression que l'hôpital est sous grande pression ?

Névrose médiatique et propagande

Névrose médiatique - grâce aux médias et à l'Actualité, la population est malade mais elle ne le sait pas. La société est un asile à ciel ouvert. Les virus de cette maladie : l'information de masse, l'information mainstream, l'information alternative.

http://psychotherapeute.blogspot.fr/2011/12/nevrose-mediatique.html

Martin Seligman : https://fr.wikipedia.org/wiki/Martin_Seligman
Controverse : En octobre 2014, le journaliste James Risen a affirmé que l'Association des psychologues des États-unis, présidée par Martin Seligman, travaillait avec la CIA sur des programmes de torture

http://www.vulgaris-medical.com/encyclopedie-medicale/nevrose-mediatique

Ne voiture rien venir ?

Depuis plus d'un siècle, le meilleur ami de l'homme n'a pas quatre pattes mais quatre roues. Et un moteur. Progressivement, la voiture s'est imposée dans nos paysages et nos imaginaires comme une évidence. Elle est l'un des symboles de l'ère industrielle, l'étendard de la liberté sans entraves. Pouvoir rouler vers n'importe quel horizon, n'importe quand. Tant que le réservoir est plein et qu'il n'y a pas de bouchons. Ainsi l'automobile a façonné une bonne partie de nos villes et de leurs alentours mais, alors que 66% de la population devrait habiter des zones urbaines d'ici 2050, le temps est peut-être venu de questionner la place de la voiture dans nos cités.

Data Gueule

Dengue, Chikungunya, Zika : nouvelles menaces sanitaires pour la France ?

Les Mardis de l'Espace des sciences avec Philippe Quenel,
Médecin, Docteur en épidémiologie et bio-statistiques à l'EHESP de Rennes.

Au cours des dix dernières années, la dengue, puis le chikungunya et le zika ont connu une évolution fulgurante dans la zone intertropicale à laquelle les départements et territoires français ultramarins n'ont pas échappé. Or les échanges aériens entre ces départements et la France métropolitaine sont quotidiens. De plus, le réchauffement climatique conduit les moustiques à étendre leur aire de distribution et l'Aedes Albopictus, vecteur de ces trois maladies, est désormais présent dans une bonne moitié sud de la France. La France métropolitaine est-elle réellement menacée par ces maladies virales ? Et quels sont les risques pour la santé liés à ces maladies ?

En partenariat avec l'EHESP - École des Hautes Études en Santé Publique et le CRSA - Conférence régionale de la santé et de l'autonomie.

Espaces des sciences

Fluor, un ami qui vous veut du mal (documentaire France 5)

Un poison embarrassant pour les multinationales...

En avril 2016, France 5 a décidé de « déclassifier » médiatiquement le dossier Fluor dans un documentaire d'Audrey Gloagen intitulé « Fluor, un ami qui vous veut du mal ». Jusqu'alors, les médias « mainstream » semblaient mal à l'aise vis-à-vis de ce sujet de santé publique, qu'ils avaient négligé pendant si longtemps, allant jusqu'à promouvoir la consommation du fluor dans de nombreuses publicités.

L'enquête d'Audrey Gloagen commence évidemment comme un polar, les journalistes aimant se mettre en scène en se donnant le beau rôle. Après un échange de SMS avec son « rédac » qui l'informe du danger du fluor, la journaliste décide d'aller exhumer les archives des aciéries Schneider du Creusot en Bourgogne et découvre un rapport « Pollution » de 1970 précisant que le fluor était utilisé pour faire fondre l'acier dans les hauts fourneaux et dégageait des fumées toxiques. Les fluoroses dentaires s'étaient développées dans la population environnante et les élevages de Charolais voisins.

Caries et fluoroses dentaires (sucre raffiné et dentifrice au fluor)

Parmi les dangers du fluor, la fluorose dentaire est l'une des pathologies les « moins graves » mais de plus en plus fréquente chez les enfants : des tâches inesthétiques sur les dents avec destruction de l'émail (qui rend le patient très sujet aux caries). Car la consommation du fluor s'avère toxique dès 1 mg par jour pour les enfants et 4 mg pour les adultes.

On le retrouve dans notre eau, nos dentifrices, nos poêles, nos sels, nos vêtements et sa toxicité inquiète désormais les scientifiques du monde entier.

