Archives de catégorie : Société

La police pense que la thérapeute holistique anti-vaccins a été assassinée

La police pense que la thérapeute holistique anti-vaccins a été assassinée

Par Jay Greenberg, 10 août 2017

La naturopathe Ann Boroch a été tragiquement trouvée morte la semaine dernière, pendue dans son garage. Selon un communiqué publié sur la page officielle de Facebook, le Dr Boroch serait décédée de causes naturelles, mais cette praticienne de 51 ans ne souffrait d’aucun problème de santé connu.

Le rapport officiel du médecin légiste du Comté de Los Angeles a estimé que son décès était dû à un suicide par pendaison, ce qui est en contradiction avec les déclarations de la famille. En dépit de l’avis officiel selon lequel elle se serait suicidée, les détectives du Département de la Police de Los Angeles pensent que la jeune thérapeute a été assassinée par des « professionnels du crime ». – «  Nous considérons qu’il s’agit ici d’un homicide » déclare-t-on à la Police. La scène du crime était trop parfaite. « Il semblerait, à première vue qu’elle se soit suicidée, mais quand on analyse toute la scène, il apparaît vite qu’il ne s’agirait pas d’un suicide typique. »

« Ceux qui ont fait cela savaient ce qu’ils faisaient. Il devait clairement s’agir de professionnels. »

Selon le LAPD, des tentatives auraient été faites pour  lancer une enquête sur le meurtre d’Ann Boroch, mais l’affaire aurait été « étouffée de plus haut ». Les amis et la famille de la doctoresse décrivent Ann comme une dame « heureuse » et « pleine de vie ». Ils veulent préciser « qu’en aucun cas il ne peut s’agir d’un suicide ». Tous les amis et connaissances se disent profondément choqués par la nouvelle de son décès. En regardant ses vidéos, on peut très vite se rendre compte que l’on a affaire à une femme sûre d’elle, confiante qui ne montre pas le moindre signe de vouloir en finir avec la vie.

La police pense qu'Ann Boroch, thérapeute holistique anti-vaccins a été assassinée

Le Dr Boroch était un auteur très vendu, très respectée, tout spécialement pour sa recherche sur la sclérose en plaques et la guérison du candida. Elle s’était elle-même guérie de la sclérose en plaques à l’âge de 24 ans. Elle a aussi écrit des livres d’avant-garde sur les thérapies alternatives. Elle menait aussi campagne contre les dangers des vaccinations. Elle incitait les gens à préférer les moyens de guérisons alternatifs et naturels aux solutions proposées par Big Pharma.

Ann Boroch est décédée d’une manière soudaine et complètement inattendue comme ce fut aussi le cas pour Christopher Bayley King, 49 ans qui était en train de manger dans un restaurant bio quand un inconnu s’est approché de lui et l’a abattu.- King était médecin et chercheur. Il a été abattu de 4 balles dans la poitrine et l’épaule.

Peu après l’annonce de son décès, la famille d’Ann Boroch a publié une déclaration sur sa page Facebook officielle pour confirmer sa mort.

La police pense qu'Ann Boroch, thérapeute holistique anti-vaccins a été assassinée

Message de la famille d’Anne Boroch:

C’est le cœur bien lourd que nous vous annonçons que Ann Boroch a trouvé brusquement la mort le mardi 1er août 2017.

Beaucoup parmi vous connaissaient toute l’histoire d’Ann.

A vingt ans, elle s’est battue contre la sclérose en plaques. Comme la médecine traditionnelle ne lui apportait pas de soulagement, elle décida de créer son propre programme de traitement. Elle découvrit que les levures et les toxines fongiques étaient les principaux coupables des maladies auto-immunes.

En ayant recours à une alimentation très stricte pour combattre le candida, Ann put finalement guérir sa sclérose en plaques. Remplie de gratitude par rapport au triomphe qu’avait représenté sa guérison, elle réalisa que sa mission était d’informer le public.

Ann reprit des études et devint naturopathe, hypnothérapeute certifiée et consultante en nutrition. Ann finit par ouvrir un cabinet de thérapeute à Los Angeles.

Pendant environ une vingtaine d’années, elle a joué le rôle de guide éclairé pour la guérison de milliers de personnes dans le monde.

Ann nous laisse un héritage d’amour, d’inspiration et de guérison. Son message continuera à se répandre au travers de ses livres, de ses vidéos pour que d’autres puissent eux aussi trouver la voie de la guérison.

Sachez que Ann aimait beaucoup son travail et prenait le cas de chacun de ses patients vraiment à cœur.

Ann n’arrêtait pas de rechercher les meilleurs moyens de pouvoir venir en aide à ses frères humains.

Si d’une manière ou d’une autre vous souhaitiez honorer la mémoire d’Ann, nous vous proposons de faire un don pour certaines de ses associations favorites.

MEDECINS SANS FRONTIERES

WOMEN FOR WOMEN INTERNATIONAL

DELTA RESCUE

TREE PEOPLE Los Angeles, CA

Depuis l’annonce du décès du Dr Ann Boroch par sa famille, la page officielle de Facebook consacrée à son décès a été retirée, de même que plusieurs mails postés par Ann Boroch ont peu à peu commencé à disparaître mystérieusement eux aussi . Son site apparaît cependant toujours en ligne jusqu’à ce que l’histoire le fasse disparaître  à son tour.

[Quelques jours après la mort de l’auteur holistique, son travail est effacé d’Internet]

Une sélection des ouvrages publiés par Ann Boroch.

Une sélection des ouvrages publiés par Ann Boroch.

Beaucoup trop de médecins et praticiens holistiques qui se sont exprimés contre les vaccins et les chimiothérapies sont aussi récemment décédés, bien entendu sans que l’on puisse parler de hasard.

Qu’ont donc découvert ces chercheurs pour qu’il faille ainsi désespérément tenter de tout faire pour camoufler leurs recherches ?

Source: Neonettle.com

Voir aussi: Une célèbre auteure holistique, travaillant contre Big Pharma, a été retrouvée morte

Comment j’ai guéri ma sclérose en plaques par les plantes et par l’alimentation

La santé intégrative: une urgence de santé publique… sous peine de faire perdre de lourdes chances aux patients

C’est parce que la mafia officielle est littéralement prête à tout qu’il est ESSENTIEL que le plus grand nombre de personnes soient présentes notamment le 9 septembre prochain à Paris, pour Anne Boroch, pour Claire Séverac et toutes ces futures personnes qui risquent la mort pour avoir été trop seules à défendre nos libertés sanitaires essentielles alors que des millions de personnes pensent pourtant la même chose…. Si le public ne se lève pas maintenant, quel monde ou plutôt quel enfer laisserons-nous aux bébés d’aujourd’hui qui auront oublié en grandissant jusqu’à la liberté élémentaire de leur propre corps??

La police pense qu'Ann Boroch, thérapeute holistique anti-vaccins a été assassinée

Alter Info
l’Information Alternative

Rentabilité, solidarité, durabilité

Le Club 44 et l’association APRES-BEJUNE ont mis sur pied un troisième atelier de réflexion et une soirée autour du triangle rentabilité, solidarité, durabilité pour savoir s’il est possible et comment conjuguer harmonieusement une activité économique avec le respect des individus et de l’environnement et ce, dans le contexte neuchâtelois. Une trentaine de personnes a été invitée, de tout bord et de tout milieu professionnel, pour en débattre à huis clos durant l’après-midi. Le fruit de ces réflexions et (…)


Economie

/
,
,
,
,
,

Pour en finir (vraiment) avec l’antisémitisme

Pour en finir vraiment avec l’antisémitisme, il faut arrêter de se voiler la face et oser dire qu’il est utile, voir indispensable à un certain mouvement et que c’est principalement à cause de ce mouvement que l’antisémitisme est aussi fort aujourd’hui !

Pour comprendre à qui profite les crimes antisémites
 Pour en finir (vraiment) avec l'antisémitisme

À l’heure d’aujourd’hui, principalement à cause de la diffusion à grande échelle et avec l’aide de nos gouvernement, de l’islam sunnite wahhabite de nos grands amis saoudien ( qui construisent les mosquées en France et diffusent le wahhabisme avec l’aide de nos politique), il y a de plus en plus d’islamistes fanatiques et la vie des populations juives en Europe est de plus en plus menacée.

Il y a aussi dans d’autres communautés, des tensions de plus en plus grandes contre le mouvement sioniste, comme on l’a vu à travers l’affaire Dieudonné.

Nous pouvons en finir avec l’antisémitisme qui est basé sur de nombreux mensonges et manipulations mais pour cela nous devons comprendre pourquoi et pour qui l’antisémitisme est utile.

Pour combattre notre ennemi, l’antisémitisme, nous devons d’abord revenir sur un terrain miné, car en effet nos cerveaux ont été miné, programmé pour réfléchir d’une certaine façon et avoir peur d’utiliser certains mots qui ont été associés à des mensonges.

Par exemple le terme « sémite » a été mis à la mode pour désigner les juifs d’Europe par Wilhem Marr en 1879, cet homme, qui a créé la ligue antisémite, cherchait à désigner les juifs allemands comme des étrangers, des sémites, mais déjà à l’époque on savait que c’était faux.

À cette époque, les historiens savaient que la plupart des juifs d’Europe venaient des populations turco-khazars convertis au judaïsme.

Et cette utilisation du terme « sémite » pour designer les juifs européen renvoie à la notion de race, mais les Juifs ne constituent pas une race, et il n’y a pas de race
sémite car si tel était le cas alors les Arabes en seraient la principale constituante.

Voir la vidéo de Luc Ferry, l’ancien ministre qui en parle :

https://www.youtube.com/watch?v=B3atW3gDau4

Pour moi, un français juif est français avant tout, comme un français chrétien ou musulman, mais à l’époque, autant pour les judéophobe que pour les sionistes, il était important de désigner les juifs comme des étrangers, des « sémites » pour pouvoir les chasser de leur pays, ou les forcer à partir coloniser la Palestine.

Et justement, Willhem Marr, comme les sionistes, voulait envoyer tout les juifs d’Europe en Palestine.

Bien sur aujourd’hui le terme « sémite » ne désigne pour les occidentaux, que les juifs, mais il est important de savoir d’où il vient et que ce terme utilisé incorrectement par les judéophobe et les sionistes pour exclure les juifs a eu un rôle important, voir capital, dans le massacre des juifs lors de la Shoa.

Maintenant nous devons nous arrêter sur le terme « sioniste », un mot ultra miné car tous les sionistes nous disent que l’anti-sionisme est équivalent à l’antisémitisme.

On nous le martèle à toutes les sauces, dernièrement Arthur, ou Vall à l’époque ou il était premier ministre, et peu importe si une grande partie des juifs sont
antisioniste, pour les sioniste être antisioniste c’est être antisémite !

Mais qui a créé le mouvement sioniste actuel ?

C’est un chrétien, le révérend William E. Blackstone, qui a lancé la création de l’organisation sioniste au États-Unis, mouvement qui a été financé par les grandes familles américaines et c’est ce même révérend qui a réussi ensuite à convaincre Théodor Herzl d’importer le mouvement en Europe, c’est pour cela qu’aujourd’hui encore, il y a des sionistes chrétiens américains à la tête du mouvement.

La légende veut d’ailleurs que Herzl ai été enterré avec la bible que lui avait offert le révérend Blackstone.

Voir : https://en.wikipedia.org/wiki/William_E._Blackstone

Qui est Théodore Herzl ?

Herzl est un juif autrichien et le choix d’Herzl n’est pas un hasard, Herzl est un juif qui avait adopté la culture occidentale et voulait en finir avec son identité juive :

« J’ai un fils. Pour son bien, je préférerais me convertir aujourd’hui plutôt que demain, pour qu’il appartienne le plus tôt possible à la communauté chrétienne
et que lui soient épargnées les souffrances et les humiliations que j’ai supportées et continuerai à supporter parce que juif. »

Avant de devenir le « fondateur officiel du sionisme », Herzl avait eu le projet d’obliger tous les juifs à se convertir au christianisme, et avait envoyé une lettre à ce propos qui avait choqué le Pape, dans son journal (Journal 1, page 14), il écrit :

« Voici environ deux ans, j’ai entrepris de résoudre le problème juif, au moins en Autriche, avec l’aide de l’église catholique. J’ai demandé l’aide des hauts prélats de l’église autrichienne, afin d’obtenir par leur biais, une entrevue avec le Pape, pour lui dire : « Aidez-nous avec les antisémites, et je déclencherai un mouvement formidable parmi les Juifs, qui se convertiront de façon fière et spontanée au
christianisme » ».

Il lui avait alors été rappelé que la conversion était quelque chose de sérieux nécessitant de la foi et que c’était un choix personnel.

Il avait voulu ensuite trouver des financement pour acheter une terre afin de créer un pays en Amérique latine ou en Afrique pour débarrasser l’Europe des juifs.

C’est certainement lors de ces recherches et demandes de fond, qu’il a été repéré et choisi pour mettre en place le grand projet des dirigeants américains pour
la création d’un état militaire occidentalisé en Palestine.

