Archives par mot-clé : Fiscalité

Malte : l’île où il fallait faire escale pour l’évasion, le blanchiment, la corruption… (Malta Files)

Encore une fois, un paradis fiscal se fait épingler et les scandales pleuvent... C'est l'histoire d'une petite île qui favorisait l'évasion fiscale, permettait à l'argent de la corruption de circuler discrètement vers les corrompus (au plus haut niveau de la hiérarchie politique) et offrait ainsi un cadre propice au blanchiment de l'argent sale des criminels mafieux...

Ce paradis fiscal n'est autre que Malte, pays assurant la présidence du Conseil de l'Union européenne depuis janvier 2017...

"Mediapart et l'European Investigative Collaborations ont eu accès à 150 000 documents sur Malte, paradis fiscal au cœur de l'Europe. Yann Philippin en explique les principaux enseignements."

La panoplie habituelle : sociétés écran, fiscalité très avantageuse, discrétion assurée (ou presque...)...

1300 français apparaissent dans les "Malta files"...

Le Phocéa (ancien yacht de Bernard Tapie) sent toujours le soufre...

Dirigeants politiques et mafias sont de la partie...

Un petit pays européen qui fait office de paradis fiscal au service des plus riches, des plus cupides et des corrompus les plus cyniques, ça me rappelle quelque chose. Ah oui, le LuxLeaks ! Ou quand les lanceurs d'alerte sont inquiétés par la justice mais surtout pas les fraudeurs...

Denis Robert s'en émouvait lors du procès d'antoine Deltour, d'Edouard Perrin et de Raphaël Halet, en avril 2016

"Le journaliste d'investigation, à l'origine de l'affaire Clearstream, était présent mardi à l'ouverture du procès d'Antoine Deltour, d'Edouard Perrin et de Raphaël Halet, à l'origine des révélations sur les accords financiers entre le Luxembourg et des grandes firmes. Un procès "politiquement important" pour Denis Robert, "puisqu'on est au coeur d'un problème qui concerne le pillage des Etats". Et d'ajouter : "Ce sont les voleurs qui instruisent le procès (...) ceux qui nous ont informés sont poursuivis"."

L'on remarquera que l'Union européenne est entre de bonnes mains :

Les "Malta Files" du pays qui préside le Conseil de l'Union européenne,

Les "LuxLeaks" du pays dont l'ancien premier ministre (de 1995 à 2013), Jean-Claude Juncker, est l'actuel président de la Commission européenne,

Le prédécesseur de Juncker à la tête de la Commission européenne, José Manuel Barroso, ayant lui été promptement embauché par la banque Goldman Sachs ( "Pour mémoire, la banque de Wall street est l'une de celles ayant vendu le plus de produits financiers complexes - les subprimes - à l'origine de la crise de 2008." dixit La Tribune ; "Goldman Sachs aurait aidé la Grèce à dissimuler sa dette", dixit L'Express ; ou encore, "Le coup de main de Goldman Sachs à la Grèce pour maquiller ses comptes lui aura rapporté quelque 600 millions d'euros", dixit La Tribune en 2012)...

A croire que les banques et la haute finance font la pluie et le beau temps un peu partout et tout particulièrement dans cette Union européenne "pourrie jusqu'au trognon"... Mais, s'engager sur ce terrain, ce n'est bien sûr que du conspirationnisme de bas étage ! Quoique, en descendant encore de quelques étages, on en trouverait bien un ou deux pour s'étonner que les activités plus ou moins délictueuses des "sous-fifres" (Panama, Luxembourg, Malte...) se retrouvent exposées au grand jour, quand celles des Big Boss (Londres, Washington...) sont rarement évoquées...

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

A propos de Jean-Claude Juncker, vous pouvez aussi consulter cet article : " Pardon Youtube, le film : comment on a hacké Google et la Commission européenne "

A propos des Panama Papers, du LuxLeaks, de Denis Robert et d'Antoine Deltour, vous pouvez aussi consulter cet article : " Denis Robert : scandale Panama Papers, "on redécouvre la lune..." "

Eva Joly : « Le Luxembourg a pillé ses voisins européens » …

L'eurodéputée ancienne candidate des Verts à la présidentielle de 2012 sort un livre à charge contre Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne.

