Archives par mot-clé : Alain Soral

Adeptes de la dissidence et discours de haine à l’ère numérique

Au 31e Salon du livre et de la presse de Genève qui se tenait du 26 au 30 avril 2017, la Coordination intercommunautaire contre l'antisémitisme et la diffamation (CICAD) organisait deux tables rondes dignes d'intérêt pour tous les "cybercitoyens". Il est à noter que les participants regrettent parfois de ne pas parvenir à toucher, par leurs discours, les "adeptes de la dissidence" dont ils parlent, et qui refusent de les écouter. On leur rétorquera que la meilleure manière d'instaurer un dialogue avec autrui ne consiste pas à commencer à le qualifier d'adepte d'une sorte de secte, ou de conspirationniste haineux ; cela passe par un effort sincère de compréhension mutuelle, et donc du respect. Du côté des "dissidents" ou de leurs opposants, on en est loin...

1. Adeptes de la dissidence

Avec Annick Duraffour, Agrégée de Lettres et spécialiste de l'histoire du racisme et de l'antisémitisme
Valérie Igounet, Historienne française. Spécialiste du négationnisme et de l'extrême droite en France
Laure Lugon, Journaliste à le Temps
Rudy Reichstadt, Fondateur du site Conspiracy Watch
Modératrice : Irma Danon, Journaliste

Les groupes et activistes se présentant sous l'étiquette « dissidents » semblent gagner du terrain. La table ronde vise à définir ce concept, son histoire et son évolution, tout en s'interrogeant sur les raisons de sa popularité auprès de publics hétéroclites. Quelle vision du monde la dissidence promeut-elle parmi ses adeptes ? Comment et par quels moyens les idées dissidentes sont-elles diffusées ?

2. Antisémitisme et discours de haine sur Internet : solutions pour l'ère numérique

Avec Stéphane Benoit-Godet, Rédacteur en chef Le Temps
Johanne Gurfinkiel, Secrétaire général de la CICAD
Olivier Iteanu, Avocat à la Cour d'appel de Paris, Chargé d'enseignement à l'Université Paris Sorbonne
Ilana Soskin, Avocate au barreau de Paris et responsable de LICRA NET
Modérateur : Marc Berrebi, Comité CICAD

Le rôle d'internet et des réseaux sociaux. Internet, ce formidable outil devenu indispensable à toutes communications modernes peut devenir entre certaines mains une arme de discrimination massive : un outil de propagation des idées racistes, antisémites et de diffusion des discours de haine. Face au développement de cette parole haineuse, les déclarations et propositions se multiplient pour circonscrire ce fléau. Ces mesures quelles sont-elles ? Peut-on mesurer leur efficacité ? Comment les hébergeurs et les diffuseurs se positionnent-ils face à cette problématique ?

Soral, vite ! – Épisode 12 : « Macron : tentative de hold-up à l’Élysée ! »

Morceau choisi : "Macron c'est le satanisme et l'anti-islam intégral"

Passée la déception du premier tour, le temps est désormais à l'analyse et à la prospective. Le résultat très étrange qui a porté Marine Le Pen à seulement 22 % et le candidat du vide à la première place est inquiétant à plus d'un titre : de forts soupçons de fraude massive et la capacité du système à imposer un nouveau parti unique laissent penser, comme le rappelle Alain Soral, que ce qui est « En marche », c'est le fascisme ultralibéral, mondialiste, atlantiste et sioniste le plus dur. Mais en politique, l'espoir est toujours possible, d'autant que l'entre-deux-tours a déjà commencé à éroder sévèrement la popularité de Macron...

Au sommaire de cet épisode :

0'20 – Tout était-il déjà joué avant le premier tour ?
2'49 – Un double hold-up
4'23 – L'avènement du parti unique contre la ligne nationale et sociale
6'40 – Marine à 22 %
8'20 – Une abstention basse
10'10 – Le discours anti-« islam radical » de Marine
12'42 – La nullité de Macron rend-elle possible l'élection de Marine ?
15'50 – Pas de mobilisation « antifasciste »
17'20 – Mélenchon, la seule digue du système pour contenir le vote FN des jeunes et des ouvriers
19'39 – Le positif : la mort de l'UMPS, Marine plébiscitée dans les DOM-TOM et en Corse
23'19 – Si Macron gagnait, que se passerait-il ?
25'20 – Le cas Nicolas Dupont-Aignan
28'55 – Où est Asselineau ?
31'18 – E&R continue son travail

Soral, vite ! – Épisode 11 : Le Pronostic – « À dimanche soir, sur ERFM ! »

Alain Soral poursuit ici ses analyses à chaud en livrant son quarté définitif, toujours le même malgré les interventions oligarchiques.

On y est ! La campagne de premier tour de cette 11e élection présidentielle de la Ve République est close. Une campagne qui n'aura jamais été aussi perturbée, et perturbante : entre les ingénieries oligarchiques en faveur du candidat du Système (Macron), la création d'un faux candidat du peuple (Mélenchon) contre Marine Le Pen et le retour en grâce du candidat conservateur, démonté auparavant par les médias dominants (Fillon), les radars politiques des électeurs ont été constamment brouillés. Sans parler des menaces d'attentats et de la soirée tragique du jeudi 20 avril sur les Champs-Élysées.

Alain Soral poursuit ici ses analyses à chaud en livrant son quarté définitif, toujours le même malgré les interventions oligarchiques.

Au sommaire de cet épisode :

00'20 : Les soutiens de dernière minute Delon, Renaud et Pamela (Anderson)
02'53 : L'imposture Mélenchon, le candidat aux positionnements réversibles
04'00 : Les clips de campagne de Poutou
04'56 : L'attentat déjoué à Marseille
06'01 : Le soutien à Fillon de l'extrême droite israélienne
06'25 : Le jeu des pronostics malgré les tricheries possibles
08'49 : La soirée électorale E&R « spéciale présidentielle » répercutée sur les réseaux sociaux

Les résultats seront commentés sur la radio ERFM de 19h à minuit

Soral, vite ! – Épisode 9 : « Le mondialisme, c’est la guerre ! »

"Nationaux-sociaux contre mondialistes de droite et de gauche"

Le premier tour approche, le Grand débat a éclairé les positionnements des 11 candidats : Macron en mondialiste de droite, Fillon en conservateur libéral, Marine en nationaliste sociale et Mélenchon en mondialiste de gauche.