« Un professeur connaît le fluor plus que quiconque pour en avoir fait l'objet de sa thèse. Anne-Marie Musset dirige l'un des plus grands pôles de chirurgie dentaire de France. À la faculté de Strasbourg, il lui arrive de voir régulièrement des problèmes d'intoxication au fluor. »

Elle conseille aux parents de réduire au maximum la quantité de dentifrice au fluor sur la brosse à dents de leurs enfants. En mars 2009, l'impression sur les boites de dentifrice au fluor de la dose « taille d'un petit pois » pour les enfants a été imposé par une loi. Le Pr Musset explique :

« Les fluoroses qu'on voit en France, dans 80% des cas, ce sont des enfants qui ont avalé du dentifrice à trop forte dose. »

Il s'agit de la fluorose humaine. Le fluor, ingéré à forte dose, entraîne de graves problèmes osseux et, à une dose moindre, provoque une fluorose dentaire : des traces horizontales et des taches brunes apparaissent sur les dents et l'émail est progressivement détruit.

« Métro boulot chrono, merci patron ! – Spécial investigation » ou les méthodes trompeuses et infernales pour les salariés du lean management

Synopsis :

Travailler mieux, plus vite, en étant plus heureux : telle est la promesse du "lean", un nouveau mode de gestion de la production qui vise à rationnaliser au mieux les différentes tâches réalisées dans une entreprise.

Cette méthode révolutionnaire, qui a vu le jour au Japon, a été transformée par les Américains qui l'utilisent dans les entreprises, les services publics, les administrations pour augmenter la productivité. Mais à quel prix ? Si aucun investissement n'est nécessaire, les salariés payent au prix fort cette nouvelle méthode qui les transforme en véritable machine. Jamais les taux de dépression, de burn out et de suicides en entreprise n'ont été aussi élevés.

Le lean management, un danger pour les salariés ?

Les techniques du "lean management," mode d'amélioration continue de l'organisation du travail, sont loin de faire l'unanimité. Efficace pour réduire les coûts, il serait, contrairement à sa promesse initiale, un danger pour les salariés.
Il se présente comme un « repenti du lean management » : pendant douze ans, Bertrand Jacquier a accompagné le déploiement de projets « lean » dans l'industrie. Le jeune ingénieur avait alors l'impression que « c'était une réponse pertinente aux limites du modèle taylorien. » Il est aujourd'hui convaincu que « c'est un facteur de risque pour la santé des salariés ».

Une conviction qui l'a conduit à reprendre des études de psychologie du travail pour devenir expert auprès des CHSCT (Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail) au sein du cabinet Secafi. Ce nouveau poste d'observation lui permet de prendre la mesure des dégâts causés par le lean management : « L'intensification du travail, la diminution de la latitude décisionnelle, la perte de solidarité génèrent à la fois des troubles psychosociaux (RPS) et des troubles musculo-squelettiques (TMS). »

Le lean management oppose les points de vue

Des dégâts que Marie-Pia Ignace ne nie pas. Mais pour la présidente de l'Institut Lean France (association créée en 2007 pour diffuser la culture du lean), ils sont dus à un dévoiement du lean management : « Certains dirigeants n'en retiennent que les volets "gains de productivité" et "réduction des coûts". Ils les enrobent d'un vague discours sur l'écoute des salariés pour aboutir à la vision perverse d'un lean Pinocchio qui n'a plus rien à voir avec l'original. » Pour la fondatrice du cabinet de conseil Operae Partners, « le véritable lean management est tourné vers le respect du client et du salarié qui, dans le modèle de Toyota, sont appelés à le rester à vie. »

Encore faut-il revenir à la véritable définition du lean management. Ou plutôt les définitions, tant les visions de cette pratique varient selon les points de vue. Pour Jean-Luc Ledys, consultant au sein du cabinet d'évaluation et de prévention des risques professionnels Technologia, « il s'agit, comme le terme de "management maigre" l'indique, de faire plus avec moins. Ce n'est pas un hasard si Carlos Ghosn, président de Renault et Nissan, parle volontiers de management frugal. »

Pour Michaël Ballé, expert en la matière, sensei (voir ci-dessous) et co-auteur, avec Godefroy Beauvallet, de « Le Management lean » (éditions Pearson, mars 2013, 306 pages), « c'est un processus d'amélioration continue et de création de la valeur par l'élimination des gaspillages. Le lean management ne doit surtout pas être réduit à un outil de réduction des coûts de main-d'oeuvre. Au contraire, à mesure que les process s'améliorent, l'entreprise doit réaffecter les ressources productives à de nouvelles tâches de création de valeur ».

