Archives par mot-clé : Hillary Clinton

« Pizzagate » : le scandale qui peut faire tomber l’Amérique

Une excellente synthèse du « Pizzagate », cette affaire qui dans un monde normal devrait ouvrir la voie vers une enquête sur la possibilité d'un réseau pédocriminel d'élite.

Les Révélations sur le Pizzagate ébranlent les Etats-Unis depuis 6 mois.

A tous ceux qui s'intéressent de près ou de loin au scandale du Pizzagate, cette vidéo est une excellente introduction. Pour ceux qui ont déjà bien creusé la question, vous ne trouverez probablement pas plus d'informations que ce qui est déjà disponible sur internet. Néanmoins, cette vidéo a le mérite d'être bien organisée et claire dans sa présentation. Elle aborde aussi très brièvement d'autres thèmes qu'il est nécessaire d'explorer pour une meilleure compréhension de l'ensemble.
Sources : https://www.youtube.com/watch?v=K6vvx2rHid0
Traduction française : https://www.youtube.com/watch?v=ZxNzdt4wo3U

A propos de l’élection de TRUMP —> ZEMMOUR : l’Amérique est un pays libre contrairement à la France avec ses lois liberticides !

Le grand débat :
Elections américaines : les résultats !
Avec Constance Borde, vice-présidente du Parti démocrate en France, et Harold Hyman, journaliste franco-américain

En face d'un « gauchiste » franco-américain, Harold Hyman, et citant Huntington, ZEMMOUR soutient sa thèse bien connue, comme quoi, l'élection de TRUMP est surtout due au « péril hispanique » que ce dernier a bien mis en évidence notamment par la volonté de construire un mur séparant le Mexique aux States, dernièrement réitérée dans son récent interview à CBS ! Cela permet à ZEMMOUR de faire un parallèle avec la France, en répondant au « gauchiste » que contrairement à ce qu'il avance, les hispaniques ne s'assimilent pas davantage aux States, que les « musulmans » en France, et ne sont pas plus aimés... !

Témoignage et médias : « Non, la victoire de Donald Trump aux présidentielles américaines n’est pas une victoire de l’Amérique blanche ! »


"Les femmes intelligentes votent Trump"
Trump 2016 : rendre l'Amérique grande à nouveau.

Cette vidéo est un enregistrement réalisé par une femme dans sa voiture au lendemain de l'élection de Donald Trump, et ayant voté pour lui. Elle dément les propos que l'on entend sur tous les médias dominants du monde occidental affirmant que le vote Trump est un vote de petits blancs racistes. Et elle explique les raisons objectives et factuelles de son vote, et de celui de beaucoup d'américains à mon avis.

À voir absolument, pour se déniaiser des mensonges récurrents de nos saloperies de médias de merde.

Nota Bene :

  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "Donald" et "Trump", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " média", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " désinform", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " manipul", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " mensonge", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " mentir", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " propagand", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " élection", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " élu", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " États-Unis", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " américain", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " victo", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " partisan", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " partial", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " inique", cliquez [ici].
  • Pour toutes les vidéos de la catégorie "Politique, Démocratie, Libertés, et Altermondialisme", cliquez [ici].
Dans le cas où les liens ci-dessus seraient brisés, vous pouvez les retrouver ici : http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables.php?NumVideo=8513.

Le très objectif Laurent Ruquier (ONPC) : « les américains ont préféré un débile à la femme de Bill…  » !

Comme à son habitude, accompagné de ses acolytes, le sémillant Laurent Ruquier, quoiqu'un peu gêné aux entournures, s'est illustré par une nouvelle parodie de propagande, se voulant assassine du héros –débile d'après lui- de la semaine : Donald Trump !

On s'en serait douté que Laurent Ruquier avec Vanessa Burggraf & Yann Moix, dont l'émission est enregistrée le jeudi, nous est concoctée dans l'urgence une parodie canaille, profitant en la circonstance de la présence de Serge Lama -des petites femmes de Pigalle-, méconnaissable avec sa barbichette !

Les inénarrables Laurent Baffi et Thierry Ardison sont aussi de la fête... !

Pendant ce temps là, ce dimanche 13 novembre précisément, le « débile », affine ses projets. Dans un long entretien accordé à la chaîne CBS, il a détaillé quelques points-clés de son futur mandat présidentiel, tout en essayant d'apaiser les craintes suscitées par son élection. "N'ayez pas peur", a-t-il lancé aux milliers de manifestants qui le défient quotidiennement dans plusieurs villes des Etats-Unis. Il a également condamné les actes de violence et de harcèlement contre des minorités qui, selon l'opposition démocrate et des associations, se sont multipliés depuis son élection.

George Soros est-il derrière les violentes manifestations anti-Trump ?

WikiLeaks : MoveOn.org, une organisation financée par George Soros appelle à manifester contre Donald Trump tandis que Barack Obama et Hillary Clinton restent muets...