Au sommaire de cet épisode :

00'28 : Le Grand débat entre les 11 candidats ou la vraie démocratie
01'33 : La chance des petits candidats
02'58 : Les grandes catégories politiques sérieuses actuelles
04'05 : Marine Le Pen, nationale et sociale
05'41 : La phrase de Macron à Marine sur la Nation et la guerre
07'07 : L'air « largué » de Fillon
08'29 : Dupont-Aignan le sous-Marine
10'20 : L'inconnue et le danger Mélenchon
12'06 : Poutou le trostkiste étudiant
13'05 : Arthaud et le discours anti-patrons
15'20 : Cheminade contre la finance mondiale
16'56 : Asselineau le monomaniaque avec l'article 50 sur l'UE
20'58 : Lassalle le candidat du terroir
22'15 : Hamon le social-traître absolu
23'08 : Le retour au national et au social
25'20 : Le positionnement nébuleux de Mélenchon
27'52 : Les pires candidats de gauche
29'29 : Les deux scénarios du second tour
29'55 : BFM TV et ses deux présentatrices

Soral, vite ! – Épisode 8 : « On entre dans l’ère du trop c’est trop ! »

Malgré lui, le système ouvre une autoroute à Marine...

J – 22 avant le premier tour. Avec la désagrégation de l'image de Macron, Fillon tient à nouveau la corde pour un second tour face à Marine, qui distance tout le monde. Quant à Hamon, trop laminé, il fait de Mélenchon un possible outsider. Alain Soral confirme semaine après semaine la justesse de ses analyses structurelles et conjoncturelles.

« Tout ce que tente la clique Minc, Drahi, Dray, Attali, BHL – leurs petites réunions privées – ne marche plus. On voit vraiment qu'on arrive au bout de leur capacité de manipulation »

Au sommaire de cet épisode :

01'04 : Le Système ne voulait pas de Fillon mais ce dernier a résisté
02'34 : Pourquoi ne pas avoir laissé Fillon contre Marine ?
03'32 : La « casserolisation » de Fillon rejaillit sur Le Roux et Mélenchon
04'46 : Le Système est en train de perdre le contrôle
07'01 : Macron est bien une tentative de coup d'État
08'51 : L'union interdite par le CRIF entre Hamon et Mélenchon
10'54 : Les scénarios possibles
11'59 : Pourquoi le Système veut-il détruire Hamon ?
13'29 : Le ralliement de Valls à Macron... et à Fillon
15'54 : Julien Dray panique
16'51 : Le tweet étrange de Jacques Attali
18'44 : Le FN qualifié de « parti nazi » par Haziza et Pujadas
21'44 : La fin de l'effort inutile de la dédiabolisation

Chauprade menacé de mort au FN : « On te liquidera comme un traître »

L'ancien conseiller international de la présidente du FN, Aymeric Chauprade, se confie pour la première fois sur les affaires du FN dans un livre, « Marine est au courant de tout… », et un documentaire diffusé le 16 mars 2017 dans « Envoyé spécial », sur France 2, en partenariat avec Mediapart et Marianne. Il prétend avoir été menacé de mort par des membres de son ancien parti. Marine Le Pen nie toutes ses accusations en bloc.

I. L'affaire des assistants parlementaires

L'eurodéputé dévoile les coulisses de la première réunion des eurodéputés FN à Bruxelles en juin 2014, juste après les élections européennes. Selon lui, Marine Le Pen demande ce jour là aux eurodéputés de dédier certains de leurs assistants parlementaires au parti, plutôt qu'au travail de député européen.

II. Le business du clan Chatillon

Aymeric Chauprade raconte que Frédéric Chatillon et ses amis sont beaucoup plus que de simples prestataires. Ce sont eux qui sont au coeur de l'économie du FN. Selon l'euro-député, ils auraient mis en place un système de captation d'argent public, français et européen.

Frédéric Chatillon a été mis en examen pour financement illégal de parti politique. Axel Loustau, trésorier du micro-parti de Marine Le Pen, "Jeanne", est également mis en examen pour escroqueries.

III. « Marine Le Pen n'est pas libre »

D'après Chauprade, Marine Le Pen est "tenue" par un clan formé par ses amis et ex-GUDards Frédéric Chatillon, Axel Loustau et Philippe Peninque.

Dans "Envoyé Spécial", une vidéo d'archive nous montre Axel Loustau se faisant dédicacer, en 1992, le livre de l'ancien Waffen-SS Léon Degrelle. Quant à Frédéric Chatillon, il est décrit par un témoin anonyme comme un admirateur d'Adolf Hitler.

Dans une interview à L'Express, le 16 mars, Chauprade déclare à leur sujet :

"Les Français doivent savoir, s'ils veulent voter Marine Le Pen, qui elle est vraiment et surtout qu'elle est tenue, qu'elle n'est pas libre. Quand je vois les autres affaires qui éclatent sur Fillon, et même Macron, je me dis que c'est quand même incroyable que Marine Le Pen arrive à passer entre les gouttes. Donc il faut que je dise ce que je sais. Si je ne le fais pas et qu'elle est élue présidente, je prends la responsabilité que Chatillon et ses amis aient leurs entrées à l'Elysée."

Toujours dans L'Express, Aymeric Chauprade ajoute :

"J'ai découvert que le clan Chatillon, qui a une lecture de l'Histoire complètement antisémite qu'il maquille par de l'antisionisme, n'est pas marginal puisqu'il a le pouvoir sur l'économie du FN. J'ai découvert, mois après mois, l'emprise de ce clan sur elle. Ce n'est pas une emprise idéologique mais, manifestement, ce clan "tient" Marine Le Pen qui les couvre en permanence. […] J'ai été témoin de blagues sur l'Holocauste dans les fêtes, dans les soirées. Ils sont soraliens et assument Soral."

IV. « On te liquidera comme un traître »

Lorsque l'eurodéputé Aymeric Chauprade se décide à quitter le Front national après un an et demi au cœur du parti, il dit avoir été menacé de mort, n'étant pas considéré comme un simple adversaire politique, mais comme un "traître" (on se souvient d'ailleurs d'une vidéo d'Alain Soral, datant de septembre 2014, où celui-ci s'en prenait très violemment à Chauprade et le qualifiait de "traître").