Une chasse au gaspillage génératrice de productivité

Le meilleur comme le pire : Système de management de la qualité ou machine à réduire les coûts en broyant les hommes ? Simple effet de mode ou nouvelle vision de l'organisation ? Rarement un modèle aura été aussi controversé que le « lean management », ou « management maigre ».
Né dans les ateliers japonais de Toyota dans les années 1990, repris en main par les chercheurs américains du MIT (Massachussets Institute of Technology) dans les années 2000, le « lean management » s'impose aujourd'hui dans une économie française en crise. Et c'est sans doute là le principal problème : les dirigeants d'entreprise n'en retiennent trop souvent que les gains de productivité, oubliant que c'est d'abord un système collectif d'amélioration continue.

Malheureusement, les experts autoproclamés ne retiennent de cette définition que la première partie : « Le problème du lean management, c'est que ça fonctionne très bien, soupire Jean-Luc Ledys. La chasse aux gaspillages et aux temps perdus génère très rapidement des gains de productivité importants. »

Le cabinet de conseil Mc Kinsey a promu le lean management à travers le monde en promettant 30 % de productivité supplémentaire à très court terme. Mais à quel prix ? « L'organisation d'une entreprise repose sur un triptyque, poursuit Jean-Luc Ledys : le retour sur investissement, la satisfaction des clients et le bien-être des salariés. Pour que l'entreprise fonctionne durablement, ce triptyque doit être équilibré. Or le lean conduit trop souvent à oublier les salariés. »

Le bien-être des salariés, oublié

Les experts en santé au travail multiplient les exemples : « Aller chercher un boulon à l'autre bout de l'atelier, c'est du temps perdu, admet Bertrand Jacquier. Mais c'est aussi l'occasion de faire quelques pas et de décontracter ses muscles. » En chassant les gestes inutiles, le lean management intensifie le travail et génère des troubles musculo-squelettiques.

De même, « Une infirmière ne met pas plus d'une minute pour faire une piqûre. Mais les dix minutes qu'elle passe dans la chambre d'un malade ne sont pas perdues : ce n'est pas un temps de "cure" (soigner) mais un temps de "care" (prendre soin). » Enfin, le lean management altère les relations au sein du collectif de travail : « La mise en flux tendu rend tous les opérateurs dépendants les uns des autres. Si l'un prend du retard sur la tâche qui lui est affectée, il pénalise les autres. »

Face aux différentes dérives, les partenaires sociaux sont de plus en plus éruptifs : quand Capgemini a voulu déployer des méthodes lean, fin 2010, le CHSCT a demandé une expertise et la mise en place d'un comité de suivi. « Nous avons dû les rassurer en insistant sur le fait que nous misions davantage sur l'aspect participatif que purement productif du lean management », explique Jacques Adoué, DRH du groupe de services informatiques.

Une méthode de management efficace sur le long terme

De fait, Marie-Pia Ignace insiste sur le fait que le lean management doit être conçu comme « une logique collective d'amélioration continue. Il ne s'agit pas seulement d'écouter les collaborateurs, mais de les laisser agir eux-mêmes et d'accueillir les problèmes avec bienveillance, sans sanctionner le porteur de mauvaise nouvelle » (voir témoignage ci-dessous).

Mais pour Bertrand Jacquier, la participation des collaborateurs est sans doute l'aspect le plus dévoyé du lean management : « En gros, on demande au salarié d'intensifier lui-même son travail et d'appauvrir ses tâches au seul profit de l'entreprise. » C'est effectivement ce qui se produit quand le lean est déployé dans une seule logique de réduction des coûts : « En France, on a tendance à engager un projet lean dans l'urgence, pour faire face à la crise, observe Jean-Luc Ledys. On se retrouve alors dans la pratique la plus négative qui soit, entièrement focalisée sur la réduction des coûts. »

C'est pourquoi Marie-Pia Ignace estime que le lean management « ne peut être porté que par des managers qui s'inscrivent dans une logique d'amélioration de long terme, sans cette obsession des gains de productivité. » Une équation difficile en période de crise…

Source : Les Echos.

Le lean management, même s'il optimise la production en la rationalisant à l'extrême, a d'immenses effets pervers : les conditions de travail et la santé des salariés se dégradent significativement, et il favorise la réduction des effectifs puisqu'il permet de faire faire le même job avec moins de gens.