Eva Joly, lutte depuis plus de vingt ans contre la fraude fiscale, elle explique dans son livre comment celui qui a fait du Luxembourg ce "paradis pour multinationales", "en dépit de ses voisins européens", a pu prendre la tête de l'Eurogroupe, avant d'être élu à la tête de la commission européenne.

Source :

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20160509.OBS0087/video-le-luxembourg-a-pille-ses-voisins-europeens.html

Le scandale de l’évasion fiscale

Les journalistes Valentine Oberti et Wandrille Lanos ont obtenu le témoignage d'Hervé Falciani, l'ex-informaticien de la banque HSBC Genève qui avait quitté l'établissement en 2008, emportant avec lui la liste des clients. Trois disques durs remplis de noms, d'adresses et de numéros de comptes révélant l'identité de tous ceux qui fraudent le fisc en cachant leurs avoirs en Suisse. Menacé de mort et placé sous la protection de la police, l'homme livre sa vérité sur l'évasion fiscale. Accusé de vol de données par la justice suisse, il avait choisi de partager la liste avec les services fiscaux de Bercy. Mais certains acteurs du dossier accusent le gouvernement français d'avoir fait entrave au bon déroulement de l'enquête. Cash investigation revient aussi sur le cas des entreprises « fraudeuses » implantées en France.

Emmanuel Macron présente son programme

Emmanuel Macron, accusé d'être trop vague dans ses propositions, a annoncé ses intentions de dévoiler son programme pour tenter de faire taire les critiques. Sachant qu'il veut respecter les budgets européens, son projet est irréalisable.

Quand Fillon disait à Philippe De Villiers : « le groupe Bilderberg ? ce sont eux qui nous gouvernent  » !

Quelles qu'elles soient les magouilles réelles ou supposées du camarade Fillon ; indiscutablement, certains veulent abattre le bonhomme ! Qui sont-ils ?* Il me paraît intéressant, sinon indispensable, pour ceux qui essaient de comprendre les tenants et aboutissants de l'affaire Fillon, de remonter, notamment, dans le passé de Fillon ; ici grâce au témoignage de Philippe De Villiers :

Philippe De Villiers : "le groupe Bilderberg, la trilatérale, ça existe "

Il nous explique comment il a découvert l'organisation par « le plus grand des hasards », à Bruxelles ; là où il a été aussi témoin de son fonctionnement.

Il précise qu'il a assisté en 2007, à une réunion de la trilatérale branche Europe ; ils étaient 400 nous précise-t-il. il insiste beaucoup sur l'importance CAPITALE du lobbyng à Bruxelles & nous explique comment ça marche ; du lourd, du très lourd ! "c'est qu'en fait les commissaires sont de futurs lobbyistes et les lobbyistes sont de futurs commissaires ; ce qui porte à la prise illégale d'intérêts"

Il nous dit aussi que "Fillon & son « ami » Juppé sont rentrés dans l'organisation !"

*voir mon article : http://www.agoravox.tv/actualites/societe/article/graves-accusations-concernant-72062#forum13107617

la vidéo :

BNP contre Palais, et quand un Procureur demande la relax !

Au tribunal de Dax, ce 9 janvier 2017, dans le Sud Ouest, la BNP paribas demande 1 euro à Jon Palais pour vol en réunion !
Qu'en est-il dans le fond ? L'évasion fiscale ne laisse personne indifférent : mesure EXCEPTIONNELLE du Procureur de la République qui demande la relax pour Monsieur Palais.
Prochain procès d'un faucheur de chaises le 11 avril 2017 à Bar-le-Duc

un reportage de joyce et Brigitte Balavoine

Lanceurs d’alertes : Stéphanie Gibaud et Philippe Pascot sur la loi Sapin II

À l'occasion d'une table ronde organisée à Montreuil par l'association SynerJ avec Philipe Pascot, Étienne Chouard et Yvan Stefanovitch, la lanceuse d'alerte Stéphanie Gibaud est revenue sur la loi Sapin II censée protéger les lanceurs d'alertes.