Le 19 mars, sur France Info, Florian Philippot a remis en cause le témoignage d'Aymeric Chauprade.

Quant à Marine Le Pen, elle a carrément prétendu sur France 3 que Chauprade était un "affabulateur" : "Oui il ment, c'est un affabulateur. C'est lui qui avait fait s'évader ceux qui avaient été condamnés pour trafic de cocaïne. Un homme probablement d'une grande moralité", a ironisé la dirigeante frontiste en référence à l'implication d'Aymeric Chauprade dans l'évasion des pilotes de l'affaire dite "Air Cocaïne".

Julien Rochedy, ancien leader du FNJ, a également mis en doute le témoignage de Chauprade :

local/cache-vignettes/L500xH348/capture_decre46c-3d129.png

A gauche, Julien Rochedy. Au centre, Axel Loustau.

Immédiatement, Aymeric Chauprade a publié un communiqué :

1/ Le fait que Marine Le Pen réponde elle-même montre l'état de panique dans lequel se trouve l'Etat-major du FN depuis la parution du livre de Marine Turchi et Mathieu Destal (Marine est au courant de tout) et de l'enquête accablante d'Envoyé Spécial de jeudi dernier sur France 2.

2/ Si j'étais un affabulateur Marine Le Pen n'aurait pas peur de se rendre devant la Justice, comme l'ont fait ses adversaires politiques. Elle se réfugie derrière son immunité parlementaire qu'elle tient de l'Union européenne et choisit l'insulte.

Je me tiens quant à moi à la disposition de la Justice de mon pays, dès lundi pour donner, s'il le faut toutes les preuves de ce que j'avance.

3/ Mais il y a plus grave encore, et qui en dit long sur le cynisme de Marine Le Pen. Pour tenter de m'atteindre, elle s'essuie les pieds sur l'honneur d'anciens pilotes de chasse de l'Armée française, qui n'ont pas été condamnés en France et auxquels j'ai porté secours en République Dominicaine. Pour insulter quelqu'un, elle n'hésite donc pas une seconde à faire des victimes collatérales. Nous avons là un triste exemple, version Marine Le Pen, de son absence, non seulement de moralité, mais aussi de patriotisme !

Puis, le 20 mars, il a publié ce second communiqué :

J'ai été notifié, ce lundi 20 mars 2017, à la demande de Mme Claire Thepaut, Vice-Présidente chargée de l'instruction au TGI de Paris, et M. Renaud Van Ruymbeke, Premier Vice-Président chargé de l'instruction au TGI de Paris, d'une invitation à une audition libre concernant l'emploi d'assistants parlementaires par les députés européens du Front national.

J'avais annoncé, à la suite de mon témoignage dans Envoyé Spécial (France 2) diffusé le 15 mars dernier, que j'étais à la disposition de la Justice afin de lui fournir toutes les informations dont je dispose. J'accepte donc de me rendre à cette audition libre qui aura lieu le 28 mars prochain.

Affaire à suivre...

Soral, vite ! – Ép.7 : « Macron, c’est pas une baudruche, c’est une montgolfière ! »

"Il monte car il est rempli de gaz plus léger que l'air !"

Nous sommes à J moins 35 avant le premier tour. Alain Soral précise ses analyses qui se rapprochent de ses intuitions, notamment sur le tiercé réel des candidats : Marine Le Pen, très haut dans les sondages des renseignements généraux, François Fillon, dont la résistance au harcèlement médiatique paye, et enfin Emmanuel Macron, que le Système gonfle artificiellement.

Au sommaire de cet épisode :

00'20 : L'affaire Théo, un bidonnage
02'29 : Le harcèlement contre Fillon
04'02 : Macron le candidat anti-Marine
06'40 : Le « progressisme » dans la bouche de Macron
07'57 : Mélenchon dans la recomposition de la gauche
08'49 : L'offensive hystérique contre Marine Le Pen malgré la dédiabolisation
11'58 : L'entreprise de déstabilisation du Front national
14'18 : Le CRIF face à une Marine Le Pen élue
16'05 : Le vrai tiercé Le Pen – Fillon – Macron
18'18 : Un Asselineau limité à la question de l'Union européenne
23'26 : La stratégie d'Erdogan vise une sortie de l'OTAN
25'36 : La défaite logique de Geert Wilders
28'33 : La condamnation à de la prison ferme par une justice aux ordres
30'40 : Un dessin révisionniste et la religion de la Shoah
33'44 : La Corée du Nord, petite nation très résistante
34'35 : Le cas Salim Laïbi
37'20 : Une incarcération ?

Soral, vite ! – Épisode 5 : « Macron, c’est Hillary Clinton ! »

Dans ce nouvel épisode de la série Soral, vite !, Alain Soral analyse la candidature d'Emmanuel Macron et son rôle objectif dans l'élection présidentielle de 2017. L'occasion de revenir sur l'importance du dernier dîner du CRIF. Alain Soral replace également « l'affaire Théo » dans son contexte politique en posant, comme à son habitude, les questions qui fâchent ! L'occasion de rappeler la véritable nature de son combat !

Au passage Alain Soral expose l'imposture Mélenchon, l'imposture de Théo et d'S.O.S. racisme (comprenez sauvons le racisme) avec brio !

Pour Marion Maréchal-Le Pen, Le CRIF n’a pratiquement aucune légitimité en France

MMLP sous-entend que le FN n'attaquera ni ne dissoluera l'institution communautaire du CRIF, mais ne lui accordera que la légitimité qu'elle mérite, c'est à dire proche de zéro (le CRIF ne représente en réalité que un sixième de la communauté juive de France qui elle-même ne constitue que 1% de la population française).

CRIF, quelle représentativité ?

Étrange situation où une institution qui regroupe à peine 65 associations dont certaines ne sont pas des associations juives françaises mais para-gouvernementales Israéliennes, et dont une grande partie n'est qu'un ensemble de coquilles vides, -sans vouloir leur faire offense- procède à un changement de président sans élection. Il serait bon une fois pour toutes que chacune d'elles (désignées ci-dessous) nous dise, combien de membres elles comptent vraiment parmi leurs adhérents, et que l'on mette une limite basse pour que la représentativité soit réelle.