Autant il paraît rationnel et intelligent d'optimiser une chaîne de production en évitant les goulots d'étranglement qui ralentissent toute la production, autant l'imposition d'une cadence infernale par un chronométrage précis de chacune des taches est une tyrannie, littéralement un retour aux galères d'antant.

Un document qui démystifie l'aura surfaite et trompeuse du lean management.

À voir !

Nota Bene :

  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "salarié", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " travail", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " emplo", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " méthode", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " management", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " patron", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " entreprise", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " capital", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " libéral", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " tromp", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " leurre", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " infern", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " Spécial" et "investigation", cliquez [ici].
  • Pour toutes les vidéos de la catégorie "Économie, Commerce, Entreprises, et Travailleurs", cliquez [ici].
Dans le cas où les liens ci-dessus seraient brisés, vous pouvez les retrouver ici : http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables.php?NumVideo=8473.

Le port du soutien gorge favoriserait la formation de kystes mammaires, et du cancer du sein…

Plus de soutien gorge ! no bra attitude

https://www.youtube.com/watch?v=ofIVqxwnSlA

Une étude de l'hôpital universitaire de Besançon, menée pendant 15 années sur plus de 300 femmes, a démontrée que le port du soutien gorge accélérerait le fait que la poitrine tombe, qu'il favoriserait la formation de kystes mammaires et donc du cancer du sein ...
Les mouvements des muscles tenseurs favoriseraient la circulation de la lymphe, le système lymphatique fonctionnerait mieux, à contrario le port du soutien gorge limiterait les mouvements, et donc limiterait également la circulation sanguine et lymphatique ...

Ma vie sans soutien gorge - Documentaire

Virginie a décidé, suite à la lecture d'un article sur les méfaits du soutien- gorge, de laisser dans le tiroir cet outil indispensable de sa vie ! Une aventure qu'elle n'imaginait pas si riche en rebondissements, rencontres et situations cocasses !

Un cancérologue français de renom, accompagné d’une patiente, part en Inde rencontrer le gotha de la médecine ayurvédique !

A Marinella, une française quinquagénaire, pleine de vie, atteinte d'un cancer, le comportement des spécialistes français du cancer, qu'elle consulte, la scandalisent !
Elle part en Inde pour se soigrer avec la médecine ayurvédique !
Après des années, elle revient resplendissante... et le cancérologue -le cinquième, un professeur- qu'elle avait trouvé le "moins pire", surtout "le plus humain", lui demande de l'accompagner en Inde pour revoir ses médecins indiens, tellement il est intrigué par la réussite de ses collègues indiens !
C'est l'histoire que raconte cet excellent documentaire de ARTE !

Cet article fait suite à mon topic précédent, qui est une introduction à la médecine ayurvédique qui prend appui sur la métaphysique indienne ancestrale -MIA- attribuée au savant Kapila -vers — 700 AC- ; ce génial penseur, conçoit une cosmologie que certains disent athée, car elle ne fait pas intervenir de démiurge créateur ! D'autre part sa conception de la matière est atomique et moléculaire : elle débouche donc sur la biologie moléculaire ce qui fait que l'ayurveda, contrairement à ce que croient certains, intègre aussi bien l'allopathie, que l'homéopathie ! La confrontation des deux médecines se fait ici au niveau de "pratiquants" qui comme tels, ne maitrisent pas totalement les conceps métaphysiques que j'expose ; nonobstant le niveau des échanges entre le français et ses collègues indiens reste excellent ! Cette confrontation entre ces deux médecines s'avère très instructive et nous engage à un débat de très haut niveau sur un sujet d'actualité, très sensible, comme celui concernant le cancer !

Merci d'y participer !

La vidéo :

Voir mon article :

L'Ayurveda : la mère de toutes les médecines —> "l'alimentation, le pilier de la santé" !

http://www.agoravox.tv/actualites/sante/article/l-ayurveda-la-mere-de-toutes-les-53286

L’Ayurveda : la mère de toutes les médecines —> « l’alimentation, le pilier de la santé » !

L'Ayurveda -de ayur/vie & veda/connaissnce- puise ses racines en Inde dans lesVedas, et notamment le Rig Veda,le premier livre des quatre livres sacrés !
Le darshana -point de vue- Samkhya -attribué à Kapila-, texte plus récent, dont je parle souvent ici, supporte comme applications principales de sa métaphysique : à la fois l'Ayurveda donc, et aussi le Yoga de Patanjali !