Ensuite, après avoir accepté la mission des grandes familles américaines, et sous la tutelle du révérend Blackstone, il deviendra le grand prophète du sionisme.

Mais Herzl, qui avait adopté la culture chrétienne, choquera fréquemment les milieux juif pratiquants, oubliant ouvertement, par exemple, de respecter le sabbat ou recevant, entouré de sa famille groupée autour d’un arbre de Noël, le très influent – et très indigné – grand rabbin de Vienne Moritz Güdemann.  Son fils n’a d’ailleurs pas été circoncis.

Et ce fondateur du sionisme est aussi connu pour ces citations antisémites :

« J’ai eu une idée formidable : attirer des antisémites honnêtes et les inciter à détruire les propriétés juives. »
 Theodor Herzl

 
Car il devait trouver des idées pour inciter les juifs d’Europe à partir en Palestine et il avait besoin des antisémites.

Il faut voir cette vidéo israélienne avec les sous-titre en français pour ce rendre compte que autant Hertzl que les premiers responsables sionistes, étaient des juifs occidentalisés qui voulaient à la base créer une société occidentale débarrassée de la culture et de la religion juive :

https://www.youtube.com/watch?v=gZgUAkiToDg

Pourquoi le mouvement sioniste a besoin de l’antisémitisme

Ce qu’il faut comprendre, c’est que contrairement à ce que croit un grand nombre de personne, le mouvement sioniste n’a jamais été créé pour protéger les juifs, mais pour créer un nouveau pays en Palestine et pour inciter les juifs à quitter leur pays d’origine,  pour une terre étrangère.

Et ils se sont souvent appuyés sur les antisémites pour les aider à forcer les juifs au départ.

Aujourd’hui, Israël existe, mais ils ont toujours besoin de nombreux colons car il y a de nombreux départ.

Après l’assassinat d’Yitzhak Rabin, l’ancien premier ministre qui avait lancé une grande campagne pour réconcilier les juifs occidentaux et les palestiniens, un très grand nombre d’israéliens, comprenant que les dirigeants sionistes refuseront toujours de faire la paix avec les palestiniens, sont partis vivre au Canada.

Il n’est ensuite pas surprenant d’apprendre par un rabbin canadien que des jeunes sionistes avaient été envoyé au Maroc en se faisant passer pour des islamistes, pour s’en prendre à la communauté juive afin de les inciter à rejoindre Israël.

Quand des juifs dénoncent le sionisme comme créateurs d’antisémitisme.

Il faut rappeler qu’au début, Dieudonné s’était lancé dans la critique du sionisme et qu’il était soutenu par de nombreux juifs.

Mais il n’avait pas le droit de faire cela, a subit d’énorme pression avant de capituler et d’accepter de prendre le rôle de l’antisémite et toute la pression est alors tombé d’un coup !

À l’époque, sur Twitter, des juifs de France avaient réagis à la polémique de la quenelle montée de toute pièce par les sionistes :

    « En donnant à la quenelle une définition éhontée, la #LICRA fabrique de la haine dont les juifs sont aussi les victimes

    – JuifsInfos (@JuifsInfos) 4 Janvier 2014

    Il est primordial que les juifs dénoncent les officines sionistes créatrice de haine, comme usurpatrices de l’identité juive

    – JuifsInfos (@JuifsInfos) 4 Janvier 2014
     – JuifsInfos (@JuifsInfos) 4 Janvier 2014

    Les Juifs soutiennent la quenelle contre le sionisme qui viole l’identité juive http://t.co/MZ3k8246pLpic.twitter.com/5pHjwu9ebn

    – JuifsInfos (@JuifsInfos) 3 Janvier 2014

Ce n’est pas seulement le climat de terreur imposé par ces officines de haine qui nous dérange. Cela fait des années que le sionisme tente d’imposer par la force son point de vue à l’ensemble de la communauté juive. Ce qui est plus grave aujourd’hui, c’est que ces officines ont adopté une stratégie d’escalade, depuis ces dernières semaines, et qui renvoie une image de plus en plus négative des juifs de France, communauté pacifique dans son ensemble, qui recherche la sérénité et autant que possible le minimum de publicité.

Pire, allant de concert avec un travail éhonté de la LICRA, qui a décidé d’antisémitiser un geste qui pourtant ne l’était pas depuis une décennie, favorise en un seul mois, un climat délétère et dangereux pourl’ensemble de la communauté. Ces officines projettent désormais d’allerplus loin encore dans une attitude fascisante et haineuse. Si rien n’est fait pour les arrêter dans la fabrication effective d’un climat antisémite, la tendance ne s’inversera plus.

Pourtant, ces officines ne sont en aucun cas représentatives des juifs de France.

Elles sont de plus détestées du peuple français dans sa très grande majorité (même s’ils préfèrent se taire).

Il est primordial et urgent que les juifs de France fassent clairement entendre, d’une manière ou d’une autre, qu’ils ne sont aucunement associables à des « sionistes fanatiques », qui imposent les intérêts du sionisme plus qu’ils ne défendent l’intérêt des juifs de France. Bien au contraire.

Une escalade de la menace sioniste en France est grave mais surtout extrêmement néfaste pour l’ensemble des juifs de France.

La situation économique est catastrophique. S’il arrivait que la situation se détériore plus encore, comment voudriez-vous que les Français soient enclin par la suite à comprendre que tous les juifs ne sont pas des sionistes, alors qu’on n’entend (quasiment) qu’eux ?

Tandis que les autres ne parviennent pas à se faire entendre, du fait de méthodes fascistes de la part des sionistes, dont l’attaque calomnieuse subie aujourd’hui n’est qu’une illustration parmi d’autres.

Nous invitons non seulement les juifs de France à se désolidariser du fascisme sioniste qui dénature l’image de la communauté ; et invitons tout juif à urgemment participer d’une manière ou d’une autre, à faire valoir qu’il ne les cautionnent nullement.

Il faut également cesser le chantage à l’antisémitisme dès qu’une opinion contradictoire apparaît, risquant de galvauder totalement la notion. Et commencer à songer à « dés-antisémitiser » les gestes et les hommes qui en sont abusivement victimes.

Il faut cesser ce climat de répression de la pensée qui tend à semer de l’amertume dans le cœur de ceux, trop nombreux, qui la subissent (juifs compris).

Ceux qui au contraire, n’entendent pas nos prières et font le jeu du sionisme exacerbé, en le cautionnant par leur silence, ou pire en y apportant un concours quelconque, seront les grands responsables de l’amalgame néfaste entre deux notions, que seuls les sionistes veulent faire s’épouser de force : judaïsme et sionisme.

Nous inclinons chacun à agir afin de briser l’amalgame fabriqué par ces officines visant à faire déteindre l’image d’un sionisme fascisant et porteur de haine sur l’ensemble de la communauté juive, qui, a contrario, est demandeuse de paix et de sécurité.

  « Là où l’antisémitisme n’existe pas, le sionisme le fabrique » « 

Tous ceux qui comme moi rêvent d’un monde débarrassé de l’antisémitisme doivent être conscient que tant que le mouvement sioniste aura besoin d’envoyer des colons en Israël, il y aura de l’antisémitisme.

Voila, mon message est clairement un appel contre l’antisémitisme, mais étrangement il ne tient pas très longtemps dans les principaux grands forums où la gestapo sioniste est bien installée.

Car oui, tous les grands forums sont sous contrôle et comme cité dans le message, les juifs antisionistes n’ont pas le droit de s’exprimer en France.

Je vous invite à copier ce message et le poster sur les forums, vous le constaterez par vous même…

 

Alter Info
l’Information Alternative

A Saillans, un groupe d’habitants a décidé de se prendre en main

A Saillans, un groupe d’habitants a décidé de se prendre en main et de présenter une liste participative collégiale aux élections municipales. L’idée : que chacun se réapproprie les questions de gouvernance et reprenne du pouvoir de parler et d’agir. Résultats : • sensation du pouvoir d’agir retrouvée par les habitants • création d’un lien social fort • possibilité de montrer que c’est possible et que ça marche ! … et aussi : Mise en place d’un (…)


Citoyenneté

/
,
,
,
,
,

Créer une coopérative auto-gérée

Après des années passées dans l’animation socio-culturelle, Franck, Gaël et cinq autres militants de l’éducation populaire ont décidé de créer leur propre structure. L’idée : « faire de l’éducation populaire exactement comme on pensait que ça devait être fait, ce qui n’était plus possible selon nous dans le modèle associatif classique ».


Société

/
,
,
,

Polony a été virée de partout pour avoir mis en cause le système financier qui soutient Macron, en particulier les Bergé, Drahi & Niel

Politiquement, bien que modérement incorrecte, le système Macron n’a pu supporter l’ancienne chroniqueuse de l’émission de propagande du Service Public du samedi, orchestrée par le sémillant Laurent Ruquier : ONPC ! Elle a franchi la ligne rouge, en désignant tout de go, les principaux soutiens financiers connus de Macron, à savoir : – Pierre Bergé – Patrick Drahi & Xavier Niel Je vous ai déjà parlé parlé de ce trio, soutien fidèle de Macron, et notamment des fréquentations de sa (…)


Médias

/
,
,
,
,
,
,
,
,

Des bactéries téléguidées pour soigner le cancer ?

Scilabus présente une piste de recherche étonnante et prometteuse pour soigner le cancer grâce à des bactéries magnétotactiques. Ces bactéries pourraient transporter un médicament jusqu’à la tumeur cancéreuse, en étant dirigées par un champ magnétique. Le cancer soigné par des bactéries téléguidées ? (7:31, ajoutée le 6 août 2017) Une vidéo de Scilabus **** Soutenir Scilabus : http://www.tipeee.com/scilabus S’abonner :


Santé

/
,
,
,
,
,
,
,
,

MOBILISATION « POUR UNE VACCINATION LIBRE » LE 9 SEPTEMBRE A PARIS

MOBILISATION
Bonjour,
 
Nous souhaitons vous informer d’une mobilisation citoyenne prévue le 9 septembre à Paris devant le Ministère des solidarités et de la santé.
 
À ce jour, déjà plus de 650 citoyens, parents, familles, victimes, professionnels, ont prévu de se rejoindre pour réclamer le respect de nos droits les plus fondamentaux.
 
Nous réclamons à travers cet évènement le respect des libertés thérapeutiques et face aux actions dictatoriales du gouvernement actuel, nous n’avons pas d’autre choix que de faire entendre nos voix pour réclamer  purement et simplement la liberté vaccinale.
 
Il n’est pas question de débat pro/anti mais bien de sortir de cette vision manichéenne qui couplée aux divers scandales sanitaires de ces dernières années n’ont fait qu’enfoncer toujours un peu plus les parents dans le trouble le plus total, les victimes dans la solitude absolue, et les relations parents-instances dans des conflits toujours plus graves.
 
La liberté est un droit, vacciner est un choix.
 
Cet acte thérapeutique devrait relever de recommandations medicales émises à chaque patient après s’être assuré que celui ci, comme pour tout traitement médical, ne représente pas de risque pour son receveur et ceux qui l’entourent ( cf vaccins à virus vivants atténués).
 
Cet acte qui devrait êtfe choix devrait être validé par le patient après un choix LIBRE et ECLAIRÉ comme le voudrait pourtant la loi Kouchner de 2002.
 
Face aux mépris et intérêts discutables de nos institutions, la Pologne se révolte. L’Italie, avec des mobilisations presque quotidiennes pouvant atteindre plus de 40 000 personnes ( au commencement une centaine) dont aucun écho en France, et aujourd’hui des centaines de parents conscients et soucieux de la santé de leurs enfants bientôt legislativement reconnus par nos tribunaux comme criminels marcheront sur Paris.
 
Voici le lien facebook de l’evenement. N’hesitez pas à vous faire connaitre si vous pouvez nous apporter une aide,  à nous rejoindre le jour J et à partager au maximum;
 
https://m.facebook.com/events/844150985750444?acontext=%7B « ref »%3A »98″%2C »action_history »%3A »null »%7D&aref=98
 
 
 
Les citoyens du mouvement « Ensemble pour une vaccination libre ».
 

Alter Info
l’Information Alternative

Une infirmière administre le vaccin Gardasil à sa fille: celle-ci développe une leucémie et en décède

Une infirmière administre le vaccin Gardasil à sa fille: celle-ci développe une leucémie et en décède
Une infirmière de Californie administre le vaccin Gardasil à sa propre fille. Celle-ci développe une leucémie et décède  

 

Avant et après le vaccin Gardasil

 

Health Impact News, 13 juillet 2017

L’équipe VAXXED a interviewé une maman de Long Beach en Californie. Cette dernière est infirmière ; elle était favorable aux vaccins. Elle explique que tous ses enfants avaient reçu tous les vaccins prévus par le programme officiel avant qu’elle administre le Gardasil à sa propre fille de 16 ans.

En tant qu’infirmière, son travail consistait à administrer régulièrement des vaccins qu’elle n’a jamais remis en question. Elle déclare qu’elle n’a jamais été informée de leurs effets secondaires.