Dans la correspondance de John Podesta dévoilée par WikiLeaks, un échange entre le milliardaire George Soros et le conseiller de Hillary Clinton évoque le financement de l'organisation MoveOn.org, qui pousse aux manifestations anti-Trump.

Juste après l'annonce des résultats des présidentielles le 9 novembre, la plateforme MoveOn.org, affiliée au milliardaire mondialiste George Soros, a publié un communiqué de presse où les Américains étaient appelés à manifester.

« Les citoyens étasuniens sont invités à se rassembler par centaines afin de participer à des rassemblements pour exprimer solidarité, résistance et convictions face aux résultats des élections. Des centaines d'Américains et des dizaines d'organisations appellent à se réunir de manière pacifique, aux abords de la Maison-Blanche et dans les villes et mégalopoles de tout le pays, afin de s'opposer à la misogynie, au racisme, à l'islamophobie et à la xénophobie », lit-on dans le communiqué.

Comment Hillary Clinton défend les femmes – Horreur !

Nombreuses sont probablement les françaises qui se demandent pourquoi les américaines n'ont pas soutenu plus massivement Hillary Clinton. Pourtant, même sur des chaînes américaines mainstream, l'explication est très claire !

Protection des femmes contre le harcèlement et pire ? Protection contre les inégalités salariales ? Solidarité féminine ? Bien entêtés seront ceux et celles qui persisteront à croire que Clinton représente tout cela après avoir vu cette vidéo. A côté de tant d'horreurs, Trump semble tout à coup être un simple petit effronté qui n'aurait mérité qu'une gifle !

Cela pourrait être risible si ce n'était pas aussi sordide et malsain, tant les Clinton, sous leurs airs innocents de bobos joyeux un tantinet dévergondés, sont tous deux des psychopathes pervers dénués de toute empathie. On peut imaginer ce qu'ils pensent de tous ceux qu'ils prétendent défendre et protéger !

Remarquez que dans les médias français tout a été fait pour que le public ignore absolument tout de ces sombres affaires (ne parlant que de "fuites d'e-mails" sans détails), car ce sont toutes les valeurs que les gauches occidentales et les social-démocraties européistes en déclin ont embrassées qui sont en jeu. France en tête ! C'est tout l'enrobage sociétal "fun" de la doctrine mondialiste qui risque de prendre du plomb dans l'aile. Comprenez donc que François Hollande, fervent soutien de la Clinton et de tout ce qu'elle promeut, soit quelque peu embarrassé...

Et Trump dans tout ça ? Ben… Il a ri ! (« Le grand enconnement »)

In 1998, Donald Trump, not yet 45th President of the United States of America, said (in English) :
"Si je devais me présenter, je le ferais pour le Parti Républicain. Ils ont les groupes des votants les plus idiots du pays. Ils croient tout ce que raconte Fox News. Je pourrais mentir et ils goberaient absolument tout. Je ferais un véritable tabac !"
Quel bel exemple pour certains candidats à la présidentielle française de 2017, non ?

Paul Joseph Watson remet le traitre et vendu Michael Moore à sa place

Michael Moore est un "sac à merde"...

Michael Moore est-il le nouveau Noam Chomsky de la gauche culturelle américaine ? Un critique acerbe du néolibéralisme, sur la forme, mais un rallié de l'Empire dans les faits... Petit passage en revue de l'œuvre de ce réalisateur « proche de l'Américain moyen » qui appelle subtilement à voter Hillary Clinton.

Alex Jones avait déjà démasqué cet imposteur en 2005 :

Donald Trump élu 45e président des États-Unis

Après huit années de présidence Obama, les Américains sont appelés, mardi 8 novembre, à élire leur futur président. Et c'est Donald Trump qui l'a emporté.

Hillary Clinton reconnait sa défaite

Les marchés financiers chutent !

Comment la « guerre de Clinton » a déstabilisé l’Europe : l’interview exclusive d’Assange au complet

RT vous présente la vidéo complète de l'interview du fondateur de WikiLeaks Julian Assange, interrogé en exclusivité par John Pilger, en plus de nouveaux extraits forts sur la guerre en Libye, le terrorisme, ou encore la crise des migrants.

Alors que de nombreux emails d'Hillary Clinton révélés par WikiLeaks concernent la guerre en Libye, Julian Assange ne mâche pas ses mots face à la candidate démocrate : « La Libye était avant tout la guerre d'Hillary Clinton. Initialement, Barack Obama s'y était opposé. Qui s'opposait à lui quand il promouvait son point de vue ? Hillary Clinton. On en trouve la preuve dans ses emails. »

La « bouteille de l'Afrique », ouverte par Hillary Clinton ?

Qualifiant le pays, jadis dirigé par Mouammar Kadhafi, de « bouchon de la bouteille de l'Afrique », Julian Assange affirme que la guerre de 2011 a été le point de départ de nombreux problèmes sur le plan international : afflux d'armes en circulation dans les pays africains, implantation de Daesh en Libye, ou encore crise migratoire frappant l'Europe.