Retrouvez-nous sur Facebook : http://www.facebook.com/Immersion-TV-1244168932292684 Twitter : @immersiontele

L’évasion fiscale nous coûte à chacun 136,24 € par mois

136.,24 € par mois. C'est le résultat du calcul qu'a fait l'équipe d'Osons Causer pour rendre concret le coût des 60 milliards d'euros annuels de l'évasion fiscale.

► Pour consulter les sources de la vidéo : http://osonscauser.com/levasion-fisca...
► Pour s'abonner gratuitement à la chaîne de Mediapart : https://www.youtube.com/user/mediapart
► Pour découvrir les autres vidéos de la chaîne Osons Causer : http://bit.ly/osonssabonner

Dans cette vidéo, les vidéastes d'Osons Causer comparent évasion fiscale et fraude sociale (RSA, allocations familiales, etc.) et interrogent le peu de visibilité de la première au regard de l'attention que reçoit la seconde dans les dénonciations lancinantes de “l'assistanat”. De quoi prendre du recul sur leur importance relative.

Kleptocratie française d’Eloïse Benhammou

KLEPTOCRATIE FRANÇAISE

Eloïse Benhammou

Comment les dépôts bancaires, cotisations sociales et avantages sociaux des français sont massivement volés par les banques avec la complicité absolue des politiques.

Contrairement aux journalistes économiques, Eloïse Benhammou sait lire un bilan. Normal pour une comptable. Et c'est en analysant les bilans (par exemple dans l'affaire Kerviel) des diverses entités de la Société Générale qu'elle a découvert de très étranges entités, destinées avant tout à brouiller les pistes.

Au fur et à mesure de son enquête menée dans différents environnements financiers, elle dévoile devant nos yeux totalement incrédules, tout le système technique et ultra-opaque comptable qui permet aux banques françaises et étrangères de voler chaque jour des milliards à la France et aux Français, et cela en toute discrétion, raflant au passage nos cotisations sociales.

Banques, RSI, ACOSS, CADES, Caisses de retraite, etc, l'auteur nous montre que tout le système social et fiscal français (mais aussi belge) est désormais entre les seules mains du capitalisme financier le plus sauvage contrôlé par Wall Street.

La France est totalement soumise à la volonté des grands banquiers qui, du coup, et malgré leurs crimes, échappent logiquement à la justice puisqu'elle est rendue par le même Etat contrôlé par les banques !

Comme aux Etats-Unis. Un livre implacable pour les banquiers et les politiques car l'auteur montre, entre autres, à quoi et à qui servent en réalité nos cotisations sociales : à enrichir avant tout les banquiers étrangers qui ont pris le contrôle de la France.

Paradis fiscaux, évasion fiscale, multinationales, et laxisme des gouvernements : l’effroyable réalité !

Synopsis :

Avec leur 11.5 millions de documents issus du cabinet d'avocat panaméen Mossack Fonseca, les Panama Papers ont confirmés d'une façon implacable l'ampleur des stratégies d'évasion fiscale qui gangrènent notre système mondialisé.

Depuis plusieurs années, l'OCDE, le G20, la Commission Européenne et autres instances internationales affichent une volonté de lutter contre. Des mécanismes ont été mis en place, ouvrant en partie la voie à plus de transparence.

Mais les mailles du filet restent désespérément percées. Peut-être parce qu'on continue à regarder la question avec des œillères ?

Source : Data Gueule.

Une vidéo de synthèse tout à fait remarquable, très bien réalisé, percutante, didactique, et factuelle.

Un petit must dans son genre.

La situation est effroyable...

À voir absolument !