Fascinée par la vie et l'être humain dans toutes ses dimensions, Jessica Guillaumat, praticienne sur Nice en Ayurveda (le système de Santé traditionnel Indien) nous parle excellemment de cette voie ancestrale de guérison, d'évolution et de connaissance de Soi.

Jessica Guillaumat

"C'est mon parcours personnel mais aussi l'intérêt que j'ai porté à l'Inde, aux médecines naturelles et à l'art du massage qui m'ont amenés à découvrir l'Ayurveda. Fascinée par la vie et l'être humain depuis toujours, j'y ai trouvé un excellent moyen de développement de la conscience ainsi que de nombreuses réponses.

Au départ avec une démarche axée dans le bien être, j'ai rapidement pris conscience de ma volonté d'écouter, de comprendre et d'aider l'autre.

En cherchant à travailler plus profondément sur l'être, ses besoins et ses dysfonctionnements j'ai opéré un tournant dans mon approche, je me suis intéressée à des méthodes ancestrales telles que l'Ayurveda.

Je me suis passionnée pour cette médecine et ses bienfaits et ma recherche m'a conduite à l'apprentissage de pratiques plus thérapeutiques.

Pour des raisons de santé, j'ai d'abord appliqué et expérimenté les principes de l'Ayurvéda dans ma vie au quotidien, ce qui m'a conduit à une meilleure écologie de la vie en général et m'a apporté plus de vitalité et de joie de vivre.

Pas à pas, j'ai appris à mieux me connecter à l'univers et à son pouvoir de guérison, gagnant en confiance et en stabilité, ce qui m'a amené à mieux écouter et comprendre mon corps, améliorant considérablement mon état de santé.

Formée à l'Institut européen d'Études Védiques et au Vinayak Ayurveda Panchakarma Research Fundation de Nagpur, en Inde, j'ai été initiée aux techniques de diagnostic et de traitements selon les principes de l'Ayurveda et j'utilise mes connaissances pour vous guider dans une meilleure compréhension de votre être.

Cette science regarde l'individu dans sa globalité et recherche les causes profondes des désequilibres afin de pouvoir les traiter. Les soins que je propose sont donc adaptés en fonction de votre constitution Ayurvedique et sont précédés d'un entretien qui me permet de cerner vos besoins."

(http://www.balajiva-ayurveda.fr/praticienne/praticienne.html)

La vidéo :

Toutes les allergies ! De la désensibilisation au lavage de cerveau – www.regenere.org

Les allergies sont de plus en plus communes sans toutefois que l'on en cherche la raison première. Tout ce qui est proposé, c'est de supprimer les symptômes avec des corticoïdes ou pire, de "désensibiliser"... Autant d'approches qui ne résolvent en rien le problème, l'aggravent même, et qui montrent, si besoin en était encore, à quel point la science moderne n'est pas une science de la santé mais de la dégénérescence.
Alors pour changer et vivre "autre chose" il est essentiel de sortir de notre état actuel de démission, d'ignorance et de peur !
C'est ce que je vous propose encore une fois dans cette vidéo exhaustive...

Pour ceux qui sont touchés par le message de la régénération par la vie et les dons de la nature une suite de vidéo sue le jeûne a été réalisée, le jeûne, la fête du corps avec :

- épisode 1 : qu'est ce que le jeûne ?

-2 : Ce que fait le jeûne

-3 : Tous les types de jeûne, et qui peut jeûner ?

-4 : Comment jeûner en pratique ?

-5 : Patrick Fontaine : jeûne spirituel & prière

-6 : Jeûne et musculation, un témoignage stupéfiant !

- Pascal Mancini (sprinter de niveau international. Champion de Suisse du 100 m en 2014, jeux olympiques par équipe en relais 4X100 m, qui se pose légitimement des questions... ) : sprint, jeûne, repos et fruits, l'équation gagnante ?