Quand elle a appris que le Gardasil était un vaccin destiné à prévenir le cancer, et que sa fille devait le recevoir avant qu’elle ne devienne sexuellement active, elle n’a pas hésité à faire venir sa fille dans le bureau où elle travaillait et lui a administré la première dose du vaccin.

Après ce premier vaccin, sa fille était toujours fatiguée. On pensait qu’elle pouvait souffrir de mononucléose. Elle souffrait sans arrêt et avait du mal à parcourir de longues distances. Avant qu’elle ne reçoive ce vaccin sa fille était cependant en parfaite santé et très active.

Sa maman n’a cependant pas associé ses symptômes au vaccin. Elle les a attribués à une alimentation déficiente et à un mode de vie trop actif.

Une infirmière administre le vaccin Gardasil à sa fille: celle-ci développe une leucémie et en décède

Comme sa fille avait peur des vaccins, elle a décidé de ramener le vaccin Gardasil à la maison et de le lui administrer chez elle.

Peu de temps après le deuxième vaccin, on diagnostiqua une leucémie chez sa fille. Dix mois plus tard, elle devait décéder.

« Je veux partager mon histoire parce qu’elle est très importante.

Ce vaccin est horrible. Je ne puis pas dire qu’elle serait peut-être toujours là si je ne le lui avais pas administré.

Je me sens vraiment responsable parce que c’est moi-même qui lui ai administré ce vaccin. Je croyais faire ce qu’il fallait pour protéger ma fille du cancer, et elle a fini par attraper le cancer ! J’avais pourtant essayé de la protéger ! »

Une infirmière administre le vaccin Gardasil à sa fille: celle-ci développe une leucémie et en décède

Alter Info
l’Information Alternative

Découverte exceptionnelle d’« une petite Pompéi » française près de Lyon

Des archéologues ont découvert au bord du Rhône des vestiges datant du Ier siècle d’un ancien quartier romain de 7 000 m². Qualifié de « petite Pompéi viennoise », le site a été classé par le ministère de la Culture « découverte exceptionnelle ».


Société

/
,
,

D’un nouveau monde industriel par Bernard Stiegler

Bernard Stiegler (B.S), philosophe et docteur de l’EHESS, directeur général adjoint de l’INA à partir de 1996, ancien directeur de l’IRCAM, directeur du développement culturel du Centre Pompidou depuis janvier 2006, est reconnu pour ses travaux mettant la technique au coeur de la philosophie. « Les modèles d’organisation industrielle dont nous avons héritée du XIXe siècle (fondés sur les gains de productivité et les économies d’échelle) et du XXe siècle (fondés sur la formation de marchés (…)


Economie

/
,
,
,
,
,
,
,

La République En Marche : ça fronde déjà… !

Les anciens de la politique politicienne comme Deleboye*, Ferrand & quelques acolytes associés**, soutenus par les ténors du parti comme Castaner font preuve de la même roublardise, que celle qui a toujours existé dans tous les partis pour écarter, de nouveaux venus, surtout s’ils ont des ambitions trop dérangeantes pour la mafia qui s’est déjà approprié du pouvoir ! Matez dans la vidéo comment Jean-Paul Delevoye éconduit sans ménagements, une jeune militante provinciale montée à Paris (…)


Politique

/
,
,
,
,
,
,
,
,
,

Dommages cérébraux après vaccination et maman accusée à tort de maltraitance!

Dommages cérébraux après vaccination et maman accusée à tort de maltraitance!
Maman faussement accusée du « Syndrome du bébé secoué » après des dommages cérébraux post-vaccinaux  

Health Impact News, 25 juillet 2017

 

L’équipe VAXXED a récemment interviewé une maman du New Jersey qui vit maintenant en Floride, au sujet de son enfant dont la santé a été endommagée par des vaccins. Comme son fils présentait des lésions cérébrales, la maman fut accusée du Syndrome du Bébé Secoué (SBS). Alors que son autre enfant lui était enlevé, on essaya de lui faire avouer un crime qu’elle n’avait jamais commis.

Alors que l’enfant était presque mort, on encouragea la maman et son mari pour qu’ils acceptent de donner les organes de leur enfant.

Finalement, l’enfant a survécu grâce au recours à des thérapies alternatives : l’oxygénothérapie hyperbare et le cannabis médical (CBD oil). L’enfant a finalement connu une amélioration significative.

Voici l’histoire de cette famille :

Naissance tout à fait normale avant l’administration des vaccins

La maman raconte que la naissance de son bébé avait été tout à fait normale et qu’il était en parfaite santé.

Comme presque tous les bébés nés dans les hôpitaux aux Etats-Unis, il a reçu le vaccin contre l’hépatite B le jour de sa naissance. Le deuxième vaccin contre l’hépatite B lui a été administré quand il eut un mois. La maman explique qu’après avoir reçu ce second vaccin, l’enfant commença à cambrer son dos, à rouler sur l’ côté avec les yeux révulsés.

Quand la maman emmena son petit chez le médecin, elle lui exprima son inquiétude au sujet des effets secondaires apparents des vaccins. Mais celui-ci ne tint aucun compte de ses inquiétudes et administra à l’enfant la série complète des vaccins prévus pour l’âge de 2 mois. Cette série de vaccins comprenait le vaccin antipolio oral, vaccin qui n’est plus utilisé aux Etats-Unis à la suite des graves effets secondaires qu’il avait produits.

Après la série des vaccins de deux mois, le petit a commencé à vomir. Appelée par le babysitter, la maman prit l’enfant dans ses bras. Il était complètement léthargique et déshydraté et tout pâle. Après lui avoir donné à boire, elle appela le pédiatre.

Le médecin déclara qu’il s’agissait probablement de la grippe et qu’il n’était pas nécessaire d’amener l’enfant chez lui.

15 minutes après avoir raccroché le téléphone, l’enfant commença à présenter les signes d’une crise épileptique.

La maman appela immédiatement son mari parce qu’elle devait aussi s’occuper de son autre enfant de 4 ans. Elle rappela aussi le médecin qui ne put lui donner un rendez-vous que tard le lendemain.

Quand le mari se rendit compte de l’état de son fils, il décida de l’emmener dans le centre de soins intensifs le plus proche.

Comme l’enfant refit une crise aux urgences, un médecin suspecta qu’il pouvait souffrir de méningite. Le médecin et deux infirmières appelèrent une ambulance pour emmener l’enfant dans le centre de traumatologie de l’Université Robert Wood Johnson.

Dommage cérébral grave. La maman mise en cause

Comme l’enfant avait arrêté de respirer, l’ambulance l’amena à l’hôpital Saint Peter’s University Hospital qui était plus proche.

Après que l’état de l’enfant fut stabilisé, les parents virent apparaitre le pédiatre qui leur avait dit qu’il n’était pas nécessaire de lui amener l’enfant. Il demanda aux parents ce qui s’était passé.

La maman lui répondit que la seule chose qui s’était passée c’est que son enfant avait, 10 jours plus tôt, reçu dans son bureau la série de vaccins prévus pour son âge. Le médecin répondit : Jamais les vaccins ne pourraient causer pareille chose.

L’enfant fut ensuite transféré à l’hôpital Robert Wood Johnson où il passa un scanner. Cet examen fit apparaître d’importantes hémorragies au cerveau.

Le médecin de l’unité pédiatrique ICU expliqua à la maman qu’il souhaitait parler à son mari.

Les médecins finirent par expliquer au couple que «  quelqu’un devait avoir fait cela à l’enfant », c’était un peu comme si quelqu’un l’avait frappé avec une batte de baseball.

La maman expliqua que cela ne s’était évidemment pas produit du tout. – Alors que son fils était  conduit aux soins intensifs, les services sociaux, la Police, ainsi que le bureau du Procureur furent appelés.

Le lendemain, deux détectives et deux travailleurs sociaux sont venus escorter la maman qui était restée toute la nuit à veiller son enfant qui était entre la vie et la mort.

La maman n’avait pas mangé de toute la journée. C’est dans le froid d’un jour de janvier qu’ils descendirent les rues enneigées jusqu’à un endroit où ils questionnèrent la maman pendant 5 heures, essayant de lui faire avouer qu’elle avait endommagé la santé de son fils. Ces personnes prétendaient qu’elle devait avoir secoué son bébé pour qu’il présente pareilles atteintes.

Charges criminelles et enfant kidnappé

Dommages cérébraux après vaccination et maman accusée à tort de maltraitance!

                             Ils ont dit que j’avais secoué mon bébé

La famille a dû avoir recours à un avocat pour leur défense, alors que leur autre enfant de 4 ans avait été emmené par les services sociaux. (DCF)

La maman était très perturbée par le diagnostic de « Bébé Secoué » qu’avaient prononcé les médecins. Elle savait qu’elle n’avait absolument pas secoué son enfant et ne croyait pas que quiconque aurait pu le secouer. Il n’y avait d’ailleurs aucun signe extérieur d’abus (qui seraient par exemple visibles sur la tête si quelqu’un avait frappé l’enfant avec une batte de baseball, comme l’avait d’ailleurs suggéré un médecin.)

Comme les parents se montraient coopérants, les médecins leur ont fait savoir deux semaines plus tard qu’ils voulaient effectuer une analyse de sang comme pour tester quelque chose de très rare qu’ils n’avaient jamais vu auparavant.

Dans la suite, la maman s’est tournée vers d’autres médecins pour demander de l’aide et a commencé à effectuer des recherches. Elle a ensuite contacté quelques neurochirurgiens pour obtenir des conseils.

Dommages cérébraux après vaccination et maman accusée à tort de maltraitance!

Un neurochirurgien de Dallas s’intéressa vraiment à leur cas et a demandé aux parents de lui faire parvenir les résultats des scanners, car en l’absence de quelque preuve extérieure comme des fractures, des oedèmes etc., le médecin voulait manifestement en savoir plus.

Après avoir examiné les résultats des scanners, ce médecin convoqua la maman ainsi que son avocat pour leur signifier qu’il ne trouvait aucune preuve d’abus ou aucune preuve du Syndrome du Bébé Secoué. Il conseilla ensuite de retirer leur enfant de l’hôpital Robert Wood Johnson afin qu’il puisse recevoir de meilleurs soins à l’hôpital de Newark, NJ.

Les médecins de l’hôpital Robert Wood Johnson s’y opposèrent en confirmant leur diagnostic du Bébé Secoué et programmèrent  une intervention chirurgicale pour le lendemain matin.

La maman a refusé net. Et quand les médecins lui ont demandé ce qu’elle comptait faire, elle a répondu qu’elle allait venir elle-même reprendre son petit pour le conduire à l’autre hôpital. Les médecins finirent par accepter le transfert parce que les lois du New Jersey lui permettaient d’opérer ce transfert.

Dommages vaccinaux et accusation de « Bébé Secoué »

Le petit fut finalement conduit en thérapie de réadaptation en raison de l’importance de sa lésion cérébrale. Il n’y eut pas d’autre diagnostic que « Syndrome du Bébé Secoué ». Le lien avec les vaccins ne fut établi que quelques années plus tard.

Dans la suite, la maman a été très impliquée dans la recherche sur le Syndrome du Bébé Secoué. Elle a rapidement pu découvrir  des preuves que ces symptômes et dommages pouvaient bel et bien apparaître après des vaccinations.

Source: Health Impact News

Alter Info
l’Information Alternative

Emplois et métiers malsains – Conditions de travail aliénantes et malsaines

Le choix d’un métier ou d’un emploi peut affecter votre vie au quotidien. Travailler dans de bonnes conditions, exercer un métier qui ne vous aliène pas, c’est primordial.


Société

/
,
,
,
,

Des emplois qui rendent laid, vieux et bête et au final malheureux

Attention, il y a des métiers qui rendent laid, qui vous vieillissent… et qui vous abrutissent. Il est préférable de perdre quelques années à des métiers plus épanouissants et moins éprouvants que de tomber dans le piège de l’emploi facile. L’exemple d’employé de supermarché, de caissière, sont des exemples parmi d’autres Ils ne sont pas forcément représentatifs de la (…)


Société

/
,
,

A quoi ressemblait la France avant internet… Choquant ! (ou pas)

Gérard Pabiot, chef des infos à RTL, est avec Jean Yanne et Jacques Martin à l’origine de l’émission culte Le Petit Rapporteur, une hebdomadaire satirique qui crèvera l’écran en réunissant jusqu’à 28 millions de téléspectateurs devant leur poste en 1975. Pabiot ne trouvera pas sa place (Martin était relativement tyrannique), mais il excellera ailleurs avec ses micro-trottoirs. Il y a 40 ans, on cultivait encore une certaine liberté à la télé. Des choses passaient qui ne passeraient plus aujourd’hui. (…)


Société

/
,
,

La bêtise systémique, une période de « dé-noétisation »

Pourquoi notre monde est-il en train de devenir fou ? Bernard Stiegler commet ici son livre fondamental sur les ressorts d’une société au bord de l’effondrement. Avec la connexion planétaire des ordinateurs, des smartphones et des foules que tout cela forme, les organisations sociales et les individus qui tentent de s’approprier l’évolution foudroyante de la technologie arrivent toujours trop tard. C’est ce que l’on appelle la disruption. Cette immense puissance (…)


Société

/
,
,
,
,
,
,
,
,

Les pratiques philosophiques avec les enfants

Rencontres et Débats Autrement interviewe Frédéric Lenoir dans le cadre de leur projet de documentaire sur les pratiques philosophiques avec les enfants.