Nota Bene :

  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "paradis" et "fiscal", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " évasion" et "fiscale", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " fraude" et "fiscale", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " profit", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " multinationale", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " entrepr", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " laxis", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " gouvernement", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " effroyable", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " terrible", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " réalité", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " DATA" et "GUEULE", cliquez [ici].
  • Pour toutes les vidéos de la catégorie "Argent, Banques, États, et Organisations mondiales", cliquez [ici].
Dans le cas où les liens ci-dessus seraient brisés, vous pouvez les retrouver ici : http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables.php?NumVideo=8411.

Persécution fiscale : des élus municipaux taxent les enseignes des PME/PMI pour renflouer les budgets déséquilibrés de leurs villes

Cette vidéo est un reportage en Bretagne sud de la chaîne Internet Reinformation.tv sur la TLPE, une nouvelle taxe locale sur la publicité extérieure qui va mettre encore plus en difficulté nombre d'artisans, de commerçants, et de PME/PMI.

La problématique :

Les gouvernements qui se succèdent au pouvoir de la France depuis 40 ans ont-ils décidé de mettre à genoux les petites sociétés, les PME, les PMI ? La question est légitime à l'heure où l'on assiste à une avalanche de taxes et d'impôts de toutes sortes. La France compterait paraît-il près de 400 taxes et impôts divers. 41 nouvelles taxes ont été votées depuis 2010, ce qu'explique dans son livre On va dans le mur, Agnès Verdier-Molinié, la directrice de l'Ifrap, la Fondation pour la recherche sur les administrations et les politiques publiques.

Votée en France en 2008, la TLPE, taxe locale sur la publicité extérieure, applicable à la discrétion des collectivités locales, a été « pensée » par les politiques pour soi-disant lutter contre la pollution visuelle à l'entrée des villes. En fait, la taxe sur les milliers de pancartes, panneaux ou affiches présentes aux entrées des agglomérations, vient surtout combler l'effondrement des dotations de l'État aux communes de France. Elle aurait par exemple permis à la mairie de Quimper de récolter près de 500.000 euros… Taxer les sociétés permet donc de palier en partie à la baisse des dotations, l'argent de l'Etat se faisant de plus en plus rare. Mais il s'agit aussi d'un « cadeau » empoisonné de l'État aux mairies, qui entrent souvent en conflit avec les entreprises locales.

Des petits patrons en rébellion contre la municipalité et contre la taxe locale sur la publicité extérieure

À Pont l'Abbé en Bretagne, le conflit dure depuis des semaines. Depuis le début de l'année en effet, plusieurs dizaines de petites entreprises françaises sont entrées en opposition contre la mairie qui a choisi de leur infliger la TLPE. Récemment, plusieurs petits patrons ont investi le conseil municipal de la commune. D'autres actions sont prévues dans les prochaines semaines.

Source : reiformation.tv.

Franchement, cela devient inquiétant. Il y a de la part des élus un mépris des gens qu'il administrent tout à fait ahurissant doublé d'un cynisme épouvantable. Les élus touchent des sommes folles en regard des maigres salaires durement gagnés par les français, et pourtant ils ne cessent de charger la population de diverses taxes : 44 nouvelles taxes depuis 2010 !

Un reportage tout à fait emblématique de la pression fiscale croissante mise sur les français. Combien faut-il de PME/PMI qui ferment et de suicides avant que nos crétins d'élus malveillants se réveillent ?

Tout ça va mal finir : des gens ruinés, un tissus économique moribond, et des révoltes un peu partout.

À voir absolument pour prendre la mesure du fossé croissant qui se creuse entre les populations et les élus.

Nota Bene :

  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "démentiel", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " persécut", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " impôt", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " tax", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " fiscal", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " entrepr", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " commer", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " artisan", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " élu", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " malveillant", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " irresponsab", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " budget", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " faillite", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " ville", cliquez [ici].
  • Pour toutes les vidéos de la catégorie "Économie, Commerce, Entreprises, et Travailleurs", cliquez [ici].
Dans le cas où les liens ci-dessus seraient brisés, vous pouvez les retrouver ici : http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables.php?NumVideo=8405.