Il n'est pas normal qu'une association se dise représentative avec un droit de vote tout en ne regroupant pas un nombre significatif d'adhérents.

De plus certaines personnes sont membres de plusieurs comités directeurs à la fois sans jamais siéger, ce qui démontre de la pauvreté de la gouvernance communautaire.

Lire la suite sur jforum.fr (le portail juif francophone) : http://jforum.fr/le-crif-use-jusqua-la-corde-change-letiquette-sepharade.html

Alain Soral vous explique très précisément ce qu'est le CRIF :

Soral, vite ! – Épisode 4 : « Ni racailles ethniques ni suprémacistes blancs ! »

Après avoir précisé le positionnement politique des 4 principaux candidats, Alain Soral règle son compte au PS – qu'il appelle le parti « sosioniste » – à partir de l'affaire « Théo ».

Au sommaire de cette quatrième émission :

- 00'18 : La résistance de François Fillon, candidat pas assez mondialiste
- 01'73 : La réalité de la candidature Macron, marionnette de l'oligarchie
- 03'35 : Le repositionnement de Marine Le Pen sur une ligne antilibérale et antilibertaire
- 06'46 : La stratégie d'éclatement du FN par le Système
- 09'04 : L'affaire Théo et la stratégie du Parti « sosioniste » depuis 1983
- 13'57 : La réalité des violences subies par les forces de police
- 15'31 : La ligne E&R, « ni Théo ni Conversano »

Soral, vite ! – Épisode 2 : « Candidats en « on » : piège à cons ! »

Dans ce second épisode d'une série pleine de rebondissements et de confirmations, Alain Soral passe en revue les candidats en lice pour cette présidentielle très spéciale et déchire le voile sur la stratégie et la fonction réelle des candidats Mélenchon et Macron. Sans oublier le sort oligarchique fait au pauvre Fillon...
Une grande leçon de politique, fluide, pédagogique et percutante !

Liste à laquelle on pourrait aussi ajouter "Clinton" 😂

Bonus : Alain Soral en état d'arrestation

Qui fait vraiment la loi en France ? E&R vs. LDJ au tribunal (vidéo pédagogique)

Jeudi 5 janvier 2017 avait lieu au tribunal de grande instance de Paris l'audience d'appel dans le procès opposant Alain Soral aux époux Klarsfeld.

Malgré les injures, les menaces et la violence organisée de la Ligue de défense juive (LDJ), milice sioniste responsable d'innombrables agressions impunies sur le sol français, l'équipe d'ERTV et les avocats d'Alain Soral ont fait front, avant d'être rejoints par de nombreux sympathisants, ce qui a permis d'assurer leur sortie du tribunal en sécurité.

Rappelons que la LICRA, le BNVCA et d'autres associations mémorielles sont les initiateurs de cette attaque contre Alain Soral. Par conséquent, il convient d'interroger leurs accointances avec cette « organisation » interdite aux États-Unis et en Israël.

Ça commence à chauffer à partir de 2 ;58 (âmes sensibles s'abstenir)...

Conférence d’Alain Soral à Moscou : Contre l’emprise mondialiste sur la France et pour une alternative multipolaire

Alain Soral donnait une conférence en Russie, à Moscou, le 10 juin 2016, intitulée « Contre l'emprise mondialiste sur la France et pour une alternative multipolaire ». Malgré les pressions de l'ex-président du CRIF Roger Cukierman, Alain Soral a été invité à Moscou par les autorités russes – et particulièrement bien reçu.

Morceau choisi (à 11'40 première video) : "Il faut comprendre les évènements de mai 68, où l'on a poussé les étudiants idéalistes, et donc jeunes, à chasser de Gaulle du pouvoir [...] comme ayant été la première révolution colorée de l'ère moderne"
Première partie : la conférence d'Alain Soral

Deuxième partie : les questions du public

La stratégie perdante du Front National pour la présidentielle

La récente élection surprise de Donald Trump à la présidence des Etats Unis a boosté les espoirs du camp national en sorte que beaucoup se prennent déjà à rêver d'une victoire semblable du FN aux prochaines présidentielles mais ces espoirs risquent fort d'être déçus car Marine le Pen n'est pas Donald Trump, en effet le handicap ne réside pas tant dans une différence de contexte entre la France et les USA mais plutôt dans un écart de niveau des personnalités politiques, le nouvel élu américain ayant en effet démontré une compréhension de la chose politique bien plus subtile et efficace que la leader du Front national :

l'analyse très pertinente à ce sujet de Aldo Stérone, en résumé : il est illusoire d'espérer amadouer comme tente de le faire Marine le Pen un système médiatique qui vous sera toujours de toute façon hostile

en dépit de ses outrances de langage et son côté "moi je" fatiguant, Alain Soral porte un regard très lucide sur les erreurs fondamentales de Marine le Pen dans sa tentative de conquête de pouvoir, erreurs provenant essentiellement de son absence de compréhension profonde de la chose politique et de ses mécanismes de base.

Alain Soral analyse le phénomène Trump

Soral a-t-il encore raison ? Jugez-en par vous-même...

Dans l'émission Soral répond ! du 22 mai 2016 puis dans celle de l'automne, diffusée sur E&R il y a quelques jours, Alain Soral évoquait le cas Donald Trump, la volonté des peuples de se débarrasser du politiquement correct et le train de l'histoire dans lequel le Front national doit monter pour ne pas perdre en 2017. Des propos que la victoire de Trump à l'élection présidentielle rendent une fois de plus prophétiques.

Pour cette émission ERFM spéciale « Élection américaine », Vincent et Xavier recevaient Alain Soral et Félix Niesche.

Une émission enregistrée le 9 novembre 2016.