A voir sur http://regenere.org

Les informations présentées dans cette vidéo sont tirées d'abord d'une synthèse d'ouvrages, articles et/ou publications scientifiques,. Par ailleurs, Thierry Casasnovas fait profiter de son expérience personnelle les auditeurs de cette vidéo au titre de « la libre communication des pensées et des opinions », droit et devoir citoyen par excellence.
Ces éléments d'information ne prétendent bien sûr pas à l'exhaustivité et n'engagent que l'opinion de leurs auteurs, chaque lecteur étant libre de conserver, comme il se doit, son esprit critique, sa liberté d'opinion et son libre arbitre.
Ces avis et opinions ne consistent pas davantage en une consultation médicale, mais en un message citoyen portant sur la forme, la santé ou le bon fonctionnement de l'organisme , les auteurs souhaitant partager leur expérience et compréhension personnelles.
Les auteurs ne sont donc en aucun cas responsables de l'utilisation qui pourrait être faite de ces informations.

Retrouvez toutes ces vidéos sur le site http://regenere.org.
N'hésitez pas à vous abonner et partager ces vidéos si elles vous inspirent !

"Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort , qu'ils ont raison " Coluche

"On ne change jamais les choses en combattant la réalité existante. Pour changer quelque chose, construisez un nouveau modèle qui rendra inutile l'ancien." Buckminster Fuller

Linus Pauling, prix Nobel de la paix et prix Nobel de chimie : « L'alimentation optimale est la médecine de l'avenir ».

La boutique de la régénération : https://regenerescence.com/boutique-fr/
Aloe Vera biologique en direct du producteur en Andalousie : http://www.eco-bio.info/biovie/index....
Découvrir les stages Régénère : http://regenere.org/stages-conferences/
Les vidéos Régénére international : https://www.youtube.com/playlist?list...
Abonnez vous à ces vidéos sur Youtube et sur le site Regenere.org : http://regenere.org/register
Le forum du site Regenere : http://regenere.org/forum/

2017, Trahison des élus pour l’Huile et le gaz de schiste – Philippe Pascot (26/03/16)

Philipe PASCOT, engagé contre l'huile de schiste nous informe, l'heure est grave, les multinationales du pétrole ont corrompu les commissaires européens de Bruxelles, qui ont imposé aux Etats-Nations et autorisé la fracturation hydraulique de l'huile de schiste, sous couvert "d'exploration ou stimulation", ils s'attaquent à notre pays, pour des conséquences sanitaires et de santé publique, les nappes phréatiques sont polluées pour + de 600 ans !

MOBILISATION GENERALE CONTRE LES ENNEMIS DU GENRE HUMAIN ....

Le recours aux aides et aux soins : quelles réalités ?

Les Mardis de l'Espace des sciences avec Héléna Revil, docteure en Science politique, laboratoire de recherche Pacte à l'IEP de Grenoble, chercheur à l'Odenore (Observatoire des non-recours aux droits et services).

Le non-recours aux aides, aux dispositifs et aux services notamment en matière de santé et d'Assurance Maladie est un phénomène courant dans notre société. De nombreuses personnes s'éloignent ainsi de mécanismes de protection qui pourraient pourtant les aider à traverser les moments difficiles de leur vie. Quelles en sont les raisons et les conséquences ? Qui en porte la responsabilité ? Individus ou institutions ? Que faire pour rapprocher concrètement les citoyens de leurs droits ? Un thème de recherche et d'étude qui doit tous nous interpeller.

En partenariat avec la Caisse Primaire d'Assurance Maladie d'Ille-et-Vilaine

Websérie sur la vaccination #4 : entretien avec le professeur Henri Joyeux

Le professeur Henri Joyeux est un cancérologue, conférencier et un écrivain engagé dans différents combats sociétaux autours de la santé. Il est par ailleurs à l'origine de plusieurs pétitions médiatiques sur le sujets de la vaccination.

Important : cet entretien a été réalisé dans le cadre d'un documentaire qui ne verra finalement jamais le jour et n'avait pas vocation à être diffusé tel quel. Merci de votre compréhension quant à la forme un peu « éclatée » des débats.

A voir également :

FABULEUX : « Ondes, science, et Manigances – Enquête sur la manipulation de la science par les industriels de la téléphonie mobile »

Cette vidéo est documentaire réalisé par Jean Heches sur le danger des ondes électromagnétiques et sur les méthodes des industriels de la téléphonie pour manipuler, en créant le doute, la science, les politiciens, et l'opinion publique, dans le but d'obtenir des règlementations qui leurs soit favorables.

Synopsis :

Une enquête choc qui révèle les manipulations des industriels de la téléphonie mobile.

Dans le monde, depuis dix ans, la contestation contre les antennes de téléphonie mobile augmente. Elle s'appuie sur de nombreuses études scientifiques qui révèlent les effets des ondes électromagnétiques sur la santé. Pourtant, les États, les industriels et une partie de la communauté scientifique affirment qu'il n'y a pas de risques sanitaires.