L’Administration ? Contre… Mais pour !

Qui ne s'est jamais indigné ou révolté devant les lenteurs administratives, les erreurs obligeant à démarches chronophages, la complexité des imprimés à remplir, la bonne humeur communicative et la compétence immédiate des personnels au téléphone et bien d'autres épines de la Rosa Administratica ?
Et pourtant, notre vie actuelle, qui se prolonge et nécessite donc toujours plus de social, le chômage, la pauvreté, la santé, les problèmes de défense ou de sécurité, ceux liés à l'éducation, à l'enseignement supérieur, à l'énergie, aux transports font qu'il en manque objectivement chaque année pour vivre normalement.
Soyons bien conscients que l'administration reste à la fois un problème et une solution...

Jean-Luc Mélenchon dénonce au Parlement européen l’évasion fiscale encouragée par les traités européens et ses dirigeants – Mars 2016

Cette vidéo est une courte intervention au Parlement européen de Jean-Luc Mélenchon.

L'Europe est devenu un système dictatorial, déguisé en démocratie, au service des riches, des multinationales, et des profiteurs de tous types. Le Président de la commission, Jean-Claude Juncker () en est un symbole vivant tout à fait emblématique : ancien Premier ministre du Luxembourg, un paradis fiscal, il prône une Europe d'essence profondément néolibérale au service exclusif des multinationales, la négociation du TAFTA en étant une exemple criant.

Cela fait maintenant plusieurs vidéos de Jean-Luc Mélenchon que je vois et qui me donnent à penser, de par l'évolution de son style et de ses arguments, s'il ne vas pas régulièrement sur le site de l'UPR y prendre des idées...

Une courte vidéo d'une intervention tout à fait motivée.

À voir !

Nota Bene :

  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "Jean-Luc" et "Mélenchon", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " dénonc", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " évasion" et "fiscale", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " paradis" et "fisca", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " fraud", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " dirigeant", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " oligar", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " ploutocrat", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " libéral", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " élu", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " criminel", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " traité", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " europ", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " TAFTA", cliquez [ici].
  • Pour toutes les vidéos de la catégorie "Argent, Banques, États, et Organisations mondiales", cliquez [ici].
Dans le cas où les liens ci-dessus seraient brisés, vous pouvez les retrouver ici : http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables.php?NumVideo=8348.

Denis Robert sur les Panama Papers : « possible manipulation »

Extrait de la conférence du 7 avril à Grenoble "La face cachée de la Finance". L'écrivain et journaliste Denis Robert et le professeur suisse de Finance Marc Chesney répondent à une question du public sur le scandale des "Panama Papers" et les paradis fiscaux.

D'autres extraits et la vidéo intégrale de cette conférence grenobloise du 7 avril 2016 sur "La Face cachée de la Finance" suivront bientôt sur www.ilfattoquotidiano.fr ainsi qu'une interview exclusive de ces deux spécialistes de la Finance.

Denis Robert : scandale Panama Papers, « on découvre la lune… »