Citoyenneté

/
,
,
,
,
,

CULTURE DE FAÇADE ET RUPTURES MULTIPLES

Je lis sur le site change.org de ces jours-ci : « Après plus de 50.000 signatures, de nombreux articles de presse et un rendez-vous avec les autorités sanitaires, Christelle vient d’obtenir gain de cause : la ministre de la Santé Agnès Buzyn a pris un arrêté pour ajouter dès maintenant la codéine sur la liste des médicaments délivrés sur ordonnance uniquement ! »

Devoir de conséquance de la part de nos politiques
CULTURE DE FAÇADE ET RUPTURES MULTIPLES
Quel que soit l’expérience de Christelle, posons-nous une question : pourquoi faut-il qu’un citoyen vive un drame et qu’il mobilise l’opinion sur les réseaux sociaux pour que la Ministre prenne une telle décision ; dans l’urgence ?

Quelques questions à ce sujet. Des questions de nature strictement objective (et désintéressée !!), qui n’expriment en aucune façon un sentiment personnel à l’encontre de personne :
– la ministre ne savait pas que la codéine avait cet effet, une ignorance difficile à concevoir de la part d’un ministre de la santé.
– elle ne savait pas que la codéine était vendue sans ordonnance, ignorance …
– elle n’a jamais entendu parler de l’usage fait par les adolescents de cette drogue, ignorance …
– elle n’avait pas envisagé l’ampleur des réactions à l’information diffusée sur les réseaux sociaux, ignorance …
– elle n’avait pas d’arguments prêts pour contrer les arguments soutenus par les signataires …
– elle a été particulièrement sensible à l’histoire de Christelle …
– elle nous tend une carotte …

Cela fait beaucoup d’ignorance de la part d’une personne chargée de la santé publique. Qui en outre ne doit pas agir en fonction de sa sensibilité mais des besoins de ses concitoyens.

Va-t-il falloir compter sur les sites de pétitions pour l’exercice de la démocratie ? Pour obtenir de nos politiques qu’ils assument leurs responsabilités politiques en règle générale ; en matière de santé en particulier ?

Questions subséquentes :
Pourquoi faut-il recourir à une plate-forme de pétition internationale pour qu’un ministre en France réagisse dans le sens attribué fonctionnellement à sa fonction : la protection du/des citoyen/s ?

Va-t-il falloir en faire autant avec tous les sujets qui nous concernent et auxquels nos politiques font la sourde oreille ?

Réjouissons-nous cependant et de l’initiative d’une personne en particulier et du soutien des internautes et évidemment de la décision de la ministre. Espérons que nos représentants vont se réveiller d’une léthargie de quelques dizaines d’années, et qu’ils vont se montrer attentifs aux sujets qui ébranlent notre confiance et notre qualité de vie. Nous serions tous tellement plus apaisés. Mieux disposés. En meilleur santé notamment mentale.

Pour conclure : Madame la Ministre, peut-être pouvez-vous prendre une décision aussi sage, sans plus tarder, concernant les 11 vaccins dont tout le monde ne veut pas pour ses enfants. Peut-être vous non plus … Il me semble d’ailleurs que la liberté de se soigner ou pas est un droit constitutionnel ; ainsi que celui de transmettre à ses enfants ce en quoi on croit. Evidemment sous l’œil bienveillant et des responsables qui devront tout de même se montrer vigilants à ce que ne soit pas transmis ce qui nuit ; ce qui trompe …

Alter Info
l’Information Alternative

Darknet : entre mythes et réalité

Le grand public a découvert le Darknet à travers des Unes sensationnelles : supermarchés de la drogue, offres de services de pirates et de tueurs à gages, ou via les multiples déclarations des politiques pour lesquels il ne serait qu’un outil au service du terrorisme. Qu’en est- il réellement ? Qu’est-ce que le Darknet ? Comment fonctionne-t-il et comment y accède-t-on ? Qui en sont les utilisateurs et à quelles fins l’utilisent-ils ? Cette conférence s’efforcera de répondre à ces questions. (…)


Technologies

/
,
,
,
,
,
,
,
,
,
,
,
,
,
,
,

Caractériser l’idéologie du progrès

Entretien entre Miguel Benasayag et Léo Coutellec, diffusé en introduction des Conversations éthique 2017 organisées le 6 juin 2017 par l’Espace éthique/IDF. Miguel Benasayag est philosophe, psychanalyste, chercheur en épistémologie Léo Coutellec est chercheur en épistémologie, Laboratoire d’excellence DistALZ, Département de recherche en éthique, Université Paris-Sud Paris-Saclay Retrouvez sur notre chaîne Youtube toute l’actualité de l’Espace éthique Île-de-France : les (…)


Economie

/
,
,
,
,
,

Des Millions d’Italiens s’élèvent contre la nouvelle loi rendant la vaccination obligatoire

Des Millions d’Italiens s’élèvent contre la nouvelle loi rendant la vaccination obligatoire
 

Baxter Dimitry News 6 juillet 2017

 

Des millions d’italiens s’élèvent contre un gouvernement déterminé à leur enlever les droits les plus élémentaires en adoptant une loi brutale de vaccination obligatoire. Les rues des grandes villes de tout le pays sont bourrées de monde, alors que les médias traditionnels continuent de taire l’ampleur des événements.

Pendant plus d’un mois, les Italiens ont manifesté dans toutes les grandes villes du pays contre la loi qui devait rendre 53 doses de vaccins obligatoires pour tous les enfants. Les enfants qui ne seraient pas vaccinés ne seraient pas autorisés à fréquenter l’école.

«  En 2014 à Washington, lors de la visite de Morenzin (Ministre Italien de la Santé), l’Italie a été choisie pour être le leader mondial de la stratégie vaccinale.» Cette information a été évoquée à l’occasion de la manifestation de Rome.

Le problème n’est pas le problème des vaccins en eux-mêmes ; le problème est que Glaxo est à l’intérieur de notre Ministère ! »

L’Italie est à l’avant-garde d’une expérience de vaccination menée par un gouvernement italien corrompu par les dollars de Big Pharma. En permettant aux compagnies pharmaceutiques de créer des lois et de forcer toute la gamme de leurs produits sur l’ensemble de la population contre leur consentement, le gouvernement italien a trahi son peuple.

Des Millions d’Italiens s’élèvent contre la nouvelle loi rendant la vaccination obligatoire

Les manifestants en Italie, toutes les personnes de la classe ouvrière unies, se sont mobilisées et résistent à la cupidité de la classe dirigeante et des élites corporatistes. En soutenant activement la loi rendant les vaccinations obligatoires, les médias traditionnels luttent avec acharnement contre ces personnes qui protègent les intérêts de la classe dirigeante.

Le Sénateur Bartolomeo Pepe dit que les italiens se lèvent parce que le gouvernement veut les priver de leurs droits. La souveraineté de l’individu est érodée en faveur des entreprises. La cupidité a dépassé la dignité.

Pepe a dit : « Ce pourquoi nous nous battons maintenant n’est pas uniquement le problème des vaccins, mais ce qui est en jeu, c’est la liberté du peuple, parce que les gens sont mis de côté pour favoriser les intérêts de corporations multinationales, comme les banques, les compagnies pétrolières. Nous aurons bientôt à nous battre sur beaucoup d’autres fronts. »

Cependant, comme le gouvernement et les médias persistent à supprimer cet important mouvement de masse, le peuple ne baisse pas les bras et continue de se soulever, déterminé à résister à la pire fraude médicale de l’histoire.

Gabriele Milani, père d’un enfant handicapé par un vaccin, s’est adressé à la foule mettant en garde les médecins contre la tolérance qui semble de mise par rapport aux pratiques dictatoriales de Big Pharma. Il est possible que les médecins remplissent leurs poches grâce aux compagnies pharmaceutiques, mais demain, ils risquent aussi de perdre leur propre liberté.

« Je m’adresse aussi aux professionnels médicaux qui semblent ignorer que nous sommes aujourd’hui les pionniers d’une bataille qui finalement les concerneront tous. Ils risquent de perdre leur liberté de pensée, ils risquent de ne plus pouvoir choisir les thérapies qu’ils voudraient recommander. Chacun de nous est un individu unique, avec son patrimoine génétique unique. Il est donc évident que le même médicament ne peut convenir à tout un chacun. »

Les médias occidentaux traditionnels continuent de supprimer les informations concernant l’ampleur et l’intensité de la révolution qui est en train de se dérouler dans les rues d’Italie. De ce fait, ils affichent aussi leur refus de défendre les personnes dont les droits constitutionnels sont érodés par un gouvernement corrompu par les dollars de Big Pharma.

« Un mandat est inconstitutionnel. Ce nouveau décret est inconstitutionnel car il n’existe aucune urgence. Il est inconstitutionnel parce qu’il interdit l’accès à l’éducation, il est inconstitutionnel parce qu’il viole l’intégrité du corps ratifiée par la Convention européenne des Droits de l’Homme. Il y a lieu de faire appel à la Cour Européenne de Justice » a déclaré un manifestant.

Des Millions d’Italiens s’élèvent contre la nouvelle loi rendant la vaccination obligatoire

CONNEXION : La Suède a interdit les vaccinations obligatoires

http://yournewswire.com/sweden-mandatory-vaccinations/

Alors que le monde est distrait par le G20, et la menace d’un conflit géopolitique, les élites essaient de retirer les droits du peuple.

Mais une puissante vague de liberté a été générée par la première marche de Rome. D’autres marches de protestation se déroulent à travers tout le pays. Le mouvement ne cesse de prendre de l’ampleur et se poursuivra jusqu’à ce que le gouvernement italien recule et écoute la volonté du peuple.

Des Millions d’Italiens s’élèvent contre la nouvelle loi rendant la vaccination obligatoire

Le rassemblement de toutes ces personnes a démontré que l’unité était une force puissante que l’élite ne pourra plus longtemps ignorer. Suite à la pression du peuple, le gouvernement a annoncé des révisions de la loi, mais il continue à maintenir le caractère obligatoire des vaccinations.

La lutte n’est pas encore terminée. Nous devons tous nous unir pour que cette loi d’obligation vaccinale ne passe jamais en Italie. Et pour qu’aucun autre pays ne tolère que Big Pharma s’infiltre dans leurs institutions d’Etat.

Source : Yournewswire.com

 

Pise : marche au flambeau pour la liberté vaccinale

Des Millions d’Italiens s’élèvent contre la nouvelle loi rendant la vaccination obligatoire

Pise: marche au flambeau dans le centre historique de la cité toscane avec comme slogan unique: “LIBERTE”, “LIBERTE”!

Plusieurs milliers de personnes ont participé à la marche au flambeau pour protester contre l’obligation vaccinale. En tête du cortège, une grande banderole:” On ne badine pas avec la santé – Liberté de Choix et Sécurité”. Les deux mille personnes, dont pludsieurs familles avec des enfants n’arrêtaient pas de scander: LIGBERTE, LIBERTE ! Cette manifestation qui s’est déroulée dans le Centre historique fut entièrement pacifique.

Source: Anteprima.it

http://initiativecitoyenne.be/2017/07/des-millions-d-italiens-s-elevent-contre-la-nouvelle-loi-rendant-la-vaccination-obligatoire.html

Alter Info
l’Information Alternative

Le cancer : quand une seule de nos 100 000 milliards de cellules dégénère en tumeur maligne

Environ 100 000 milliards de cellules dans le corps d’un être humain adulte, Environ 200 milliards de cellules créées chaque jour pour remplacer celles qui meurent… Le cancer n’est pas vraiment une maladie, mais plutôt une famille de maladies qui se caractérisent par une prolifération anormale de cellules dans un tissu. Les cellules identiques sont regroupées en tissus, qui à leur tour peuvent constituer des organes. A tout moment de notre vie des cellules meurent. C’est (…)


Santé

/
,
,
,
,
,
,
,

Les manifestations anti-G20 reprennent à Hambourg

Heurts avec la police, canons à eau, gaz lacrymogènes et voitures incendiées ont accueilli l’ouverture du sommet des 20 pays les plus riches de la planète à Hambourg.