« En 2011, Kadhafi l'a clairement dit », poursuit Julian Assange : « A quoi pensent les Européens ? Ils bombardent et détruisent la Libye, ce qui va provoquer un afflux de migrants africains et de djihadistes en Europe. C'est exactement ce qu'il s'est passé. »

Selon le lanceur d'alerte, la candidate démocrate à la Maison-Blanche, « figure centrale dans la destruction de l'Etat libyen », aurait un rôle crucial à jouer dans ces problèmes, en ayant fait passer ces considérations au second plan dans une visée électoraliste : « Elle a perçu l'élimination de Kadhafi et le renversement de l'Etat libyen comme quelque chose qu'elle utiliserait pour briguer la présidence. »

Traqué par Washington

Réfugié dans l'ambassade d'Equateur à Londres depuis 2012 et risquant à tout moment l'extradition s'il en sort, Julian Assange revient également sur son histoire et le traitement qui en est fait dans les médias traditionnels.

« Selon les conclusions de l'ONU, je suis retenu de façon arbitraire et illégale, privé de ma liberté », affirme-t-il, trouvant « absolument incroyable » que sa situation ne soit « pas couvert[e] par la presse ».

Disant faire « l'objet d'une persécution de la part des Etats-Unis », avec de lourdes poursuites judiciaires engagées contre lui pour ses révélations, Julian Assange rappelle : « Oui, l'Occident a des prisonniers politiques. C'est une réalité. Ce n'est pas seulement moi. Il y en a aussi d'autres. L'Occident a des prisonniers politiques. »

Source : https://francais.rt.com/international/28483-guerre-hillary-clinton-libye-destabilise-europe-interview-assange

Hillary Clinton parle beaucoup de l’égalité salariale mais paie moins les femmes de sa Fondation

Bien qu'Hillary Clinton fasse des déclarations fortes à propos d'une rémunération égale entre hommes et femmes, ses emails montrent qu'en moyenne, les hommes qui travaillent à la Fondation Clinton sont mieux payés que les femmes.

Poutine : « Croyez-vous vraiment que la Russie puisse influencer le choix du peuple américain ? »

Lors de son discours à Sotchi à l'occasion de la 13e édition du club Valdaï, Vladimir Poutine a vivement critiqué les tentatives des puissances internationales d'accuser la Russie de vouloir dominer le monde et n'a pas hésité à employer le terme d'« hystérie » pour définir ces attaques. Voici les moments forts de son discours.

Discours en intégralité :

Comme chaque année, Vladimir Poutine s'exprime face aux experts internationaux réunis à Sotchi à l'occasion de la 13e édition du club de discussion Valdaï, en abordant les sujets brûlants de l'actualité internationale. Le président russe insiste tout particulièrement sur la notion d'un ordre mondial multipolaire et de respect mutuel entre nations souveraines.

Trump à Clinton : « si je gagne vous irez en prison »

Lors du second débat présidentiel, passant au sujet de l'affaire des emails privés de Hillary Clinton lorsqu'elle était secrétaire d'Etat, Donald Trump a promis de nommer un procureur spécial, s'il était élu président, pour mener l'enquête sur son opposante.

A l'occasion du 2e débat l'opposant à Hillary Clinton, Donald Trump a renouvelé son attaque sur l'affaire des e-mails non sécurisés envoyés par l'ancienne secrétaire d'Etat. « Vous devriez présenter vos excuses pour les 33 000 emails que vous avez effacés ». « Si je gagne, je dirai au ministre de la Justice de nommer un procureur spécial pour s'occuper de vos mensonges. Vous irez en prison. »

Madonna : « Si vous votez pour Clinton, je vous ferai une fellation »

Les démocrates sont décidément prêts à tout pour s'assurer le vote des mâles nord-américains (qui eux ont choisi Trump)...

Madonna, symbole de la décrépitude du libéralisme libertaire :

C'est au Madison Square Garden de New York – où elle a assuré la première partie de la comédienne Amy Schumer mardi – que l'artiste a fait cette proposition indécente au peuple américain.

La reine de la provoc' a encore sévi. Mardi, avant de quitter la scène au Madison Square Garden de New York – où elle a assuré la première partie de la comédienne Amy Schumer -, Madonna a fait une proposition particulièrement indécente au peuple américain :

« Je ferais mieux de partir parce que quelqu'un d'extrêmement drôle est sur le point de monter sur scène, a-t-elle annoncé. Mesdames et messieurs, une dernière chose avant que je ne présente ce génie de l'humour. Si vous votez pour Hillary Clinton, je vous ferai une fellation ».

Et de continuer sans gêne : « Je suis vraiment douée. Je ne suis pas idiote et je ne suis pas un outil. Je regarde dans les yeux et j'avale ». Elle a également fait savoir qu'elle ne recevait jamais de photos de pénis, à son grand regret.

Source : http://www.egaliteetreconciliation.fr/Madonna-Si-vous-votez-pour-Hillary-Clinton-je-vous-ferai-une-fellation-42094.html

Les morts providentielles qui protègent Hillary Clinton : 6 morts en 6 semaines !