Denis Robert, invité spécial de Ce soir (ou jamais !) pour parler des Panama Papers - CSOJ - 08/04/16
Denis Robert de rappeler : - que le scandale de l'évasion de l'argent des ploutocrates vers des paradis fiscaux, via des banques "réputées", ne date pas d'hier (l'affaire Clearstream 1 mettait déjà ça au grand jour : voir Denis Robert enfin libre de tout dire sur Clearstream) - que les politiques ne sont pas crédibles sur ce sujet crucial ; qu'ils ne font rien pour lutter contre ce pillage ; qu'ils mentent et vont même jusqu'à se vanter d'être à la pointe du combat... - que le scandale Luxleaks vaut des attaques judiciaires invraisemblables à l'encontre du lanceur d'alerte et des journalistes qui osent révéler ce genre d'affaires (idem pour Denis Robert : 10 ans de procédures pour finalement être blanchi) - le succès du film Merci patron ! de François Ruffin... A voir en complément : - Le billet de Denis Robert sur facebook (avec la vidéo) :
" J'ai vu "Cash Investigation" hier, me suis tapé les flashs des chaînes tout info et le "Grand Soir 3", je regarde les titres dans les kiosques à journaux... "Panama papiers, l'onde de choc"... Comment vous dire ? Comment vous dire ce que je ressens sans passer pour un cuistre ou un donneur de leçon ? Quand même... Des panaméennes à Panama ?!!! Houlala. Des banques françaises avec des filiales dans les paradis fiscaux ?!!! Houlalalalala.. (...) " (la suite ici)
Cash Investigation. Paradis fiscaux : le casse du siècle - Luxleaks, Antoine Deltour
06 Antoine Deltour lanceur d'alerte Luxleaks PARADIS FISCAUX, ÉVASION FISCALE : UNE QUESTION DE JUSTICE 26 juin 2015, Palais Bourbon
l'article Procès LuxLeaks : le soutien à Antoine Deltour s'organise (Le Quotidien, 30 mars 2016)
" Dans moins d'un mois, l'ex-auditeur de PwC Antoine Deltour, reconverti en lanceur d'alerte, devrait être assis sur le banc des prévenus à Luxembourg où doit s'ouvrir son procès consécutif à l'affaire LuxLeaks. À ses côtés, deux autres prévenus, le journaliste français Édouard Perrin et un autre employé de la firme d'audit dont le nom est toujours tenu secret, mais qui avait, comme Antoine Deltour, fourni des informations sur les rescrits fiscaux. (...) " (la suite ici)
- L'Enquête
Bande-annonce de L'enquête, un drame de Vincent Garenq avec Gilles Lellouche, Charles Berling, Laurent Capelluto, Florence Loiret Caille, le 11 février au cinéma. http://www.facebook.com/pages/Lenquête/295187427345432 Synopsis : 2001. Le journaliste Denis Robert met le feu aux poudres dans le monde de la finance en dénonçant le fonctionnement opaque de la société bancaire Clearstream. Sa quête de vérité pour tenter de révéler "l'Affaire des affaires" va rejoindre celle du juge Renaud Van Ruymbeke, très engagé contre la corruption. Leurs chemins vont les conduire au cœur d'une machination politico-financière baptisée "l'affaire Clearstream" qui va secouer la Vème République.
Denis Robert est sur le plateau du Grand Soir 3 pour évoquer la sortie du film "L'Enquête", qui retrace l'affaire Clearstream. L'ex-journaliste s'exprime aussi sur le SwissLeaks.
- Révélation$
" Révélation$ est un livre du journaliste Denis Robert et de Ernest Backes publié en aux éditions Les Arènes (455 pages) (ISBN 2912485282). Le livre porte sur la chambre de compensation internationale Cedel International, basé au Luxembourg, qui deviendra Cedel-Clearstream puis Clearstream. Ernest Backes, ancien dirigeant de Cedel International, et Denis Robert soutiennent que cette société entretient des comptes occultes qui permettraient des transferts illégaux internationaux. (...) " (la suite ici)

Paradis fiscaux : Jean-Luc Mélenchon demande la mise sous tutelle ou la réquisition de la banque française Société générale – 7 Avril 2016

Synopsis :

Alors que la Société générale est visée par le scandale des Panama papers, JeanLuc Mélenchon, membre du Parti de Gauche, a demandé sur France Info "un châtiment". "Ce qui est à l'ordre du jour, c'est plutôt sa mise sous tutelle ou sa réquisition" pour "pouvoir faire le ménage dedans", a estimé le député européen.