Europe

/
,
,
,

CULTURE DE FAÇADE ET RUPTURE DU LIEN SOCIAL

« … mais sur le mot de civilisé, il y a confusion ; pour tout le monde un civilisé cultivé est un homme renseigné sur des systèmes, et qui pense en systèmes, en formes, en signes, en représentations. C’est un monstre chez qui s’est développée jusqu’à l’absurde cette faculté que nous avons de tirer des pensées de nos actes, au lieu d’identifier nos actes à nos pensées. Si notre vie manque de soufre, c’est-à-dire d’une constante magie, c’est qu’il nous plaît de regarder nos actes et de nous perdre en considérations sur les formes rêvées de nos actes, au lieu d’être poussés par eux. » A. Artaud, Le Théâtre et son double, 1939, p. 12. http://www.cnrtl.fr/definition/civilisé

Dialogue de sourds national
CULTURE DE FAÇADE ET RUPTURE DU LIEN SOCIAL
Les civilisés ont continué à se cultiver, à se « perdre en considérations sur les formes rêvées de (leurs) actes ». A déporter leur attention vers leur nombril, réduisant leur fonction imaginaire à un état de quasi auto-hypnose. Dans ce gouffre agité de remous insondables, les alertes successives au sentiment d’identité nationale et à la déchéance de nationalité, aux signes religieux puis (ouf ?) à l’état d’urgence contre un terrorisme spontané semblent n’être que des jalons dans un processus d’éclatement de la raison. Inscrite dans la pensée des dirigeants du monde dit libre (moderne, occidental, humaniste, chrétien à l’occasion mais seulement en dernier recours, car ils n’ont de cesse qu’ils n’aient tordu le cou à la religion en général ; au christianisme en particulier. L’islam ? Uns cible prête à l’usage), la façon de voir qui en découle se matérialise dans nos actes les plus élémentaires. Comme le parlé habituel auquel personne n’accorde plus d’attention qu’aux rejets de la société qui jonchent le paysage urbain, contre quoi personne ne peut rien à titre individuel, la démocratisation de formules à l’emporte-pièce, au lieu de nous interpeller, nous y rend sourds. Nous parlons la même langue mais nous ne disons pas la même chose.

Mon idée est donc de (tenter de) réconcilier les Français autour d’un projet de ré-identification à leur langue source. Un décapage superficiel de quelques expressions témoins permettra de révéler des nœuds entre ce que nous croyons dire et ce que nous ne savons pas que nous disons. Mon objectif étant de (tenter de) restituer à la Loi ses lettres de noblesse, chez chacun pour soi en premier lieu, je me propose de débloquer, déverrouiller notre capacité de jugement. Notre aptitude à discerner le recto du verso, le fond de la forme, l’information de la mystification …

Pourquoi la Loi ? Parce que la Loi est la matérialisation de l’état d’esprit des classes dirigeantes : elle révèle les prédispositions de ces êtres supérieurs envers leurs administrés et envers le monde. Ce qu’ils ne savent peut-être pas … Pourquoi le français ? Parce que la langue française rayonne dans le monde, que le monde est grand, et que l’esprit qui l’anime répand l’ouverture ou la fermeture des esprits. Les autres langues aussi mais je parle français. Or, il se trouve que l’école de la République échoue à apprendre le français à ses propres enfants, pour qui mon français à moi est une langue dépassée. Bourgeoise ! Il y a donc bien un blems … Deux formules emblématiques communes à la vie privée et publique illustreront le phénomène d’éclatement, dans lequel elles jouent un rôle de catalyseur puissant. Quelques exemples de comportements correspondants viendront en confirmation.

« Interdit à toute personne étrangère au service » est le produit d’une société qui se protège contre une autre : les services contre les publics. Une partie de la société qui se conduit comme si elle était en danger d’une OPA hostile imminente de la part de toutes les autres à la fois ; toutes étant étrangères par définition. Une vision des choses nationale au sens de patriote (qui aime ce pays et devrait le quitter dans le cas contraire …) produirait des formules plus aimables : pour un renseignement, veuillez vous adresser à tel service ; bureaux réservés à telle fonction ; ce service n’assure pas l’accueil du public … N’importe quoi pourvu de ne pas réduire le public égaré à un intrus malvenu, inopportun, potentiellement fraudeur1.

« Nul n’est sensé ignorer la loi » pose une interdiction formelle, c’est-à-dire théorique, de ne pas savoir. Une formule qui, outre qu’elle exprime un esprit monarcho-divin, est une aberration au regard de la sémantique : on ne peut pas être tenu de détenir une information que personne n’est contraint de mettre à notre portée. Ou à laquelle on ne sait pas comment accéder même quand on la cherche. La cible de ce verrouillage est désigné punissable par la seule énonciation de cet interdit ! Un cul-de-sac en termes d’identification : qui suis-je pour ces personnes ? Qui sont-elles pour moi ? Autrement dit : que faisons-nous ensemble dans cet espace qualifiée de national ? Si les législateurs s’en préoccupent, ils doivent se demander comment ils aiment, comment ils servent leur pays (à chacun de se noter soi-même entre un et cinq) ?

Si nous sommes d’accord sur le fait que cette formule est une impasse (sur le terrain, pas dans la logique pure), nous admettrons que le faux argument ainsi jeté sur l’Autre tel un lasso sur un animal terrifié exprime l’ignorance de l’esprit des règles qu’ils promulguent ou des formules qu’ils emploient de la part des détenteurs des pouvoirs. Ou du dédain … En effet, en dénommant « nul » le destinataire de ce négatif irréalisable, les classes supérieures ne l’adressent-elles pas à rien ! Qui est Rien ? Cette expression est de ce fait incompatible avec une fonction d’administrateurs des affaires publiques. Une bulle vide parmi d’autres à l’origine d’un dialogue de sourds national, dont les implications psychosociales sont au moins aussi lourdes que les sanctions infligées aux enfants qui ne comprennent pas la règle de trois, entre autre règle mal dispensée. Bien avant de parvenir à l’âge de la règle de trois, aux enfants qui ne peuvent pas comprendre le charabia moralisateur des aînés ensevelis dans leurs nombrils … Ce qui correspond aussi à la non imprégnation de l’esprit (de l’âme ?) de leur langue profonde par un nombre conséquent de locuteurs ; pas seulement parmi les classes dites populaires.

Cette interdiction non consistante fait pourtant force de loi (une belle bulle) et tout le monde l’applique à la lettre : de la façon la plus arbitraire qui soit. Qui ressemble à un piège. On comprendra plus facilement un exemple étranger$2 : dans la Russie de la fin du XIX, les israélites convertis à l’orthodoxie étaient dégagés de leurs liens avec leurs enfants et conjoints, ces derniers étant considérés toujours mariés. L’Antisémitisme, son histoire et ses causes, Bernard lazare, éd Contre Culture, p 126. Ce qui prouve que la Loi est détenue par des personnes qui confondent responsabilité politique, autrement dit devoirs envers les administrés, et exercice d’un pouvoir, où c’est l’administré qui a des devoirs envers les pouvoirs.

Deux problèmes inhérents à l’interdit formel (de stationner, jeter des ordures, jouer au ballon, nuire au voisinage) sont : 1/ il s’adresse à des brutes épaisses à qui donner une information (ne pas jeter d’ordure, stationner ..) ne suffit pas. Pour stimuler le poids chiche dans leur cerveau, il faut leur faire peur. Raison pour laquelle, peut-être, l’interdit est général : 2/ il s’emploie indifféremment dans le registre moral et légal. Or, un stationnement gênant comporte un risque d’accident ; il relève du registre légal. Mais une nuisance comporte un risque d’inconfort qui relève du registre moral. C’est l’interdit qui légalise l’obligation morale, tuant par la même occasion le principe d’une morale collective (exemples à venir). Mêler les deux domaines dans le même registre les vide tous les deux de leur substance. Plus délicat : l’interdiction ne fait pas l’objet d’un respect exemplaire de la part des dépositaires de l’autorité légale ou morale. Un fait de notoriété publique que des transgresseurs potentiels peuvent être tentés de signifier par des actes volontaires de violation de la loi. Car ne pas respecter la loi ne signifie pas que l’on n’ait pas le sens moral … Et cela commence avant l’acquisition de la parole ! Oui, nous sommes ainsi faits que nous réagissons instinctivement à l’arbitraire, ce que les psy qualifient peut-être d’acte manqué. C’est seulement plus tard que l’on devient soi-même Maître de Conférences en Arbitraire.

Quoi qu’il en soit, l’interdiction n’empêche pas la transgression. Peut-être même que s’il y avait moins d’interdictions, il y aurait moins de transgressions, … Et la Loi, bien public s’il en est, conserverait son impact. Pour l’instant, l’amalgame brouille les cartes au point que le moral et le légal empiètent tout naturellement l’un sur l’autre. Les comportements de couples traditionnellement inconcevables en public envahissent les lieux collectifs. Des dames de tous âges marchent dans la rue en déshabillé, avec des hauts et des bas transparents ou finement dentelés qui découvrent avec nonchalance seins, nombrils et ras des fesses. Des femmes plus ou moins jeunes se font une beauté au milieu de tout le monde, prenant des pauses intimes pour se prendre en photo comme si elles étaient dans leur canapé. Chose notable : les messieurs jeunes et moins jeunes semblent réfractaires à ces mises en scène d’une modernité débridée. Seraient-ils moins bots …

Des formules impalpables de cette nature ont façonné le psychisme français plus sûrement que la devise « Liberté, Égalité, Fraternité » à laquelle même les détenteurs du sceptre ne peuvent pas se conformer de façon absolue. Question de terrain socioculturel, de subjectivité, d’état du foie de chacun … Peut-être parce qu’elle est aussi anonyme que l’interdit formel …

Le rapport à l’interdit entre les pouvoirs (toute forme de pouvoir) et les sujets semble signifier que dans l’esprit de tous, maîtres et esclaves grandis dans une même ignorance de l’esprit de la langue commune, il n’y a rien à partager qu’une conscience vague mais puissante d’une étanchéité de fait entre des catégories inassimilables : les services et les publics. Comme la liberté est inassimilable à l’intrusion, l’égalité à la conformité, la fraternité au népotisme. Le respect à la soumission. Ce qui rend possible une démocratie au bénéfice des détenteurs des pouvoirs : aucun contrat, de quelque nature qu’il soit (avec une banque, un fournisseur de téléphonie ou d’énergie, un service public, un commerce, un employeur …) n’est exempt d’un moyen de noyer le poisson. De rendre l’Autre responsable de ne pas savoir lire entre les lignes en cas de contestation. Tous comportent des clauses illisibles pour nous, seules accessibles à quiconque connaît parfaitement la loi du gagnant : celui-là même qui rédige et vous fait signer les contrats. Oui, il y a des recours. Mais, d’abord, pourquoi envisager des recours ? Parce que la loi ne sanctionne pas sévèrement les abus, en particulier de confiance ou d’autorité, et que ça ne coûte pas grand-chose de réparer un profit tiré par des ficelles invisibles. Ensuite, la profusion des recours possibles (associations, mutuelles, médiateurs, juge de proximité, avocats) et les différences de traitement d’une même situation rend les recours difficiles d’usage pour les nuls tenus à ne pas ignorer la loi …

Dans le même temps, un défaut d’information peut faire force de loi. Ainsi, la scolarisation est implicitement présentée comme une obligation, alors que ce qui est obligatoire c’est l’instruction ; le fait de mettre un enfant en situation d’apprendre. D’accéder à la capacité de lire, écrire, compter, raisonner ; ce que l’école ne fait plus. Pour quelle raison cette nuance est-elle tenue sous silence ? Pour quelle raison l’État dans une société démocratique-laïque n’aiderait-il pas les particuliers et groupes de familles à s’organiser pour donner une bonne instruction à leurs enfants hors de l’école3 ? Pour quelle raison ne soutiendrait-il pas les écoles dites libres, qui se trouvent ainsi contraintes à faire payer les parents ? Ce qui ne fait qu’approfondir le gouffre entre les catégories qui en ont les moyens ou se privent pour se les donner, et celles qui ne les ont pas. Et confirme le caractère illusoire d’une chance égale donnée à tous. Alors qu’elle peut exister sur le terrain, à moindres frais. Par exemple en ménageant des rencontres entre les élèves et les professionnels des différentes formules afin de s’assurer que les enfants acquièrent bien les mêmes bonnes connaissances. Ça désengorgerait les établissements publics, et laisserait plus de temps aux enseignants pour prendre en charge les élèves qui éprouvent des difficultés handicapantes.

C’est une question de cohérence mentale avant d’être politique ; gauche ou droite n’a rien à y voir. Ou bien la société est civilisée au sens clairvoyant du terme, elle met les enfants et adolescents en situation d’acquérir des conduites correspondantes. Comment ? En leur faisant vivre la laïcité-démocratie au sein de l’école : port d’un uniforme ou au moins d’un tablier réglementaire et de chaussures normales ; interdiction d’usage de tout accessoire lié à internet ou à la Pub ; liberté généraliste de régime alimentaire ; autorisation de repas dans la boîte … Ou bien elle continue à (se) méprendre sur ses fondements et à pratiquer une laïcité-démocratie de façade, et à en interdire l’expression personnelle comme seul moyen de la faire respecter !! Ce qui revient à un déni des réalités de la vie des jeunes qui, tout en en subissant les contradictions, n’apprennent pas à les gérer. A les dépasser. Telles que les choses se passent apprend à amalgamer laïcité-démocratie et anonymat-déni des singularités, république et intolérance. Une inconséquence absolue.