Entre le 22 juin et le 2 août 2016 ce sont 6 témoins gênants des agissements des époux Clinton qui sont décédés dans des circonstances curieuses ou inexpliquées, coïncidences pour le moins étranges qui surviennent au moment ultra sensible de la campagne électorale de Hillary :

- John Ashe 22 juin arrêt cardiaque

- Mike Flynn 23 juin mort inexpliquée

- Seth Rich 10 juillet tué pour raison inconnue

- Joe Montano 25 juillet arrêt cardiaque

- Victor Thorn 1er août suicidé par balle

- Shawn Lucas 2 août mort inexpliquée

Tous ces individus, décédés d'une mort violente et soudaine, s'apprêtaient à faire des déclarations compromettantes pour Hillary ou détenaient des informations très embarrassantes sur les activités du couple Clinton.
source : http://www.klagemauer.tv/index.php?a=showlanguage&lang=fr

Lire aussi :

USA : 3ième débat – Trump se déclare pour un accord avec la Russie qui sera très positif pour tout le monde !

Au cours de ce 3ième débat, les deux candidats réaffirment leurs positions envers la Russie et Poutine prises dans le débat précédent !

Hillary Clinton accuse la Russie "d'espionnage et de piratage contre les Etats Unis" !

Donald Trump lui répond alors :

" Vladimir Poutine, le président russe, est gentil avec moi" et je veux rétablir des relations normales, notamment pour combattre Daesh !

La vidéo :

FRANCE 24 /

Présidentielle US - Dernier débat - Trump : "Vladimir Poutine ne respecte pas Clinton, ni Obama"

Donald Trump contre-attaque en s’entou­rant de femmes accu­sant Bill Clin­ton de les avoir violées

Riposte choc de Donald Trump avant le débat prési­den­tiel. Après avoir publié une vidéo de Juanita Broad­drick, une femme qui accuse Bill Clin­ton de l'avoir violée en 1978, le candi­dat s'est entouré de trois autres femmes affir­mant égale­ment avoir été abusées par le mari d'Hillary.

Dans la course à la Maison Blanche, tous les coups sont permis. 48h après la diffu­sion de la vidéo où Donald Trump tient des propos sexistes envers les femmes, le répu­bli­cain contre­carre et riposte. Ce dimanche, il publie sur son compte Twit­ter, l'inter­view de Juanita Broad­drick, une femme qui accuse Bill Clin­ton de l'avoir violée en 1978.


Juanita Broaddrick sur Bill Clinton par les-crises

“J'ai essayé de le repousser, mais il était très grand. Je lui ai dit ‘Non Je ne veux pas du tout'. Il m'a à nouveau attrapée, avec force. Il a commencé à mordre ma lèvre supérieure. C'était très douloureux […] Et il m'a poussée sur le lit. [pleurs] C'est tellement dur d'y repenser. [pleurs] J'ai toujours peur de lui. […] Surtout si elle [Hillary] devient présidente.”
Sur le site BuzzFeed, Juanita témoigne de son agres­sion avec force de détails. « J'avais 35 ans lorsque Bill Clin­ton, procu­reur géné­ral de l'Ar­kan­sas, m'a violée et que Hillary a essayé de me faire taire. J'ai main­te­nant 73 ans… cela ne dispa­raît jamais. » Témoi­gnage qu'elle avait déjà tweeté en janvier 2016 mais que Donald Trump a décidé d'ex­hu­mer quelques heures avant le 2ème débat prési­den­tiel.
Donald Trump a orga­nisé une confé­rence de presse où il est entouré de quatre femmes accu­sant l'ancien président Bill Clin­ton d'incon­duite sexuelle. Juanita Broad­drick, Paula Jones, Kathy Shel­ton et Kath­leen Willey sont reve­nus sur les faits et ont montré leur soutien à Donald Trump. Paula Jones est une ancienne employée de l'État de l'Arkan­sas et avait accusé Bill Clin­ton de s'être dénudé devant elle et de lui avoir fait des propo­si­tions indé­centes. Elle avait conclu une entente à l'amiable de 850 000 $ avec Bill Clin­ton en 1998.

Kathy Shel­ton a été agressé à l'âge de 12 ans par un homme de 41 ans. C'est Hillary Clin­ton qui, à l'époque, avait été commis d'office et avait repré­senté l'homme qui a plaidé à coupable contre une réduc­tion de sa peine.

Un argu­ment qu'il a évoqué lors du débat, attaquant le mari de sa rivale. "Si vous regar­dez Bill Clin­ton, c'est bien pire. Vous pouvez dire ce que vous voulez mais Bill Clin­ton a abusé des femmes, et Hillary Clin­ton les a attaquées", a dit le milliar­daire.