Au sommaire :

Intro
0'49 : Extrait du discours de Trump suite à l'annonce des résultats
2'55 : Un événement majeur
10'00 : L'électorat de Trump
11'35 : L'escroquerie de l'analyse du vote communautaire
25'00 : Trump, national-socialiste ?
28'40 : Trump pourra-t-il agir ?
30'15 : Extrait du discours de Marine Le Pen suite à l'annonce des résultats
33'00 : Demain, Marine Le Pen en France ?
35'28 : Trump, sioniste ou antisioniste ?
40'55 : Trump et Poutine
42'25 : Un discours d'extrême droite ?
47'30 : Enfin la révolte des nations ?
50'35 : Soral, Trump français ?
54'30 : Quel modèle pour la France ?
1'00'50 : La France en période pré-trumpienne
1'06'50 : L'exemple des Trente Glorieuses
1'11'11 : E&R ou l'espoir en politique
1'12'42 : La conférence Soral/Imran Hosein est maintenue !
1'17'05 : Sairen, « Ascension », Album Iter Animae, Kontre Kulture Musique

Et pour conclure, le plus grand discours du 45eme président des Etats-Unis :

Présidentielles : Soral avait prédit dès février 2016 que Valls remplacerait Hollande

Où l'on reparle de la possibilité, pour François Hollande, de ne se pas se présenter à l'élection présidentielle de 2017. Une très large majorité des Français souhaite que l'actuel chef de l'État jette l'éponge et assume pleinement la responsabilité de son échec en se retirant de la vie politique dès la fin de son mandat. Mais le Président ne paraît pas, pour l'instant, sur la même longueur d'ondes.

[...]

Alors dans l'ombre, Manuel Valls avance ses pions. Et il n'hésite plus à faire valoir ses ambitions. Cité par Le Monde ce lundi 17 octobre, le chef du gouvernement confie :

« Si Hollande n'y va pas, dans la minute, je suis candidat ».

Une phrase prononcée, précise Le Monde, quelques jours avant que n'éclatent les nouvelles crises liées à la publication de Un Président ne devrait pas dire ça… et qui confirme les inquiétudes de François Hollande.

« Il faut que je me méfie », avait lancé, début octobre, le chef de l'État, visant son Premier ministre.

Lire l'intégralité de l'article sur lelab.europe1.fr

Revoir l'analyse d'Alain Soral sur le duo Hollande-Valls et les élections de 2017, tirée de l'émission Soral répond du 14 février 2016 :

Conclusion : en se séparant de Soral, Marine Le Pen s'est privé d'un excellent "spin-doctor"...

JUSTICE POUR SAID – L’INTEGRAL (2.0)

Comme annoncé dans notre communiqué du 23 Mai 2016 publié sur notre page facebook et intitulé, "LA RAZIA dénonce l'appel à la censure du documentaire JUSTICE pour SAID...", nous avons réalisé une version plus courte du documentaire diffusé en Avril 2016 sur notre chaine youtube.

Cette version, qui dure moins de 42 mn dans son intégralité, sera décomposée en 6 parties traitant différents aspects de l'affaire, également diffusées sur notre chaîne, et qui seront réunies dans un même menu, permettant ainsi d'aller d'une partie à l'autre du documentaire selon ses choix, et dont voici les titres :

1. La réalité des faits
2. Le rôle de LA RAZIA
3. Dieudonné, Soral, et les autres
4. Mensonges et manipulations
5. Crime oui, meurtre raciste non !
6. Erreurs et anomalies

"L'intégral" est aussi disponible dans le menu.

Nous espérons par ce travail apporter encore plus de clarté sur cette affaire, et la faire connaître davantage.

Que Saïd repose en paix.

ps : En respect pour la mémoire de Saïd.B, et compte tenu de la gravité du sujet, nous demandons aux commentateurs de bien vouloir modérer leurs écrits concernant nos vidéos. Les commentaires haineux et injurieux, les insultes, les accusations infondées et autres propos de ce type seront tout simplement supprimés.
Abonnez-vous : https://goo.gl/Eem4Sc
Web : http://www.larazia.org
facebook : https://goo.gl/DqdpfC

JUSTICE POUR SAID (part.3) – Dieudonné, Soral, et les autres …

Comme annoncé dans notre communiqué du 23 Mai 2016 publié sur notre page facebook et intitulé, "LA RAZIA dénonce l'appel à la censure du documentaire JUSTICE pour SAID...", nous avons réalisé une version plus courte du documentaire diffusé en Avril 2016 sur notre chaine youtube.

Cette version, qui dure moins de 42 mn dans son intégralité, sera décomposée en 6 parties traitant différents aspects de l'affaire, également diffusées sur notre chaîne, et qui seront réunies dans un même menu, permettant ainsi d'aller d'une partie à l'autre du documentaire selon ses choix, et dont voici les titres :

1. La réalité des faits
2. Le rôle de LA RAZIA
3. Dieudonné, Soral, et les autres
4. Mensonges et manipulations
5. Crime oui, meurtre raciste non !
6. Erreurs et anomalies

"L'intégral" est aussi disponible dans le menu.

Nous espérons par ce travail apporter encore plus de clarté sur cette affaire, et la faire connaître davantage.

Que Saïd repose en paix.

ps : En respect pour la mémoire de Saïd.B, et compte tenu de la gravité du sujet, nous demandons aux commentateurs de bien vouloir modérer leurs écrits concernant nos vidéos. Les commentaires haineux et injurieux, les insultes, les accusations infondées et autres propos de ce type seront tout simplement supprimés.
Abonnez-vous : https://goo.gl/Eem4Sc
Web : http://www.larazia.org
facebook : https://goo.gl/DqdpfC

Étienne Chouard : « Pour moi le fascisme c’est Hollande et Sarkozy, c’est les banques et l’UE »

Dans le marécage médiatique où la substance des mots importants a été modifiée pour les besoins du Système, il faut, pour recommencer à penser correctement, redéfinir les mots. Ce que fait Étienne Chouard avec « les fascistes », « l'extrême droite » et « la démocratie ».

« En fait les fascistes, les gens d'extrême droite, c'est les propriétaires, les grands propriétaires, les possédants, les grands possédants, les ultra-privilégiés, qui veulent bien de la République quand ça leur donne tout le pouvoir, quand les élections leur donnent tout le pouvoir, là ils sont républicains, en fait c'est des fachos, des gens d'extrême droite, des négriers, des esclavagistes, et ils se montrent comme fascistes d'extrême droite quand ils sentent qu'ils vont perdre les élections. Donc le fascisme c'est les possédants qui renoncent à la République et à la démocratie quand ils commencent à perdre les élections. Alors ça c'est un mot qui a du sens, extrême droite, c'est les 1% contre les 99%. Volontairement ou non, le mot extrême droite désigne autre chose maintenant : ça ne désigne plus les banquiers et les possédants. ça désigne des gens qui ont une idée de la nation, des gens qui ont une idée sur le catholicisme... On s'est fait voler le mot... Avec ce nouveau sens on n'arrive plus à incriminer les vrais ennemis du peuple. »

Source : http://www.egaliteetreconciliation.fr/Etienne-Chouard-redefinit-le-fascisme-et-l-extreme-droite-41880.html

Soral répond ! : l’émission du 22 mai 2016

Persécutions judiciaires - Renouveau ou fin du Front National ? - Zemmour - Politique française - Le phénomène Trump - Sionisme et Daesh.