À travers les parcours de lanceurs d'alerte, citoyens, journalistes, scientifiques, électro-hyper-sensibles, ce film dévoile comment les industriels de la téléphonie mobile manipulent la science pour créer un doute scientifique artificiel sur la nocivité de cette technologie. Cette « stratégie de défense de produit » permet au lobbyistes de s'appuyer sur une « fausse science » pour faire voter des lois qui protègent les intérêts de l'industrie, au dépens des politiques de santé publique.

Comment ne pas être consterné et révolté par l'attitude et la complicité de ces responsables d'organisations mondiales comme par exemple la Dr Maria Nera et Emilie van Deventer de l'OMS ?! Ou par Maria Feychting, la vice-présidente de l'ICNIRP ? Ces femmes ne méritent pas une place au sein de ces grandes organisations, ce sont objectivement des traitresses à l'humanité.

Quand à l'épisode du renvoi du CIRC du dévoyé Anders Ahlbom, il montre de manière cinglante combien l'ICNIRP est une repère de malfaisants à la solde de l'industrie, c'est absolument ahurissant vous verrez, leurs manœuvres pour faire exclure l'oncologiste Lennart Hardell dépassant l'entendement de toute personne normalement saine. Dément ! Et, en plus, ce type n'a pas été poursuivi pour non déclaration de lien d'intérêt ni trafic d'influence. Pire, il a été recasé ailleurs pour continuer à tromper l'Humanité au profit d'industriels... Dans ce monde, le crime paie (tout du moins momentanément, parce-qu'après un certain temps le Karma va lui tomber dessus violemment).
Quand à Maria Feychting, Maria Feychting, vice-présidente de l'ICNIRP, ses actions achèvent de prouver décisivement que cette organisation, comme les autres, est un faux-nez de l'industrie.

Un documentaire de premier ordre, très bien réalisé, remarquablement bien construit, et apportant des arguments et des documents prouvant définitivement la responsabilité et la complicité des grandes organisations internationales ainsi que celle des instituts officiels de mesure et d'évaluation technique avec l'industrie.

Les organisations mondiales
et les instituts techniques officiels
ne sont pas au service de l'intérêt général,
comme le croit le public.
Ces organisations sont
systématiquement instrumentalisées par des lobbies,
elles ont été infiltrées par des ennemis du genre humain,
ce sont des repères de vendus ayant trahi l'Humanité.
On ne peut plus du tout leur faire confiance.

Sans doute l'un des meilleurs documentaire sur le sujet. Une vidéo classée dans le Top du Top.

À ne manquer sous aucun prétexte !

Nota Bene :

  • Pour un meilleur confort auditif, j'ai rehaussé le son de cette vidéo de 10 dB.
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "téléphon", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " Wi-Fi", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " micro-ondes", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " $ondes", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " manipul", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " mensonge", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " mentir", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " menteur", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " propagand", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " désinsform", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " infiltr", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " trafic" et "d'influence", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " lobb", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " industri", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " science", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " organisation", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " international", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " OMS", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " cancer", cliquez [ici].
  • Pour toutes les vidéos de la catégorie "Santé & Médecine", cliquez [ici].
Dans le cas où les liens ci-dessus seraient brisés, vous pouvez les retrouver ici : http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables.php?NumVideo=8318.

Fukushima : cinq ans après la catastrophe, le Japon peut-il se passer de l’énergie nucléaire ?

Le Japon commémore cette semaine les 5 ans de la catastrophe de Fukushima. 5 ans après, la question de l'énergie nucléaire ne semble toujours pas réglée dans le pays, puisque de nombreuses associations réclament l'arrêt des réacteurs sur le territoire. La réponse du gouvernement d'Abe : "le Japon ne peut se passer de l'énergie atomique".

Que nous dit cette vidéo de France 24 (mise en ligne le 11 mars 2016) ?

Chaque jour, 500 tonnes d'eau radioactive s'écoulent des 4 réacteurs endommagés à Fukushima.

Le porte parole de TEPCO avoue qu'ils n'avaient pas prévu de plan pour faire face efficacement à un problème de ce genre...

Le démantèlement des réacteurs ? "ceux-ci ne pourront pas l'être avant plusieurs dizaines d'années"...