Source http://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/video_-_donald_trump_contre-attaque_en_s_entourant_de_quatre_femmes_accusant_bill_clinton_de_les_avoir_violees_375706

Linda Tripp révèle que Bill Clinton a eu des aventures avec « des milliers de femmes » – dont un SECOND membre du personnel de la Maison-Blanche – et que la vie de Monica Lewinsky était en danger

Source : Daily Mail, le 18/01/2016

  • L'ancienne amie de Monica Lewinsky donne une interview radio exceptionnelle où elle dit qu'Hillary Clinton savait que son mari a eu de nombreuses aventures au cours de son mandat
  • Selon Linda Tripp, qui a secrètement enregistré les appels téléphoniques de Lewinsky avant de les rendre publics, Bill Clinton a, lors de sa présidence, eu des liaisons amoureuses en série avec « des milliers de femmes »
  • Elle affirme également qu'Hillary Clinton a essayé de détruire les femmes avec qui son époux la trompait et dit avoir tout mis sur la place publique pour protéger Monica Lewinsky du danger qu'elle courait

Par J. TAYLOR RUSHING, journaliste politique étatsunien, pour DAILYMAIL.COM

Publié le 18 janvier 2016

La femme qui a dévoilé la liaison de Bill Clinton avec Monica Lewinsky, l'ex stagiaire de la Maison-Blanche, menant à la mise en accusation de celui-ci par la Chambre en 1998, a donné dimanche une interview radio dans laquelle elle critique sévèrement la conduite du couple Clinton pendant ses huit ans de présidence.

Linda Tripp, l'ancienne confidente de Lewinsky qui a secrètement enregistré ses conversations téléphoniques et les a remises à un procureur fédéral, a déclaré que l'ancien président avait des aventures avec des « milliers » de femmes et que l'ancienne première dame était au courant.

Tripp a également justifié ses révélations sur l'affaire Lewinsky-Clinton, affirmant les avoir faites pour sauver sa vie, car elle s'inquiétait à l'époque du danger auquel elle se trouvait exposée.

Tripp a donné dimanche une interview au journaliste de radio Aaron Klein. Dans l'interview, elle a affirmé que le président avait une liaison permanente avec un autre membre du personnel comme avec Lewinsky.

304D5AF400000578-0-image-a-18_1453134180216

L'ancienne stagiaire de la Maison-Blanche Monica Lewinsky, ici à New York en Octobre, a eu une brève liaison avec le président Bill Clinton dans les années 1990 qui a finalement conduit à la destitution de Clinton par la Chambre

Voir la vidéo

304D5B0300000578-0-image-a-17_1453134169451

Linda Tripp, montrée ici dans une photo non datée, a accablé la famille Clinton dans une interview à la radio dimanche

L'ancienne première dame non seulement connaissait la mauvaise conduite de son mari, mais « elle s'est donné comme mission personnelle de divulguer l'information et de détruire les femmes avec lesquelles il badinait, » dit Tripp.

Clinton se prétend défenseuse universelle des droits des femmes dans le monde, pourtant quand je vois toutes les femmes qu'elle a détruites pendant toutes ces années pour assurer sa survie politique, je suis écœurée, dit-elle.

Interrogée par Klein, Tripp a dit qu'elle a donné des cassettes de ses conversations avec Lewinsky à l'avocat indépendant Kenneth Starr parce que Lewinsky menaçait Clinton de dévoiler l'affaire, mettant ainsi sa vie et celle de Tripp en danger.

« Je dis aujourd'hui et je continuerai à dire que je pense que Monica Lewinsky est encore vivante aujourd'hui grâce à mes choix et à ce que j'ai fait, » a affirmé Tripp à Klein.

« Cela peut paraître mélodramatique à vos auditeurs, mais j'affirme que, d'après moi, je crois qu'elle et moi à l'époque étions en danger, parce que rien ne doit se mettre en travers de ces gens qui pourrait les empêcher d'atteindre leurs objectifs politiques. »

« Si cela n'avait pas été rendu public tout de suite… Nous aurions très bien pu être victimes d'un accident. C'est une situation qu'on ne peut comprendre que si on a vécu ce que j'ai vécu. »

Tripp avait un emploi non sensible dans l'administration Clinton pendant environ un an et demi. Son bureau se trouvait au début à l'extérieur du bureau ovale, puis plus tard près du bureau de la première dame au second étage.

Outre Lewinsky, Tripp a dit que Clinton avait une autre affaire pendant sa présidence – une affirmation qu'elle avait déjà faite durant ses dépositions dans le cadre de l'affaire Lewinsky, mais qui n'a pas été rendue publique. Elle n'a pas voulu révéler l'identité de la femme.

Tripp n'hésitait pas à critiquer Clinton pour son inconduite sexuelle – elle a continué de le faire, autant pour le président que pour la première dame, pour différents scandales pendant la durée du mandat.

Elle a affirmé à Klein qu'elle a vécu « des années de crainte avec ce qu'elle a vu à la Maison-Blanche des Clinton, particulièrement Hillary, avec des scandales divers, qu'il s'agisse du Filegate, Travelgate, Whitewater, Vince Foster. »

Voir la vidéo

« Tous les scandales précédents ont été totalement oubliés par les Américains du fait de la manière dont ils ont tous été présentés au public. »

« Ainsi j'observais un président menteur et une première dame menteuse débiter des mensonges au peuple américain, » dit-elle.