Partie 1

Thèmes abordés :

- 0'30 – Persécutions I : le procès Klarsfeld
- 4'55 – Persécutions II : les Klarsfeld & fils, nouvel étalon de la morale française ?
- 11'45 – Persécutions III : de la nécessité de médiatiser les procès
- 15'16 – Persécutions IV : la DILCRA en action !
- 20'01 – Persécutions V : convoqué à l'autre bout de la France !
- 21'17 – Persécutions VI : le retour du délit d'opinion ?
- 25'46 – Persécutions VII : A quoi sert Frédéric Haziza ?
- 27'42 – Antisémite ! (Mort de Siné : ce qu'on en retiendra)
- 30'55 – Front national : précisions et mise au point, suite
- 40'59 – FN : où est passée la droite des valeurs ?
- 55'06 – Renouveau ou fin du Front national ?


Soral répond ! – L'émission du 22 mai 2016 (1/4) par ERTV

Partie 2

Thèmes abordés :

- 0'00 – Zemmour ou le Soral light ?
- 3'50 – Front national : après la soumission, le défi au CRIF ?
- 6'20 – De l'américanisation finale de l'élection présidentielle
- 9'19 – Le pourquoi du phénomène Macron
- 13'50 – Valls, le Sarkozy de gauche
- 16'32 – Du pourrissement du combat social par l'extrême gauche
- 24'27 – Nuit Debout couché
- 30'30 – Quand la CGT drague les gauchistes
- 37'33 – Survie de la « gauche » et naturalisations à tout va
- 40'41 – Black M à Verdun
- 46'49 – Anschluss !


Soral répond ! – L'émission du 22 mai 2016 (2/4) par ERTV

Partie 3

Thèmes abordés :

- 0'00 – La fausse affaire Barbarin ou l'antipédophilie à deux vitesses et l'anticatholicisme d'État
- 10'37 – Cannes ou la vitrine du mondialisme
- 20'49 – Le phénomène Trump
- 27'43 – Digression I : le politiquement correct comme masque de la régression sociale
- 34'55 – Digression II : le politiquement correct et la France
- 41'51 – Les Américains : toujours isolationnistes avant de se laisser imposer une guerre


Soral répond ! – L'émission du 22 mai 2016 (3/4) par ERTV

Partie 4

Thèmes abordés :

- 0'00 – Amérique du Sud : fin de la parenthèse enchantée ?
- 6'54 – À quoi sert vraiment Daech ?
- 16'07 – Islamisation des conflits ou la stratégie sioniste
- 22'56 – Top Chef ou le génie français réduit à la bonne bouffe


Soral répond ! – L'émission du 22 mai 2016 (4/4) par ERTV

Prêtre égorgé : Alain Soral l’avait prévu dès début 2011 !

Prêtre égorgé, Jacques Hamel : Alain Soral avait prévenu dès début 2011 !

Lors d'un entretien réalisé par ERTV en janvier 2011, Soral évoquait déjà la probabilité d'un attentat contre les églises françaises.

L'article complet disponible ici : http://www.egaliteetreconciliation.fr...

*

>>> Sachant qu'à cette date, la Lybie n'était pas encore attaquée/agréssée/fournie de terroristes en tous genres, /// n'est-il pas Bhl & Sarko ?

*

Aïcha Kadhafi accuse Sarkozy...

*

Ci-dessous, le billet que j'avais publié chez Avox.fr en septembre 2011.

.

Qui va regretter l'agression libyenne, les libyens ou les agresseurs …

LLP – L’Actu au Scalpel #3 : Analyse du massacre de Nice

Vous remarquerez que la tenue du jour est de circonstance, après que nous ayons relevé des commentaires surprenants concernant une djellaba retrouvée chez le terroriste de Magnanville ; du coup, on ne savait plus trop si le fait d'en posséder quelques-unes était ou non considéré comme illégal, comme un signe avant-coureur de radicalisation expresse ou pas… ! Bref, au moins c'est fait, c'est dit.

Troisième numéro de l'Actu au Scalpel qui a pour objet le traitement de l'actualité, avec comme sujets pour ce troisième numéro :

02:30 Média/propagande et précipitation dans la volonté d'informer très vite, trop vite.
07:25 Pourquoi la France est-elle le seul pays en Europe a subir les attaques répétées de Daech ?
08:50 Responsabilité de l'État et des collectivités locales dans le manque de sécurisation des festivités et du feu d'artifice de Nice !
14:50 Profil psychologique du forcené Lahouiej Bouhlal Mohamed Salmane : alcool, porc, fornication, homosexuel, violent, condamnation judiciaire, passé psychiatrique confinant à la folie...
18:30 La version du terroriste djihadiste doit être maintenue malgré le profil contradictoire du forcené : radicalisation express, takia...
20:46 Revendication de Daech prise au sérieux par les autorités !!!
24:38 Criminalisation de la djellaba et du Coran de plus en plus médiatisée.
29:43 Rappel du terme "Moudjahed" ou "Djihad" dans la religion musulmane ainsi que les règles de la guerre.
33:35 Parallèle entre le terrorisme de la révolution maçonnique de 1789 et celui plus moderne de Daech !
36:24 Pourquoi avait-il plusieurs armes factices ?
37:45 Terrorisme d'État : Opération Gladio et stay-behind réalisée par l'OTAN en Europe.
44:48 Solution proposée par Hollande : bombarder l'Irak et la Syrie !
47:25 Complicité de l'Occident dans l'essor de Daech : Lafarge, vente de pétrole, banques non sanctionnées, accès à l'internet, agence de presse ...
51:23 Preuves nombreuses de l'implication de la France dans l'accueil de terroristes recherchés. Présentation du livre 56 de J.-L. Izambert.
1:02:07 Qu'en est-il des milliers de morts produites par le terrorisme pharmaco-chimique de Big Pharma ? (Mediator, Diane 35, Isoméride, Vioxx, vaccins...).
1:02:50 Le sionisme s'engouffre dans la brèche sécuritaire et propose son aide !
1:03:44 Dieudonné/Soral/FN reprennent à leur compte la rhétorique sioniste en partageant des articles et vidéos d'une rare violence et d'une profonde bêtise : poussent à la ratonnade et à la remigration, un concept nouveau qui signifie l'expulsion des Français de confession musulmane vers le Maghreb, c'est à dire leurs pays d'origine....
1:10:30 Complot maçonnique mondial, eschatologie et plan de la lettre d'Albert Pike à G. Mazzini du 15 août 1871.
1:15:18 Orient/Occident : le rapport à la violence et sa réalité historique (voir le film Hellstorm).
1:22:35 Risques de guerre civile à éviter à tout prix.