Pris en étau entre une langue usuelle qu’il ne maîtrise pas et dont il fait usage approximatif selon des intérêts contradictoires et des contraintes dont le symbolisme lui échappe, le grand public dans la diversité de ses composantes ne peut pas avoir foi dans ses institutions. Ce qu’il exprime à chaque échéance électorale. Une fissuration des mentalités à la fois cause et conséquence d’un sentiment d’insécurité partagé qui alimente des extrêmes fluctuants du fioul le plus puant : une peur indéfinissable de l’Autre. Cela donne de la haine. Si de plus en plus de jeunes entrent dans la marginalité et la violence et s’y perdent, c’est parce que l’univers des adultes les y pousse. Ils n’ont pas les moyens d’inventer eux-mêmes la violence ; encore moins les outils de la violence. Qu’on ne tire pas à bout portant sur le parent ; c’est une cible facile mais ce n’est pas la bonne. Il fait partie de cette masse qui vit à des années lumière du mode démocratie-laïcité telle qu’il est conçu par les classes dirigeantes. Car enfin, que donne-t-on en exemple de conduites supposément responsables, respectueuses des lois ? La suffisance, l’intolérance, la stigmatisation, l’arnaque, la déprime, le dopage au gain, la misère répandue dans la rue. Leur refus d’une identité haïssable est une chance pour la société, si nous sommes en capacité de voir que nos fausses vérités nous condamnent à la déraison ; qui rend possible des conduites suicidaires et démentielles (démentes ?). Chez soi et dans le monde.

Chez soi, par exemple, on favorise l’importation de produits notamment alimentaires qui se vendent moins cher. Ce faisant, on tue la production locale et nationale. C’est cela le sentiment national dont certains sont accusés de manquer ? Peut-être pas car les Français, qui ne sont pas au courant des implications de leurs choix du moins cher, favorisent un système qui épouille le pays de ses ressources, réduisant leur souveraineté agricole, industrielle, culturelle ET politique à une peau de chagrin. Les Français ne savent plus ou pas ce qu’est la souveraineté ; nationale comme personnelle aussi. Les aides distribuées sans contre partie de la part des bénéficiaires ainsi réduits à l’inaction en fait des assistés. Autant dire des handicapés. On trouve à occuper des personnes avec des handicaps physiques et mentaux lourds, mais on fait des manières pour donner à des personnes sans handicaps une occasion de faire quelque chose d’elles-mêmes pendant qu’elles sont sans activité. Ça laisse perplexe. Et ce sont les défenseurs des droits qui ont dénoncé un projet d’un travail hebdomadaire minimum en échange des minimas alloués, considérant les choses non en fonction des réalités mais au travers du concept de salaire horaire minimum. Que fait-on du sentiment estime de soi, qui n’est pas réductible au montant du salaire ? Cela aussi fait l’objet de transferts extra nationaux. Et une fermeture …

Les francophones non français, convaincus d’acquérir une notoriété supra naturelle en se conduisant en copies conformes, reproduisent les notions propres à la langue française, jusqu’à les transposer dans leurs langues nationales, réalisant ainsi un exploit double : emprunter tel quel un produit du terroir que les Français digèrent déjà mal chez eux. Et l’employer à mauvais escient chez eux. Comme évoquer (imposer !) les concepts force de loi, mixité/ parité, libéralisme ou droit du travail dans des sociétés de mentalités communautaires voire tribales. Résultat : la novlangue ne parle de rien à personne, polluant les esprits et les conduites, l’air, les sols et les sous-sols. Loi, droit, justice, catégories socioprofessionnelles, congés payés, mutuelles de santé (Ah ouichchch …), autant de notions importées clé en main et mises en service à la française par des nouveaux convertis passionnés à la vue courte, deviennent-elles des verrues plantaires causes de déséquilibres dans la marche vers la … modernité. Comme en France. Exemple symptomatique bénin : le sigle de l’Algérie « République Algérienne Démocratique et Populaire ». Des concepts injectés dans l’espace national pour une surenchère de bulles destinées à des oreilles au-delà des frontières …

Les Français n’étant pas en reste dans ce domaine, qui adoptent des anglicismes qui barbouillent le paysage médiatique et fonctionnel local : time is money, parking, babay, discrimination positive et autres « Desperate housewives » sources d’inspiration pour qui ne sait pas quoi faire de lui chez lui. Ce qui prouve qu’il existe bien une fragilité dans le rapport des Français à leur home land. Un exemple minable pour faire sauter aux yeux le bluff dissimulé derrière des concepts ronflants élevés au rang de privilèges de classes : une publicité en première page du magazine Naturalia de juillet-août 2017 : « Food4good ». Pourquoi de l’anglais dans un magazine bio svp qui s’adresse à des Français ? Et incidemment, comment les Français bio svp consomment-ils ce titre ? Faisons la lumière : la phrase correct en anglais est « food for good ». Les bio svp de notre belle civilisation de l’art dramatique a posé le chiffre 4 (four en anglais) à la place de « for » (« pour » en anglais). Tout cela pour nous dire que ce sont des personnes cultivées qui connaissent bien l’anglais … Une alimentation pour de bon donc en support d’une tranche de pastèque importée du Maroc. Où, soit dit en passant, les eaux du Niagara n’inondent pas le sable et la force de travail coûte une misère. Mais quel sacrifice ne consentirait-on pas au plaisir de manger naturel. Il faut un certain degré de désenchantement de soi pour recourir à des mystifications à seule fin de vendre. Reste à savoir qui du manipulateur ou du manipulé est le plus full of emptiness … Voilà où mène le nombrilisme civilisationnel.

Et maintenant que vous avez survolé ou lu avec attention, dites-vous ceci : ce que je partage avec vous n’a aucun intérêt si ça ne vous permet pas de mieux vous connaître vous-même ; sous un angle ou sous un autre.

Alter Info
l’Information Alternative

Vaccinator 3 est arrivée !

Vaccinator 3 est arrivée !

La ministre de la santé, Agnès Buzyn, réfléchit à rendre 11 vaccins obligatoires.

  Le microbe n’est pas la cause de la maladie. Nous ne devrions pas être emportés par ces rêves allopathiques inactifs et des imaginations vaines, mais nous devons corriger l’Élan vital.         Dr. James Tyler Kent.

Où sont les vrais problèmes ?

Alors que le cancer représente l’une des principales causes de mortalité chez l’enfant, nos autorités médicales font de l’acte vaccinal une priorité de santé publique.

Quand on sait que les vaccinations sont suspectées d’être à l’origine de cancer chez l’enfant, on marche sur la tête.

D’autre part, on assiste à une explosion anormale de cas d’AVC chez l’enfant mais cela ne semble pas inquiéter nos autorités.

Les services de pédiatrie sont remplis d’enfants atteints de pathologies nouvelles. On ose nous montrer quelques échantillons à l’occasion du téléthon pour faire appel à notre générosité.

Les cas d’autisme se répandent comme une traînée de poudre et nos savants en cherchent les origines, en écartant d’emblée les vraies causes qui sont avant tout vaccinales.

Face à ce sombre tableau, notre Ministre de la Santé vient nous faire peur avec les rares cas de décès dus à des maladies infectieuses.

D’une part, ce qu’elle raconte à travers les médias est exagéré et ne correspond pas à la réalité. D’autre part, une maladie infectieuse pourrait être facilement jugulée avec de la vitamine C et du magnésium.

 «  Nous devrions tous être terrifiés par le caractère totalitaire de ceux qui se veulent les promoteurs de vaccinations obligatoires. » »                                                  Dr. Russel BLAYLOCK 

Ces vaccins imposés n’ont aucune justification médicale acceptable

Il est d’ailleurs humainement et éthiquement inadmissible d’imposer aux parents l’injection de substances plus que douteuses. Quand on connaît la composition des vaccins, on hallucine.

Les citoyens éveillés et informés ne sont pas prêts à laisser injecter à leurs enfants des substances aussi malsaines.

En imposant ces 11 vaccins, Madame la ministre, vous vous moquez de l’angoisse des parents conscients des dangers des vaccins et qui veulent garder leur progéniture en bonne santé.

 La Suède vient de décréter inconstitutionnelle l’obligation vaccinale.

« Jusqu’à mon dernier souffle, je ne parviendrai jamais à comprendre comment des gens s’obstinent à défendre leur droit de se faire injecter à eux-mêmes et à leurs enfants des poisons, des virus et des produits chimiques appelés « vaccins » sous prétexte que cette mixture est sans danger et leur assurera la santé. » 

    Dr Sherri TENPENNY

Effets secondaires dissimulés

Le fait que des scientifiques et des médecins du monde entier (non liés aux intérêts des fabricants de vaccins) estiment les vaccins suspects et dangereux, devrait suffire à suspendre toute obligation vaccinale.

Ce système où l’argent est roi, ne tient jamais compte des travaux provenant des scientifiques libres et honnêtes.

En étudiant sérieusement la pratique vaccinale, on peut voir qu’il n’y a pas de rapport bénéfice/risque, il n’y a que des risques.

Les effets secondaires des vaccins ont pourtant été démontrés, même si seulement moins de 1% de ces effets secondaires liés aux vaccins sont officiellement reconnus.

Vu l’omerta sur les accidents post-vaccinaux, nous ne saurons jamais combien d’enfants décèdent après vaccination.

La Cour de Justice de l’Union Européenne vient d’admettre le lien de causalité entre les vaccins et les maladies qu’ils provoquent.

 Quand un couple qui perd son bébé à l’hôpital sans trop savoir pourquoi (à part qu’un méchant virus lui a probablement sauté dessus pour le tuer), il ne se pose pas la question de savoir si leur bébé n’a pas été vacciné trop tôt, par un inconscient formaté par le système médical.

(1) 1111590 signatures au 05 juillet 2017  site :  https://professeur-joyeux.com/

Manipuler l’opinion pour convaincre

Il est plus facile de tromper les gens que de les convaincre qu’ils ont été trompés                                                 Mark Twain

 Pour faire peur, la ministre nous brandit l’épouvantail des enfants morts de la rougeole.

Dans ces cas, extrêmement rares, on peut se demander dans quel contexte sont décédés ces enfants. Combien d’entre eux développent une rougeole alors qu’ils étaient bien vaccinés ?  Combien décèdent suite à un traitement médical inadapté ou parce qu’ils souffraient de graves carences ?

Quand un enfant meurt dans le tiers-monde, c’est suite à un problème de dénutrition qu’il soit atteint d’une rougeole ou non.

De nos jours, on meurt plus fréquemment des suites de traitements médicaux que de maladies. La bêtise humaine tue plus que les guerres (guerres autant issues de la bêtise humaine).

La rougeole, comme d’autres crises éruptives de l’enfance, est une maladie bénigne. Dans mon enfance, avec nos camarades, nous faisions tous la rougeole. Elle disparaissait spontanément sans aucun traitement médical (dans les années 50 dans nos villages, il n’y avait ni médecin ni pharmacien).

Les vaccins ne renforcent pas l’immunité

Il n’y a qu’une alternative pour contrer les maladies infectieuses, c’est de renforcer le système immunitaire, et cela ne peut se faire qu’avec une bonne hygiène de vie.

Quand je vois une maman qui n’allaite pas son bébé et enfonce davantage le clou en lui donnant un lait artificiel réchauffé au micro-onde, j’ai vraiment pitié pour ce pauvre petit. Quelle bêtise, quelle ignorance, comment en est-on arrivé là ?

Si un enfant reçoit une nourriture vivante, une bonne eau et vit dans un bon environnement émotionnel, il n’y a pas de souci à se faire.

De nos jours, un environnement vibratoire de plus en plus pathogène (pollution électromagnétique) sape notre énergie vitale, base de notre immunité.

Nos ministres de la santé successifs ne se préoccupent jamais de la nourriture dévitalisée et polluée que nous sert l’industrie alimentaire.

Ils ne mettent pas nos enfants à l’abri de la malbouffe « fast food », des sodas sucrés, « chimiqués », déminéralisants et autres cochonneries mis facilement à leur portée.

La vraie prévention est pourtant là, mais ça ne rapporte rien aux ogres de l’industrie pharmaceutique.

Face à l’hostilité que pourrait susciter cette mesure, notre nouvelle ministre, Madame Agnès Buzyn, répond qu’il « faut faire œuvre de pédagogie ».

Comprenons par là que les médias vont intensifier la propagande vaccinale mensongère et écarter tous ceux qui pourraient apporter des vraies solutions, en enseignant comment renforcer le système immunitaire.

Pour ceux qui ne seraient pas encore informés sur l’inutilité et la dangerosité des vaccins, il existe une abondante littérature dont les auteurs sont en grande partie des médecins et des scientifiques. Malheureusement, ils ne sont pas dans le bon camp pour pouvoir s’exprimer sur les médias.

Voir ci-dessous (liste non exhaustive) :

– Vaccinations, les vérités indésirables, Pr. M. GEORGET, Ed. DANGLES, préface du Pr. CORNILLOT, Doyen de la Faculté de Médecine de Bobigny.

– L’apport des vaccinations à la santé publique.  Pr. Michel GEORGET.