« Donc je savais déjà à quoi m'en tenir quand le scandale Monica Lewinsky a éclaté. Pour moi c'était très important que les Américains voient ce que je voyais tous les jours. Mes années avec les Clinton ont été pour moi inquiétantes à tous les niveaux. »

Tripp disait que tandis que Lewinsky « s'imaginait amoureuse, » le Président « s'imaginait dans son droit. » La stagiaire a finalement dit à Clinton que Tripp aussi était au courant de leur liaison, ce qui les a alors, selon Tripp, mises toutes deux en danger.

« Ce n'était rien de plus qu'un échange de services. Elle a idéalisé l'histoire en s'imaginant qu'il s'agissait d'une liaison. Et quand ça ne s'est pas passé comme elle l'aurait espéré… Elle a complètement perdu la tête et a commencé à agir de manière erratique et effrayante. Elle n'a jamais réalisé les risques qu'elle prenait en menaçant un président ou par son comportement. Moi, si. »

Tripp a poursuivi en disant que « tout le monde savait ce qui se passait dans l'aile ouest, en particulier ceux qui ont passé des années avec [le président], les milliers de femmes… Ce comportement a duré des années. Et l'abus des femmes pendant des années. »

« Donc, ce qui se passait dans l'aile ouest était de notoriété publique, c'est un fait. Et c'était encore plus de notoriété publique qu'Hillary était au courant. »

Jusqu'à présent, l'ancienne première dame a toujours refusé pendant sa campagne de parler du passé de son mari, et l'ancien président lui-même a également refusé de répondre aux questions le concernant, qui ont été soulevées notamment par le leader républicain Donald Trump.

Source : Daily Mail, le 18/01/2016

Traduit par les lecteurs du site www.les-crises.fr. Traduction librement reproductible en intégralité, en citant la source.

BONUS : The Clinton Crime Family - On Pedophile Island

Chris Hedges : L’Occupation US du Moyen-Orient doit cesser ! (19.09.16)

Réaction du journaliste et écrivain américain, Chris Hedges, au lendemain des attaques qui se sont déroulées dans la région de New York les 17 et 18 septembre 2016.
" La rhétorique d'un Trump et d'une Clinton est sans importance pour Daech. Les habitants des villes comme Raqqa subissent des frappes américaines presque quotidiennement. Des drones de combat sèment la terreur sur l'ensemble du Moyen-Orient (...)
La rhétorique américaine revêt un caractère mineur comparativement à cet homicide qui perdure depuis 15 ans et qui est directement responsable de la radicalisation de segments entiers de la population moyen-orientale. "
***************
Deux excellents articles de Chris Hedges traduits en français :

Donald Trump : Les Clinton sont des criminels, rappelez-vous de cela, ce sont des criminels »

Dans un discours à West Palm Beach en Floride, Donald Trump, attaqué comme jamais dans les médias US mais aussi à travers le monde, se lâche : « Les Clinton sont des criminels et l'establishment fera tout pour faire en sorte de les maintenir au pouvoir ».

Débat Clinton / Trump —> Positions respectives sur la Syrie & la Russie après Alep !

Les deux candidats, arrivés sur scène sans se serrer la main, se sont souvent interrompus, et se sont engueulé comme du poisson pourri ! L'une faisant semblant d'être offensé par les propos inqualifiables de Donald sur les femmes ; l'autre prétendant que Mr Bill Clinton avait, entre autres, autrefois, violé une fillette de 12 ans qui nous dit-il est présente dans la salle !

Et Donald de s'exclamer : "moi ce n'était que des mots ; des propos de vestiaires... tandis que Bill lui, c'étaient des actes !"

Joli monde en vérité !

Leurs propos sur la Syrie & la Russie ont été indiscutablement le passage le plus important du débat, vu le danger imminent de conflit nucléaire !

Donald Trump : "elle parle des rebelles sans arrêt... sans savoir du tout qui ils sont !"

"Assad & Poutine combattent Daesh ; c'est ça l'important"

Hillary Clinton : "je demanderais de réunir un tribunal pour condamner la Russie de crimes de guerre "

la vidéo :

(Voir particulièrement à partir de la 57ième minute)

Mind control : Hillary Clinton menace de guerre la Russie et cela ne choque personne !

La propagande haineuse et belliciste de "la folle" Clinton soutenue par les instigateurs du nouvel ordre mondial frappe encore sans qu'aucun média officiel ne réagisse... En fait c'est tout le contraire, ces merdias à la botte du système satanique qui les nourrit chantent tous à l'unisson le gospel de leur maîtres, aussi bien aux USA qu'en France.