Alors que la Société générale est visée par le scandale des Panama papers, JeanLuc Mélenchon, membre du Parti de Gauche, a déclaré jeudi matin sur France Info que "cette foisci, il faut un châtiment". Il a considéré que la banque "avec ses 1.000 sociétés offshore" était "une espèce d'industrie de la triche, de la fraude et de la combine". L'eurodéputé a demandé la mise sous tutelle de la Société générale : "Dès lors que son PDG [Frédéric OuvéaNDLR] ment ouvertement devant des parlementaires et sous serment, on est en droit de dire qu'on ne peut plus avoir confiance en elle. Par conséquent, ce qui est à l'ordre du jour, c'est plutôt sa mise sous tutelle ou sa réquisition" pour "pouvoir faire le ménage dedans, sans croire ce que dit son PDG. On ne peut plus croire ces genslà, ils mentent tout le temps."

JeanLuc Mélenchon s'est aussi interrogé sur la récurrence des scandales liés à cette banque, après l'affaire Jérôme Kerviel : "A la fin, ça finit par être très troublant", s'estil étonné. "De manière constante et permanente, quoi que dise la Société générale, elle est crue. Et elle est prise la main dans le sac soit de mentir, soit de ne pas prouver ce qu'elle avance", a dénoncé le député européen.

Nuit debout : "Notre pays est en train de reprendre sa respiration"

JeanLuc Mélenchon s'est dit "enchanté" par le mouvement Nuit debout qui a débuté place de la République à Paris et s'est étendu à plusieurs villes de province. "Je suis enchanté par ce qui se passe. C'est le mouvement du peuple". "Notre pays est en train de s'ébrouer, de reprendre sa respiration. Sa jeunesse qui a été socialement martyrisée, qui est hyper qualifiée et rejetée dans des emplois précaires, est en train de s'affirmer", a estimé le député européen.

JeanLuc Mélenchon a raconté s'être rendu sur place, mais sans volonté de récupération : "J'y suis allé, il n'y a aucune difficulté. Il ne faut pas que qui que ce soit vienne avec ses drapeaux parce qu'il faut à tout prix aider ce mouvement à se fortifier. Et pour qu'il se fortifie, il ne faut pas qu'il y ait d'allégeance politicienne." Le fondateur du Parti de Gauche a clairement relié ce mouvement Nuit debout aux actions contre la loi Travail : "Vous faites deux tas, moi pas. C'est la même chose, c'est l'insurrection lente, progressive du peuple français contre un système politique qui lui ment, triche, ne tient pas ses promesses et met en place un pourrissement général de la vie quotidienne des gens."

Emmanuel "Macron pense à son futur, ou à aider M. Hollande"

JeanLuc Mélenchon a réagi à la création du mouvement politique "En Marche !" par Emmanuel Macron. Il "pense à son futur, ou à aider M. Hollande", a commenté le député européen. "Ça fait rigoler un peu. Les gens qui ont mis en panne tout le système et l'économie du pays qui font un truc qui s'appelle 'En Marche !'. En tout cas, moi, ça me fait rigoler", a ironisé le député européen. "Il y a une ambiance de révolution de palais. Vous et moi, on ne sait pas très bien qui manœuvre pour qui dans cette histoire mais on voit bien qu'ils sont en pleine préparation de la campagne présidentielle de François Hollande", atil estimé.

Source : France Info.

Fraude fiscale mondiale : un holdup à 25.000 milliards d'Euros :


Article paru dans VSD.

Cette fortune, qui échappe à tout impôt, est répartie dans une centaine de pays. Des particuliers et des entreprises en bénéficient.

Vingt-cinq mille milliards d'euros, détenus par des particuliers, sont aujourd'hui planqués dans les paradis fiscaux, échappant non seulement à tout contrôle mais, surtout, à la morale, pis à l'entendement. Vingt-cinq mille milliards d'euros, c'est-à-dire 32 000 milliards de dollars : c'est ce que vient de révéler une étude publiée dimanche 31 mars dernier par Tax Justice Network (TJN), un groupe de pression américain, qui depuis de longues années lutte contre la fraude et l'évasion fiscale.