La "communauté internationale" est appelée à la rescousse par l'AIEA, qui "ne dispose pas de toutes les technologies nécessaires pour démanteler les réacteurs endommagés".

Mais le premier ministre Shinzo Abe plaide tout de même pour la relance des réacteurs des autres centrales nucléaires du pays (2 réacteurs sur 43 exploitables ont été relancés pour l'instant).

Les Japonais n'en veulent pas, mais leur avis ne comptera pas pour beaucoup dans la balance...

. . .

En effet, dans les pays fortement nucléarisés (la France en tête), le lobby de l'atome fait un peu ce qu'il veut...

Même s'il est virtuellement en faillite...
Même s'il est incapable de mener à bien les chantiers des nouveaux réacteurs (Flamanville, Finlande...)...
Même s'il n'avait pas anticipé un tel scénario à Fukushima, et donc pas élaboré de plan efficace pour réagir aux conséquences d'un accident majeur...
Même s'il est incapable de démanteler les réacteurs de Fukushima...
Même si la mise en sécurité de ses déchets et le démantèlement des centrales arrivées en bout de course vont être un véritable gouffre financier, qu'un pays tout seul sera bien incapable de combler...

Mais comme le lobby fonctionne au chantage, chantage au retour à la bougie, chantage à l'emploi, chantage à l'accident, qui ne manquera pas d'arriver si on n'injecte pas des milliards à chaque fois que le lobby sera en mauvaise posture, c'est-à-dire en permanence et pour plusieurs générations encore..., un pays aussi nucléarisé que la France se devra de poursuivre dans "sa voie atomique"... Les pays voisins sont inquiets à propos des centrales nucléaires françaises. Ils ont bien raison !

La France n'est pas tout à fait en faillite (et pourtant nos dirigeants s'y emploient...), toutefois, sous la coupe du lobby atomique, la situation pourrait dégénérer plus vite que prévu... Ne parlons même pas d'un accident majeur...

Nucléaire : un Fukushima est-il possible en France ? - 28 minutes - ARTE (10 mars 2016)

Le parc nucléaire français, qui date principalement des années 80, arrive en fin de parcours. À tel point que des spécialistes, comme le président de l'Autorité de sûreté nucléaire, pointent le danger d'un accident pouvant survenir en France. Alors que l'accident de Fukushima a eu lieu il y a cinq ans, nos centrales sont-elles devenues dangereuses ?

Les vaccins ? Parlons en ! Opus 1 : Dr Marc Vercoutère

Une production, visiblement le début d'une série sur la question de la vaccination, de l'association Artémisia Collège.

Le Dr Marc Vercoutère est notamment monté au créneau en 2009 lors de l'imposture d'une ministre surnommée à l'époque "Porcine Bachelot" - en rapport à la grippe porcine - Imposture qui visait à vacciner à tout-va les populations contre la grippe H1N1 avec des vaccins très douteux... La campagne/propagande gouvernementale de vaccination massive était alors tombée à l'eau grâce à la mobilisation citoyenne et à la circulation de l'information.

La question de la vaccination obligatoire en France reste toujours et encore d'actualité.

OGM Déjà dans votre assiette

Le virage que semble prendre le pays avec l'agriculture est très dangereux. Notamment avec le "choix" imposé de la culture OGM et des pesticides assassins qui vont avec, motive le consommateur moyen à se rendre dans une boutique Bio pour échapper au piège que nous tendent les cartels américains auxquels nos gouvernement semblent faire des courbettes.

Il est encore temps de faire marche arrière, toutes les révolutions sont venues à cause des injustices liées à l'alimentation humaine ou à la famine. Il y a de fortes chances pour que la prise de conscience mondiale concernant les dangers des OGM mène à une nouvelle révolution mondiale.

Les russes utilisent-ils des OGM ?

Zika, Dengue et moustique OGM : interview de Hervé Giacomoni, ex-DG de Transpharma

Hervé Giacomoni, ancien Directeur Général de Transpharma Industrie et actuel cofondateur de Runactive, créateur d'un insecticide 100% bio, nous a accordé un entretien pour revenir sur l'actualité sanitaire : virus Zika et de la Dengue, moustique tigre OMG, pesticide et insecticide sont au programme de cet entretien.

Pour davantage d'informations concernant le virus de la Dengue, du Zika et du moustique tigre Aedes Aegypti, nous vous renvoyons vers notre article consacré à ces sujets, que vous pouvez retrouver dans la lettre AIL n°10 du mois de Février 2016.