Attentat en France durant l’été 2016 : Alain Soral avait raison

Extrait de l'émission Soral répond ! enregistrée le 22 mai 2016

Durant l'émission en direct du 22 mai 2016, Alain Soral expliquait la probabilité d'un attentat en France durant l'été 2016, avec parmi ses conséquences la victoire du candidat sécuritaire de gauche Manuel Valls aux primaires socialistes.

Documentaire : Comprendre l’Empire En Syrie

Zapping dissident sur la guerre sous faux drapeaux orchestrée contre l'Irak et la Syrie, réalisé par Soraj.

Partie 1 : Le Temps Des Laquais

Avec pour cette première partie les interventions d'Ayssar Midani, Bassam Tahhan, Jean Bricmont, Bachar Al-Assad, Buthaîna Chaabane, Alain Soral, Michel Colon, Philippe Prevost, Adonis, Jean-Frédéric Poisson, Yves Bonnet, Pierre-Yves Rougeyron et Charlotte d'Ornellas. Extraits issus des vidéos consacrées a la Syrie et Daesh par l'Agence infolibre, ERTV, Eurasie Expresse, Kontre Kulture, investigaction, LesMutins.org, réinformation.tv, TV Libertés, Le bréviaire des patriotes, l'Opinion et quelques médias mainstream.

Partie 2 : De l'Etat Islamique Au Grand Israel

Avec ce coup-ci, les interventions d' Alain Soral, Michel Colon, Sayed Hassan Nasrallah, Ayssar Midani, Ken O'Keefe, Laurent Guyénot, Kevin Barrett, Pépé Escobar, Cheikh Al-Kubbaisi, Soeur Agnès-Mariam de la Croix, Sayed Ammar Al-Hakim, Bassam Tahhan, Cheik Humam Hamoudi, Omar El-Bechir, Cheikh Imran Hossein, extraites des vidéos respectives d' ERTV, Kontre Kulture, Investig'Action, Eurasie-Express, Agence Infolibre, RT, Axe-De-La-Resistance, Al Mannar, Médias-Presse-Info, Al-Manar etc...

Partie 3 : Le False Flag Chimique d' Al Ghouta

Zapping chronologique consacré exclusivement au false flag commis le 21 aout 2013 à Damas dans le but de l'attribué a l'armée syrienne au profit des "rebelles" jihadistes de la nébuleuse Al-Nora/Al-Qaïda.
Avec les interventions de Thierry Meyssan, Aldo Sterone, Pierre Piccinin, George Galloway, François Asselineau, Jonathan Moadib, Karim Yahiaoui, François Margineau, Bouthaina Chaabane, Vladimir Poutine, Parit anti-sioniste, agence infolibre, etc... Mais aussi les vociférations de l'oncle Sam et son cousin Samuel parlant au travers des corps sans âmes de Maryse Burgot, Bernard-Henri Lévy, Christophe Barbier, Alexandre Adler, Micheal Rubbin, Samuel Flatto-Sharon, Antoine Basbous, Gauthier Ribinski, Laurent De Saint-Perier, Khatar Abou Diab, Fogiel, Alban Mykovicz, Christian Laurent Duhamel, Laurence Ferrari, David Cameron, François Hollande, Laurent Fabius, John Kerry, William Hague, John McCain, Joe Biden, Barack Obama.

Partie 4 : Quand Les Charlies soutenaient Al-Qaïda

Septembre 2013, le gouvernement et la gauche française, toujours a la remorque des guerres de l'oncle Sam, passe cette fois-ci a l'avant garde du bellicisme en lançant toutes ses troupes a l'assaut des médias pour convaincre l'opinion publique de renverser l'état syrien au profit des "rebelles" d'Al-Qaïda.

A l'heure ou ces mêmes traitres prétendent faire la guerre a leurs alliés d'hier, ce quatrième chapitre de "Comprendre l'Empire En Syrie" rappelle les prises de positions guerrière de la gauche et des médias deux ans plus tôt quand ils soutenaient les futurs assassins de Charlie Hebdo contre le dernier pays laïc du moyen-orient.

Avec les interventions d'Alain Soral, Michel Collon, Roland Dumas, Jean-Marie Le Pen, Mohamed Bouhamidi, Dieudonné, Abdelaziz Djerad, Florian Philippot, Vladimir Poutine, Nicolas Maduro, Aldo Sterone, George Galloway, Samir Saul, Marie-Eve Bédard...

Mais aussi : Laurent Fabius, François Hollande, Manuel Valls, Jean-Marc Ayrault, Bernard-Henri Lévy, François Bayrou, Eva Joly, Marine Le Pen, Marion Maréchal-Le Pen, David Assouline, Najat Vallaud-Belkacem, Frederic Encel, Dominique De Villepin, William Laurence, Hélène Flautre, Harlem Désir, Pierre Laurent, Jean-Vincent Placé, Jean-Luc Mélenchon, Hubert Védrine, Alain Juppé, Elizabeth Guigou, Jean-François Copé, François Fillon, Bernard Kouchner, Barbara Pompili, Florian Philippot, Nicolas Dupont-Aignan, Samuel Flatto-Sharon, Benjamin Netanyahu, Bruno Gollnisch, Alain Marssaud, Christophe Barbier, Yves Thréard, Frédéric Encel, Rav Ron Chaya…

soraj 3

soraj 3

Le journaliste haineux Frédéric Haziza agresse violemment des reporters d’ERTV à l’occasion du Dîner du CRIF du 7 Mars 2016

Le lundi 7 mars 2016 avait lieu à Paris le dîner annuel du CRIF, où le gratin politico-médiatique s'est précipité, comme à son accoutumée, pour montrer patte blanche et recevoir ses consignes du lobby sioniste qui, rappel important, ne représente que 0,06% de la population française (le CRIF ne représente que 6% seulement des juifs de France, qui eux-mêmes ne représentent au total que 1% de la population française. Donc, le calcul est simple : le CRIF représente 0.06 x 0.01 portion de la population française, soit 0,0006, c'est à dire seulement 0,06% de tous les français).