Vidéo édifiante de Paul Joseph Watson :

Pierre Jovanovic : « Tous les clients des banques sont otages ! » – independenza webtv ©

Tous droits réservés : independenza webtv (c) - Paris (France), vendredi 16 septembre 2016. Independenza webtv s'est entretenu avec Pierre Jovanovic sur l'actualité (Poursuite de la crise économique, George Soros, les migrants, la faillite de la compagnie maritime sud-coréenne Hanjin Shipping, le système bancaire, etc).
Durée : 62 minutes.

Soutenez independenza webtv en faisant un don : http://independenzawebtv.blogspot.fr/2016/07/soutenez-independenza-webtv-en-faisant.html

contact : independenzatv@gmail.com
www.facebook.com/independenza.webtv
www.youtube.com/user/independenzawebtv
https://twitter.com/independenzatv

independenza webtv (c)

Hillary Clinton : « Si je suis présidente, nous attaquerons l’Iran »

Hillary Clinton, aujourd'hui championne des Néo-conservateurs pro-Bush pour la présidentielle US 2016, déclarait en avril 2008 son intention d'attaquer l'Iran et avoir la capacité de "totalement oblitérer" les iraniens.

Les hurlements nationalistes et guerriers du général Allen, soutien d’Hillary Clinton

Il est bien intéressant de voir quels sont les soutiens d'Hillary Clinton dans cette campagne électorale : le Général John R. Allen, qui hurle pendant le longes minutes en nous faisant croire que le bien est du côté d'Hillary Clinton (malgré les casseroles qu'elle accumule), a eu toutes les médailles possibles et a toujours bien servi l'élite étasunienne dans toutes ses guerres à l'étranger. Un pur produit de l'establishment américain. Écoutez plutôt…

Version parodiée :

Julian Assange et les Clinton

Le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, a confié à RT qu'Hillary Clinton avait utilisé la Libye pour armer des djihadistes syriens, mais qu'elle avait aussi promu son invasion auprès du gouvernement américain et de ses partenaires.

Le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, a parlé à RT des liens existant entre Hillary Clinton et Lafarge, l'un des plus gros groupes de ciment mondial, qui a payé Daesh pour obtenir des marchés dans certaines régions de Syrie.

Julian Assange : « Hillary Clinton a encouragé la vente d’armes à l’EI »

Sur la chaine Democracy Now, le fondateur de Wikileaks, Julian Assange, révèle que les emails d'Hillary Clinton diffusés sur son portail https://wikileaks.org/, montrent que la candidate à la Maison Blanche a encouragé la vente d'armes aux djihadistes en Syrie.

Douze minutes de mensonges d’Hillary Clinton

Petite rétrospective des différents revers effectués par la candidate démocrate lors de ses prises de positions politiques. Reconnaissons-lui, malgré tout, une grande régularité quant à son inféodation à l'establishment américain.

En réalité, j'ai été très constante durant toute ma vie.

Hillary Clinton

Hillary Clinton, entre mauvais goût, sarcasmes et diabolisme

Septembre 2012, alors que la Libye est à feu et à sang depuis plus d'un an et la chute du régime de Mouammar Kadhafi, des extrémistes entrent dans le consulat des États-Unis à Benghazi et assassinent sauvagement Christopher Stevens, ambassadeur étasuniens en Libye et trois autres américains. Lors d'une interview sur les chaînes CNN et Fox News en octobre 2012, la secrétaire d'État, Hillary Clinton déclarait « assumer la responsabilité » dans la gestion de cette attaque survenue le 11 septembre et qui a notamment coûté la vie à l'ambassadeur américain en Libye. Qui ne se souvient pas de son éclat de rire lors de son audience devant le congrès pour cette affaire sordide ?

14 mars 2016, Hillary Clinton déclare dans une interview sur MSNBC que « les États-Unis n'ont pas perdu un seul homme en Libye » ! Ajoutant que la Libye s'était « débarrassée d'un dictateur et l'a remplacé par un État qui est presque démocratique et fonctionnel ». Ban Ki-moon, en visite en Tunisie le 28 mars dernier, s'est dit « alarmé » par la montée en puissance de l'organisation État islamique en Libye, appelant les citoyens libyens à l'unité pour y faire face.

Question : Hillary Clinton, en route pour la Maison-Blanche, a-t-elle juste perdu l'esprit ou est-elle diabolique ?

Petit rappel.Hillary Clinton : Nous avons créé nos ennemis

G. Chiesa sur les élections US : quel pays peut promouvoir ces cinglés au poste de Président ?

YouTube – ilFattoQuotidiano.fr

* * *

TRANSCRIPTION DE LA VIDÉO

Tous les démocrates "chics" italiens, du Parti démocrate, aux anciens partisans des manifestations, à la gauche écologique libertaire, en somme cet agglomérat de démocrates, presque tous plus ou moins consciemment va-t-guerre, auxquels s'est malheureusement associé l'humoriste Crozza, ont lancé une véritable campagne stratégique offensive contre Donald Trump, le fasciste. Et ils vénèrent déjà la "première femme présidente des USA", avec cette nouvelle opération de maquillage stratégique (après celle pour Obama) du "personnage emblématique américain". Peu importe que Mme Clinton soit une belliciste hystérique, amie de la nazie Victoria Nuland qui est auteure du coup d'État nazi en Ukraine. Qui s'en préoccupe ? Tout va bien. Bien sûr que Trump est imprésentable, c'est évident. Mais c'est malheureusement le "moins pire" des candidats républicains ! (rire jaune)