– Les vaccinations n’ont pas fait régresser les épidémies, F. DELARUE, LNPLV.

– Vaccination, le marché de l’angoisse, Dr. G. BUCHWALD, ALIS.

– La mort subite du nourrisson, Colette Leick-Welter. Ph.D, AEGIS

-La mafia médicale, Dr G. LANCTOT, Ed. Voici la clé.

-La dictature médico-scientifique, Sylvie SIMON, Ed. Filipacchi.

– Vaccination, erreur médicale du siècle, Dr L. De BROUWER, Ed. Louise Courteau.

– Les vaccins, racket et poisons ? Dr. P.E. CHEVREFILS, Librairie Transatlantique.

– Danse avec le diable, G. SCHWAB, Ed. Courrier du livre.

– La guerre des virus, L. HOROWITZ, Ed. Félix.

– Au cœur du vivant, J. BOUSQUET, Ed. Saint Michel.

– Vaccination ; la grande illusion, R. BICKEL, auto-édité.

– Les chemins de la souveraineté individuelle, R. BICKEL, auto édité.

– Vaccinations : l’Overdose, Sylvie SIMON, Ed.Déjà.                                                                       

– Vaccins, mensonges et propagande, Sylvie Simon,  Édit. Thierry Souccar.

– Tétanos, le mirage de la vaccination, F. JOET, Ed. Alis.

– Pour en finir avec Pasteur, Dr Eric ANCELET, Ed. Marco Pietteur.

– La santé confisquée, Mirko et Monique BELJANSKI, Ed. Compagnie.

– La lumière médicale, Dr Norbert BENSAÏD, Ed. le Seuil.

– Mon enfant et les vaccins, Dr F. BERTHOUD, Ed. Soleil.

– On peut tuer ton enfant, Dr P. CHAVANON, Ed. Médicis.

– Les vérités indésirables, Le cas Pasteur, Archives Internationales Philippe DECOURT, Ed. La Vieille Taupe, 1989.

– L’intoxication vaccinale, F. DELARUE, Ed. Le Seuil, 1977.

– La rançon des vaccinations, Simone DELARUE, Ed. LNPLV, Ed 1988.

– L’intox, quelques vérités sur vos médicaments, Dr. Bruno DONATINI, Ed. MIF.

– Des lobbies contre la santé, Roger LENGLET, Ed. Syros

– La médecine retrouvée, Dr. J. ELMIGER, Ed. Léa

– Maladies auto-immunes, Dr. J. ELMIGER, Biosophie.

– Vaccinations : prévention ou agression ? M. Th. QUENTIN, Ed. Vivez Soleil.

– Des enfants sains même sans médecin, Dr R. MENDELSOHN, Ed. Soleil 1987.

– Immunologie et vaccinations, D. Jacques KALMAR, Edit Les Bardes.

– Vaccins, un génocide planétaire ?  Dr. Christian Tal Schaller, Edit. Testez.

– La poliomyélite, quel vaccin ? Quel risque ? Dr. Jean PILETTE, Ed. de l’Aronde.

– La catastrophe des vaccins obligatoires, Pr. TISSOT, Ed. de l’Ouest, 1950.

– Les dessous des vaccinations, Dr. A. SCOHY, Ed. Cheminements.

– Tuberculose et vaccin B.C.G., Pr. GRIGORAKI.

– Le tabou des vaccinations. Danger des vaccins, thérapies naturelles de prévention des maladies infectieuses, Miller Schär MANZOLI.

– Déjà vacciné ? Comment s’en sortir ? Dr A. BANOIS – Sylvie SIMON.

– Vaccinations : le droit de choisir, Dr. F. CHOFFAT, Ed. Jouvence.

– 12 balles pour un veto, Dr. QUIQUANDON, Ed. Agriculture et Vie, 1978.

– Vaccins, mais alors on nous aurait menti ?L’avis d’un Avocat, Jean-Pierre JOSEPH, Edit.Testez.

– Les radis de la colère, J.-P. JOSEPH, Ed. Louise Courteau.

– Nous te protégerons, Dr Jean PILETTE, Ed. Daxhelt.

– La faillite du B.C.G., Dr. Marcel FERRU, Pr honoraire de clinique médicale infantile, Ed. Princeps.

– La Santé Publique en otage, Eric GIACOMETTI, Ed. Albin Michel.

– Vaccin Hépatite B : Les coulisses d’un scandale, Sylvie SIMON et Dr Marc VERCOUTERE, Ed. Marco Pietteur.                                                                                          – Pour en finir avec Pasteur, Dr Eric ANCELET, Ed. Marco Pietteur.

– Mon enfant et les vaccins, Dr F. BERTHOUD, Ed. Soleil.

– Vaccination, Social Violence and Criminality, Dr H.COULTER, North Atlantic Books, Berkley 1990.

– A shot in the dark, Dr. H. COULTER et B. Loe FISHER, Avery Publishing group.

– Live viral vaccine, biological pollution, Pr. R. DELONG, Cartlon Press Corp, New York, 1996

– Immunisation, Theory versus reality, New Atlantean Press, 1996.

– Adverse effects of Pertussis and Rubella vaccines, Washington DC National Academy Press, 1991

Etc. Etc.

http://www.bickel.fr/2011/12/citations-medicales-sur-les-vaccinations/

 Prochaines conférences de René BICKEL

  • Renforcer son système immunitaire

Samedi 14 octobre 2017 Colloque AEGIS au Luxembourg                                                                                         

www.aegis.lu

____________________________________________________

-« Renforcer son immunité c’est pas sorcier »

– » Dans la jungle des méthodes alimentaires « 

–  » Préserver la santé, notre bien le plus précieux « 

–  » La médecine est malade mais je me soigne « 

Salon Bio&Co Strasbourg du 28 au 30 octobre 2017

http://www.salonbioeco.com/strasbourg/

http://www.bickel.fr/2017/07/vaccinator-3-est-arrivee/

Alter Info
l’Information Alternative

La santé intégrative: une urgence de santé publique sous peine de faire perdre de lourdes chances aux patients

La santé intégrative: une urgence de santé publique sous peine de faire perdre de lourdes chances aux patients
Qu’est-ce que la santé intégrative? C’est d’abord et avant tout la pleine compréhension que la santé est un équilibre infiniment plus complexe que la simple « gestion »/masquage de symptômes, comme le montrent les terribles limitations et insuffisances de la médecine officielle. Mais la santé intégrative n’est pas un « programme par défaut », c’est un programme positif, constructif de complémentarité des techniques, approches et conceptions au profit du patient, de son autonomie et donc de sa totale bonne santé. Si un patient a une appendicite ou qu’il se casse une jambe, il n’est pas question de dire que la médecine officielle est nulle ou inadaptée. Simplement, force est de constater à quel point cette même médecine officielle est pauvre et démunie lorsqu’il s’agit de maladies graves et chroniques, que ce soient les cancers, les maladies auto-immunes, neurodégénératives, etc… Or dans les faits, des centaines de milliers de personnes continuent de croire, à leur détriment et par défaut d’information, qu’elles n’ont comme seul recours que la seule médecine académique qui les bourre de médicaments aux lourds effets secondaires susceptibles hélas souvent de les tuer ou de les estropier encore plus or qui en profite alors vraiment? Les industriels qui boostent leurs ventes de médicaments. Quant aux thérapeutes, ils doivent hélas manquer cruellement d’ambition et de curiosité intellectuelle pour se satisfaire ainsi de telles journées de travail de « gestion » des cas. Quelle tristesse de voir que par ignorance des uns et par arrogance/paternalisme des autres, patients et soignants se privent ainsi de chances de succès et d’améliorations parfois spectaculaires, qu’ils pourraient main dans la main éviter des traitements lourds, chers et moins efficaces! Il est dès lors devenu plus qu’urgent de s’informer à temps, bien avant d’être malades, sur l’existence de vastes pans de la médecine avec un grand M, mais malheureusement ignorés par trop de thérapeutes. Ne pas savoir aujourd’hui tout cela vous fera statistiquement perdre des chances de santé et de qualité de vie si vous souffrez demain de ces maladies et même aussi, des chances en termes de prévention.   

 

Arrêtez de croire que le médecin ou le thérapeute vous apportera tout de l’extérieur sur un plateau d’argent et assumez dès à présent le rôle actif de recherche qui vous incombe en tant que patient! La vraie révolution médicale passera inévitablement par ce double circuit: le patient informera et influencera le thérapeute selon ses besoins, recherches et souhaits (à charge pour le patient qui ne se sent pas suffisamment écouté et respecté de quitter sans délai le thérapeute ou de manifester sa déception plutôt que de docilement courber l’échine et accepter à contre coeur…); et de la même façon que le thérapeute devra se tenir le plus à jour possible et communiquer et informer aussi loyalement que possible le patient en respectant son droit à un consentement libre et suffisamment éclairé. 

 

Arrêtez aussi de croire que les « progrès techniques » apporteront toutes les réponses, c’est encore une illusion de combien de personnes qui pensent que l’hypertechnicisation répondra à tout: certes certaines opérations deviendront certainement par exemple moins invasives dans le temps avec des bienfaits pour les patients mais d’autres approches parfois insuffisamment connues permettraient d’éviter d’avoir à recourir à la moindre opération (dans certains cas).Certes, le « fichage ADN » des patients permettra sans doute de voir le lien entre telle « anomalie » génétique et certaines pathologies mais sans rien voir du rôle déclenchant de l’environnement (épigénétique), ce qui ne pourra qu’orienter vers des traitements non réellement causaux mais une fois encore lucrativement alléchant pour Big Pharma. Regardons autour de nous: les hôpitaux ne cessent de s’agrandir, les gens sont de plus en plus malades; la vraie réponse à ce problème ne sera donc certainement pas d’ordre quantitatif (plus de technique, plus d’argent) mais avant tout stratégique, qualitative, collaborative. Au lieu de penser que des Etats ont la moindre légitimité pour imposer leurs diktats « médicaux » unilatéraux (comme des obligations vaccinales aussi iniques qu’inutiles d’ailleurs), les patients gagneraient à exiger le remboursement grâce à leurs impôts des approches alternatives qui participent en outre bien souvent à leur éviter des arrêts de travail, de façon à pouvoir continuer de cotiser…

 

Nous voudrions à présent, puisque plusieurs avancées convergentes se mettent lentement en place dans ce domaine du pluralisme thérapeutique, vous faire état de plusieurs exemples très concrets et parlants qui montrent le retard à rattraper, l’importance de se conscientiser et le rôle que chacun peut jouer (patient ou soignant) pour faire évoluer la situation dans le bon sens (> autonomie des patients, économies réelles de santé, accroissement de l’efficacité des traitements, réduction des arrêts de travail, autonomie accrue des seniors etc…).

 

Vidéo que des chercheurs universitaires de l’Université de Montréal nous ont communiquée sur leurs démarches en faveur de cette médecine intégrative justement:

Récente décision de la Suisse qui vient de trouver un compromis original en ce qui concerne les médecines complémentaires: quatre médecines douces vont en effet être intégrées au système de santé suisse et elles seront même remboursées à partir du 1er août prochain, au même titre que la médecine conventionnelle. La médecine anthroposophique, la phytothérapie, la médecine traditionnelle chinoise et l’homéopathie n’auront pas un statut de seconde zone mais un statut équivalent pour autant toutefois (particularité) que ces approches soient mises en oeuvre par des médecins. Dans ce pays, une place est également fait aux praticiens naturopathes là où en Belgique, les praticiens sont obligés de recourir à la justice pour éviter une marginalisation injustifiée comme le souhaitait la Ministre De Block… Voir à ce sujet « Reconnaissance des médecines douces par la Suisse: un compromis original« 

 

Interview lumineuse du médecin allemand Dr Joachim Mutter, qui pratique la « médecine causale » (plutôt que juste la médecine symptomatique), qui obtient sans surprise dès lors des résultats intéressants dans toutes sortes de maladies chroniques invalidantes et qui a d’ailleurs une liste d’attente d’un an vu la demande/affluence de patients malades chroniques désireux de vrais résultats:

Documentaire participatif sur l’importance de la vitamine C même pour des maladies graves (aidez les réalisateurs du projet, on peut sauver des vies en diffusant l’info):

D’autres exemples sur l’évolution des mentalités dans plusieurs hôpitaux:

Voir aussi :
 
Ottignies: les huiles essentielles parfument la clinique Saint-Pierre

 

Une clinique d’Ottignies tente une expérience innovante: « chaque service à son odeur »

 

« La sclérose en plaques peut être traitée »: récit d’un médecin touché lui-même par la maladie
 
« Comment j’ai guéri ma sclérose en plaques par les plantes et par l’alimentation »
 
Médecines alternatives: les doyens défendent leurs pré carré!
 