Vingt-cinq mille milliards d'euros. Essayez d'imaginer ce que cela représente. Un milliard, c'est dix fois cent millions. Alors, 25 000 milliards… c'est 25 suivi de douze 0 : 25 000 000 000 000. Il n'y a guère qu'en astronomie qu'on utilise de tels nombres pour appréhender l'infiniment grand. Et de fait, le montant du magot dissimulé dans des banques installées sous les cocotiers est proprement astronomique, sidéral et sidérant. Pour filer la métaphore cosmologique, James Henry, rapporteur principal de cette étude hallucinante, qualifie d'« énorme trou noir dans l'économie mondiale » ces fortunes personnelles, amassées et dissimulées essentiellement sous les tropiques. « Les revenus fiscaux ainsi perdus sont gigantesques, alors que les gouvernements à travers le monde manquent de ressources. »

Dans l'hypothèse, explique Tax Justice Network, où ces sommes rapporteraient un « modeste » rendement de 3 % par an et si un prélèvement de 30 % était appliqué sur ce nouveau revenu, alors « cela générerait entre 190 et 280 milliards de recettes fiscales annuelles pour les États du globe, soit le double du montant de l'aide au développement versée chaque année par les pays riches de l'OCDE aux nations les plus fragiles ».

Source : VSD.

La situation de la finance internationale devient ubuesque. Ça n'est pas nouveau, me direz-vous, sauf que l'hémorragie prend des ampleurs considérables, l'affaire des Panama Papers en étant un nouvel épiphénomène.

25.000 milliards de fraude fiscale, c'est une somme colossale qui échappe à l'impôt dont les États ont tant besoin. Et après on s'étonne qu'ils n'arrivent à boucler leur budget, et qu'ils soient endettés.

Jean-Luc Mélenchon a raison : il est temps de punir les banquiers, les menteurs, les trafiquants en col blanc, et les fraudeurs.

À voir !

Nota Bene :

  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "paradis" et "fisca", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " évasion" et "fiscale", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " fraud", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " tromper", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " mensonge", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " menteur", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " mentir", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " banquier", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " bankster", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " banque", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " Société" et "Générale", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " oligar", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " ploutocrat", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " politicien", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " demand", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " Juncker", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " Jean-Luc" et "Mélenchon", cliquez [ici].
  • Pour toutes les vidéos de la catégorie "Argent, Banques, États, et Organisations mondiales", cliquez [ici].
Dans le cas où les liens ci-dessus seraient brisés, vous pouvez les retrouver ici : http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables.php?NumVideo=8341.

Macron : « Ce n’est pas un délit d’être sur cette liste » [Panama papers]

Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron, a affirmé qu'il y a "un travail intense sur la plan mondial" en cours dans le cadre des révélations des Panama papers. "Le G20, l'OCDE, l'Europe ont beaucoup avancé pour lever le secret fiscal et le secret bancaire" !

Il a ajouté : "que le Panama n'était pas sur la liste noire"

"Ce n'est donc pas un délit d'être sur cette liste, c'est un délit si on ne l'a pas signalé à l'administration fiscale" !

Allez, tous en choeur : « Les portes du… »

Certains ont pu se prétendre surpris par le contenu de l'émission "Cash investigation" de ce 5 avril sur France 2... d'autres bien moins, qui "savaient" ou "se doutaient bien que" mais étaient réduits à un silence prudent par manque de preuves.
Des preuves ? Les documents déjà produits par les journalistes dans ce qu'on appellera désormais l'affaire ou le scandale Panama Papers en apportent plus que de raison, et plusieurs millions d'autres nous attendent à l'avenir.
Nous ne saurions donc que recommander un nécessaire replay, en saluant les travaux des nombreux journalistes de tous pays qui aujourd'hui encore tentent de rassembler les pièces du puzzle géant de l'infamie financière, sur la base des infos issues d'un seul site, à Panama... Chapeau ! http://pluzz.francetv.fr/videos/cash_investigation.html