Le journaliste Frédéric Haziza, présent sur les lieux, voyant qu'une équipe de reporters d'ERTV filmait l'arrivée des participants, est devenu alors complètement hystérique, et s'en est pris violemment aux reporters d'ERTV, les agressant même à plusieurs reprises. Les policiers, aux premières loges, ont observé la scène pendant de longues minutes, mais sont demeurés complètement inactifs, en bons kapos serviles.

Quand on regarde cette vidéo, il est évident que :

  • Frédéric Haziza est indigne d'être un journaliste, a fortiori payé par le service public et les impôts des contribuables français.
  • Frédéric Haziza est une personne intolérante et haineuse, contrairement au reporter qui est aimable et courtois.
  • Frédéric Haziza tutoie le reporter qui lui le vouvoie, ce qui montre l'absence de respect et le manque de considération que Frédéric Haziza a pour autrui.
  • Frédéric Haziza agresse physiquement à plusieurs reprises le reporter et son caméraman, alors que ces derniers n'ont posé aucun acte verbal ou physique agressif ou violent contre Frédéric Haziza.
  • Frédéric Haziza fait sa loi, se croit au dessus de lois ("Non tu ne fais pas ce que tu veux ici !") alors que l'équipe d'ERTV est dans un espace public et qu'elle a légitiment le droit de filmer, ce qui est confirmé par un policier rapportant les ordres du commissaire (voir en fin de vidéo).
  • Frédéric Haziza se permet un comportement outrancier et agressif inadmissible parce-que c'est le dîner du CRIF et que lui même est juif : il profite de la situation et de son "intouchabilité" relative pour violer la loi française, les droits des autres, c'est tout à fait lamentable et ça porte un nom : de la lâcheté.

Plus le temps passe, plus la véritable nature de Frédéric Haziza va se dévoiler. Avec le temps, tout finit par tomber sous son propre poids...

À voir !

Incroyable : le président du CRIF, Roger Cukierman, lors de son discours à l'occasion du traditionnel dîner du Conseil Représentatif des Institutions juives de France (CRIF), auquel assistait le premier ministre Manuel Valls, veut un État d'urgence sur Internet ! Voir cet [article] du journal Le Monde. Non mais c'est du foutage de gueule !

Ce Dîner du CRIF est décidément une infamie, une trahison de la démocratie, de la république et du droit. Tous ces politiciens qui s'y rendent sont des vendus au sionisme, des larves rampantes qui ne savent pas tenir la barre de manière droite et correcte, républicaine, laïque, et impartiale. Une honte ! Tout cela va mal finir...

Nota Bene :

  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "Frédéric" et "Haziza", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " sionis", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " juif", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " Isra", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " intoléran", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " haine", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " liberté" et "d'expression", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " CRIF", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " agress", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " violen", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " journa", cliquez [ici].
  • Pour toutes les vidéos de la catégorie "Politique, Démocratie, Libertés, et Altermondialisme", cliquez [ici].
Dans le cas où les liens ci-dessus seraient brisés, vous pouvez les retrouver ici : http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables.php?NumVideo=8310.

Alain Soral commente l’actualité – émission de Décembre 2015

Les internautes "fan" de Soral auront probablement déjà acheté le droit de visionnage de ce très long exposé d'Alain Soral sur l'actualité depuis longtemps ou bien ils l'auront visionné directement sur le site E&R depuis sa publication en accès libre il y a 2 jours, si la parution sur cette plate forme de l'exposé par Soral des récents évènements à la suite des attentats de Paris présente un intérêt certain, c'est parce que même 1 mois et 1/2 après les faits, les analyses du bouillant dissident de la réinfosphère française restent toujours très pertinentes et permettent de nombreux commentaires, aussi le séquençage en 3 vidéos doit faciliter le visionnage :


Egalité et Réconciliation, émission du 22 novembre 2015 en accès libre, Alain Soral répond sur l'actualité - partie 1/3 :

Solidarité avec les forces armées et la police
Attentats du 13 novembre : analyse globale
Quelle compassion pour les victimes ?
Pourquoi avoir ciblé les bobos ?
Le « djihadiste », symptôme de l'idéologie du « jeune »
La place de l'islam dans ces attentats ?
À qui profite le crime ?
Qui est derrière Daech ? Rappel de l'attitude de la France


Egalité et Réconciliation, émission du 22 novembre 2015 en accès libre, Alain Soral répond sur l'actualité - partie 2/3 :

Rafale contre rafales
Un 11 Septembre à la française
Quelles issues possibles ?
Quelle serait la « troisième voie » ?
Quel bénéfice pour le Front national ?
Et pourquoi pas une annulation pure et simple des élections ?
L'avenir du FN : les mains sales ?
L'égalité et la réconciliation : qui en veut encore ?
Un procès avec les Klarsfeld
Mort de rire ! (Dieudonné)


Egalité et Réconciliation, émission du 22 novembre 2015 en accès libre, Alain Soral répond sur l'actualité - partie 3/3 :

Aymeric Chauprade : traître à tous et à tout ?
Morano et les « judéo-chrétiens »
Qui sont les « judéo-chrétiens » ?
Boycott de l'apartheid israélien : illégal !
Quenelleur de Valls : 7 500 euros d'amende et 6 mois de prison !
Nétanyahou réhabilite Hitler
La Fédération de Russie épinglée pour dopage
Mort d'André Glucksmann
Sport-business et obscénité
Lutte contre le harcèlement sexuel

source : http://www.egaliteetreconciliation.fr/