Jetez un oeil à cette vidéo de Marco Rubio, son concurrent potentiel, si toutefois il y parvient, si l'appareil du parti républicain y parvient. Et posez-vous la question : quel genre de pays peut bien promouvoir ces cinglés au poste de Président ? C'est ça, la vraie question, et pas de savoir si Trump est fasciste ou pas. De toute façon, c'est un désastre ce type, aux plans éthique, moral, et même esthétique ou du spectacle. Et donc, la question qu'il faut se poser, selon moi, est celle-ci : comment peut-on être alliés, et même, colonisés, par un empire capable de propulser ces tarés, ces monstres, au poste de commandement de leur, et de notre destin. Et bon divertissement à tous. [+ courte vidéo effarante de Marco Rubio]

Source : ilFattoQuotidiano.fr

Jean Bricmont, entretien d’actualité : élections US, laïcité, liberté d’expression

Nous avons profité du passage à Paris du physicien et essayiste belge Jean Bricmont, auteur de l'ouvrage "La République des censeurs", pour réaliser cet entretien d'actualité, enregistré le 5 février 2016.

Seront abordés les thèmes suivants :

  • les élections américaines traduisent-elles une défiance populaire contre les candidats du système ?
  • L'expression de la laïcité en France
  • Les limites de la liberté d'expression
  • La réforme de l'orthographe

Entretien de présentation de l'ouvrage La République des Censeurs :

NPS Radio – Débat N°12 – « Prof de Fac poursuivi par M. Valls, Bourse chinoise, Email H. Clinton sur la Lybie… »

« Les débats du bistot ! » N°12 : l'émission de radio qui rend la parole au peuple, dans laquelle VOUS pouvez participer ; organisée par l'association collégiale « Nous, Peuple Souverain ».

Thèmes abordés

  • Mort d'Yves Vincent, le colonel des Gendarmes de Saint-Tropez
  • L'industriel Roland Peugeot est décédé
  • Julien Lepers quitte définitivement France 3
  • NDDL. Une manifestation anti-aéroport organisée samedi
  • Il n'y a plus 36.000 communes en France
  • Dans les lycées, la consommation de drogue ne cesse d'augmenter
  • Les Français flashés en Italie ne seront plus impunis
  • « Bonne année la fraude fiscale ! »
  • Le parquet financier ouvre une enquête sur le patrimoine de Marine Le Pen
  • Auxerre : un couple condamné à deux mois de prison avec sursis pour avoir refusé de vacciner ses enfants
  • Prof de fac poursuivi pour des propos ironiques sur Manuel Valls : « une accusation aberrante » Nadine Morano : "je serai candidate à la primaire"
  • Michel Rocard : « L'Europe ne pourra être relancée sans que les Anglais en sortent »
  • En pleine crise, le salaire des fonctionnaires européens va augmenter
  • Attaque à Barbès : Un fil a fait penser que l'assaillant portait une ceinture explosive
  • « Il n'a pas crié Allah Akbar », assure un témoin de l'attaque du commissariat
  • Bernard Cazeneuve : « Nous sommes dans une guerre totale »
  • Un an après Charlie, les médias sur le banc des accusés
  • Le CNRS et le CEA inventent une batterie révolutionnaire
  • Faillite bancaire : Les renflouements internes ont débuté en Europe et les ponctions des comptes aussi !
  • Après la fermeture des bourses chinoises, le marché européen subit lui aussi des pertes massives
  • Comment 5 personnes ont perdu 8,7 milliards en un seul jour
  • Les marchés financiers s'effondrent dans le monde entier alors que nous débutons l'année 2016
  • L'Italie accuse la « guerre contre le terrorisme » des États-Unis pour la violence actuelle
  • Les emails de Hillary Clinton confirment l'ignominie de la destruction de la Libye
  • Hillary Clinton promet d'enquêter sur les ovnis si elle accède à la Maison-Blanche
  • Deep Water Horizon : le remède a été pire que le mal
  • Jean Michel Jarre : « L'Europe doit tant à la Russie ! »
  • Le FBI pirate un millier d'ordinateurs dans une opération anti-pédopornographie

NPS Radio - Débat N°12 - « Prof de Fac poursuivi par M. Valls, Bourse chinoise, Email H. Clinton sur la Lybie... »

---
Tous les soirs à 21h, branchez votre micro et venez participer aux débats du bistrot ! Les citoyens rentrent dans l'arène du débat !
Association collégiale NPS « Nous, Peuple Souverain » : http://nps-ong.org

Actualité mondiale et française du nouvel ordre

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close