L’homéopathie dénigrée par le KCE mais pourtant efficace contre le cancer
 
Une pneumonie guérir en 3 heures avec la vitamine C
 

Se supplémenter en vitamine C: une nécessité pour prévenir le cancer et les maladies infectieuses

 

Guérison spectaculaire d’un mourant grâce à de la vitamine C, pourtant refusée par l’hôpital

 
Intérêt de la vitamine C dans les cas de coqueluche
 
La vitamine D plus efficace que les antiviraux et les vaccins
 
L’importance préventive et curative de la vitamine D
 

Traitement orthomoléculaire des effets secondaires des vaccins HPV (Gardasil et Cervarix)
 
Prévention intelligente des infections à HPV: aucune place pour la vaccination!
 

Effets favorables de l’alimentation bio et de l’huile de cannabis sur des enfants rendus épileptiques par les vaccins
 
Vidéo France 3 sur des initiatives sociales de médecine traditionnelle

http://initiativecitoyenne.be/2017/07/la-sante-integrative-une-urgence-de-sante-publique-sous-peine-de-faire-perdre-de-lourdes-chances-aux-patients.html

Alter Info
l’Information Alternative

Chine – Russie : liens économiques plus solides

Alors que l’Union européenne confirme ses sanctions contre Moscou, les liens commerciaux entre la Russie et la Chine s’intensifient. Et avec ce rapprochement politique, les experts du secteur s’attendent à voir un lien renforcé entre les 2 pays. Voyons ensemble quelles éventualités pourraient voir le jour entre les 2 puissances.


International

/
,
,
,
,
,
,
,
,

Benoît Hamon​ a quitté le Parti Socialiste

Le 1er Juillet, Benoît Hamon​ a quitté le Parti Socialiste. Une opportunité ou un désastre pour la gauche ? ►► PLUS D’INFOS EN DESCRIPTION ◄◄ ► Soutenez mon travail sur Tipeee : https://www.tipeee.com/demos-kratos ► Ma page Facebook : https://www.facebook.com/DemKrat/ ► Mon compte Twitter : https://twitter.com/DemosKratosJM?lan… Les sources : ► L’article du monde à ce sujet : http://www.lemonde.fr/politique/artic… ► « On ne change pas une équipe qui perd » de (…)


Politique

/
,
,
,

Des centaines de manifestants à Paris contre l’instauration d’un « état d’urgence permanent »

A l’appel de plusieurs organisations de gauche, des centaines de personnes se sont réunies dans le calme à Paris contre la « reconduction de l’état d’urgence », « l’instauration d’un état d’urgence permanent » et en faveur des droits et des liberté


Citoyenneté

/
,
,

La liste des 200 médecins qui se prononcent pour la vaccination obligatoire

La liste des 200 médecins qui se prononcent pour la vaccination obligatoire
ici la liste des 200 médecins qui se prononcent pour la vaccination obligatoire

« (*) En plus de la diphtérie, tétanos, polio, déjà obligatoire, elle propose d’étendre l’obligation à la coqueluche, la rougeole, les oreillons, la rubéole, l’hépatite B, bactérie haemophilus influenza, pneumocoque, méningocoque C.

Pr François Chast,

Pr Odile Launay,

Pr François Bricaire,

Dr Christophe Hommel,

Pr Philippe Sansonetti,

Dr Olivier Romain,

Pr Eric Caumes,

Pr Marc Gentilini,

Pr Joël Ménard,

Pr Pierre Corvol,

Pr Didier Sicard,

Pr Cécile Goujard,

Pr Pierre Bégué,

Dr Marie-Aude Khuong-Josses,

Dr Bastien Mollo,

Pr Véronique Leblond,

Pr Catherine Lubetzki,

Pr Jean-Paul Vernant,

Pr Dominique Maraninchi,

Dr Anne Marie Magnier,

Pr Patrice Debré,

Pr Jean-François Mattéi,

Dr Anne Gervais,

Pr Etienne Bérard,

Zélie Julia,

Dr Paul Jacquin,

Dr François Vié le Sage,

Pr André Baruchel,

Pr Arnaud Petit, Pr Antoine Bourrillon, Pr Jean Chastre, Dr Gilles Lazimi, Pr André Grimaldi, Pr Bertrand Guidet, Dr Jacky Mamou, Pr Jean-François Bergman, Pr Thomas Papo, Pr Alfred Spira, Pr Alain Fischer, Dr François L’Hériteau, Pr Xavier Duval, Pr Anne-Marie Fischer, Dr Alexandre Bleibtreu, Pr Philippe Ruszniewski, Dr Gérard Castanedo, Pr Eric Thervet, Dr Catherine Goujon, Dr Christophe Strady, Dr Rolland Tubiana, Pr Dominique Valla, Dr Hervé Blanchard, Pr Christine Katlama, Pr Pascal Astagneau, Pr Gilles Pialoux, Pr Hervé Le Louet, Dr Jérôme Dobias, Dr Jean-Luc Schmit, Pr Olivier Paulard, Dr Damien Roos-Weil, Pr Guy Leverger, Pr Olivier Chosidow, Dr Michel Denis, Pr Emmanuel Grimprel, Pr Hervé Dombret, Pr Jean-Yves Cahn, Pr Jean-Hughes Dalle, Dr Cyril Goulenok, Pr Enrique Casalino, Jean-Michel Descoutures, Pr Gilles Orliaguet, Dr Patricia Franchi, Pr Jean-Michel Scherrmann, Pr Didier Bouscary, Pr Jean-Louis Beaudeux, Pr Stanislas Pol, Pr Jacques Blacher, Pr Christian Perronne, Pr Christian Combe, Dr Hélène Chappuy, Pr Ricardo Carbajal, Pr Judith Landman-Parker, Dr Sébastien Fouéré, Dr Ludovic Lassel, Pr Noël Peretti, Pr Pierre Cochat, Pr Benoît Schlemmer, Pr Michaela Fontenay, Pr Olivier Lambotte, Pr Anne Bourgarit-Durand, Pr Olivier Benveniste, Pr Pierre-Henri Jarreau, Pr Daniel Dusser, Pr Philippe Morlat, Pr Gilles Bouvenot, Pr Joël Gaudelus, Pr Jean-Paul Stahl, Pr Thierry May, Dr julian Cornaglia, Dr Maeva Lefevbre, Pr François Raffi, Dr Daniele Aubert, Dr Pierre Weinbreck, Pr Julien Haroche, Pr Olivier Lortholary, Dr Catherine Delacroix, Dr Laurent Quint, Dr Deau Fischer, Christèle Chéneau, Dr Michel Goldberg, Pr Pierre Quartier, Pr Bruno Crestani, Dr Claude Morlat, Pr Yazdan Yazdanpanah, Pr Jean-Claude Carel, Pr Didier Stamm, Dr Anya Madelaine, Dr Sophie Heissat, Pr René Frydman, Pr Zahir Amoura, Pr Israël Nisand, Pr Christian Combe, Dr Jacques Cheymol, Pr Olivier Fain, Pr Thierry Lamireau, Pr Jean Luc Pellegrin, Pr Jacques Bringer, Pr Noël Milpied, DR Sylvie Fridmann, Dr Jérémy Gottlieb, Dr Nicola Noël, Dr Delphine Peretti, Dr Xavier Lescure, Dr Justine Dorchies, Dr Anne-Laure Leclerc, Pr Philippe Reix, Dr Isabelle Poirot, Dr Olivier Patey, Dr François Trémolières, Pr Dominique Salmon, Dr Blandine Rammaert, Dr Olivier Rogeaux, Dr Valérie Delbos, Dr Benjamin Wyplosz, Dr Sophie Blanchi, Dr Elisabeth Botelho, Pr François Lemoine, Dr Giovanna Melica, Dr David Boutoille, Pr Jean-Francois Faucher, Dr Solen Kerneis, Pr Jean-Paul Viard, Dr Clara Flateau, Pr Elisabeth Bouvet, Pr Jean Denis Malvy, Dr Fanny Vuetto, Dr Sylvie Dargère, Dr Nicolas Vignier, Dr Guillaume Richalet, Dr Hervé Blanchard, Dr Corinne Bonnard, Pr Arnaud Pigneux, Pr Yves Pérel, Dr Danièle Aubert, Pr François Raffi, Dr Hugues Aumaître, Pr Karine Faure, Dr Raphaël Lepeule, Pr Marc Lecuit, Pr Jean-François Viallard, Dr Caroline Vuillerot, Dr Mathilde De Queiroz, Pr Jacques Lepercq, Pr Christian Michelet, Dr Alexandra Mailles, Dr François Ballereau, Dr Anabele dos Santos, Dr Vincent Dacquet, Dr Philippe Granier, Dr Chantal Bertholom, Dr Martin Martinot, Dr Rodolphe Buzelé. »

http://www.leparisien.fr/societe/200-grands-medecins-s-engagent-en-faveur-de-la-vaccination-obligatoire-28-06-2017-7095930.php

On peut voir que la liste des 11 vaccins qu’ils proposent est la même que la liste des 11 vaccins obligatoires imposé par la Russe pour les Russes.

http://mamadoktor.ru/kalendar-privivok Dans la Fédération de Russie a

présenté une nouvelle vaccination obligatoire. Au Calendrier national des

vaccinations obligatoires (y compris la vaccination préventive contre

l »hépatite B, la diphtérie, la coqueluche, la rougeole, la rubéole, la

polio, le tétanos, la tuberculose, les oreillons, Haemophilus influenzae, la

grippe), est maintenant remplie d »un vaccin contre l »infection à

pneumocoques. Donc en tout, il y a 11 vaccins obligatoires en Russie, donc

pareil qu »en France.

http://www.pravda-tv.ru/2013/10/14/28402/v-rf-vvodyat-novuyu-obyazatel-nuyu-privivku

Cet autre article montre aussi que la Russie a passé à 11 vaccins

obligatoires en 2017, comme par hasard en même temps que la France décide de

passer à 11 vaccins obligatoires aussi : « La liste des vaccinations

obligatoires pour les enfants en 2017 a légèrement changé A 6 mois, selon

les vaccinations du calendrier russe enfant obligatoire vacciné pour la

troisième fois contre la coqueluche, la diphtérie, le tétanos et la

poliomyélite. A cet âge, les bébés sont introduits pour la troisième fois

un vaccin contre l »hépatite B. La vaccination est effectuée selon les

vaccins calendrier nationaux à l »aide des fabricants nationaux et étrangers.

Les enfants entrent à la maternelle doivent être vaccinés selon le calendrier

national » http://vkapuste.ru/?p=6581

En savoir plus sur http://www.alterinfo.net/la-Russie-rend-11-vaccins-obligatoires-dans-l-ignorance-de-tous-La-Russie-et-les-USA-et-la-banque-europeenne-font-des_a131511.html#yV5G1bO5FMdqDufw.99

Toutes les études qui montrent des effets secondaires liés au vaccin sont supprimés

http://naturalsociety.com/suppressed-study-shows-vaccine-dangers-autoimmune-diseases/

Avant de parler d’étude scientifique, il faut d’abord vérifier l’indépendance des études scientifiques.

Hors jusqu’à présent, aucune recherche scientifique n’a été mené indépendamment.

l’OMS a dit que la radioactivité était sans danger

« Naoto Matsumura, paysan japonais victime de la catastrophe de Fukushima, a souhaité venir devant l’OMS ce mercredi 19 mars 2014, pour dire sa colère et son chagrin.

En effet, l’Organisation Mondiale de la Santé qui dissimule les conséquences de la radioactivité a abandonné à leur sort les victimes de Tchernobyl et ne porte pas non plus assistance à celles de Fukushima »

http://independentwho.org/fr/2014/03/19/victime-fukushima-oms/

et on voit que l’OMS est lié en même temps au lobby nucléaire:

« Fukushima, Tchernobyl : « L’OMS répète les chiffres de l’AIEA »

Un ancien de l’Organisation mondiale de la santé dénonce des liens malsains avec l’Agence internationale de l’énergie atomique. »

http://tempsreel.nouvelobs.com/rue89/rue89-nos-vies-connectees/20110406.RUE1694/fukushima-tchernobyl-l-oms-repete-les-chiffres-de-l-aiea.html

La médecine nucléaire pratiqué dans tous les pays du monde.

Le californium-252 est un émetteur très fort de neutron. On le connaît pour être extrêmement radioactif. La radioactivité endommage le patrimoine héréditaire non seulement des humains, mais de toutes les créatures vivantes, causant cancers, dommages du système immunitaire, leucémies, avortements, déformation, et problèmes de fertilité. En outre, les dommages génétiques de l’exposition à la radiation sont des vies et des générations perdues

Read more: http://www.lenntech.fr/periodique/elements/cf.htm#ixzz4lW7dOblI

L’URSS fournissait le métal radioactif Californium 252 aux entreprises nucléaires françaises

https://fr.sputniknews.com/sci_tech/201605311025460769-russie-usa-france-californium/

A présent, la Russie et les USA se disputent le titre de plus gros fournisseurs de métal radioactif Californium 252

https://fr.sputniknews.com/sci_tech/201605311025460769-russie-usa-france-californium/

Sputnik News fait l’éloge de la médecine nucléaire en formulant comme titre: « Dans beaucoup de domaines, il n’y a pas d’alternative au Californium »

les émetteurs basés sur le californium sont utilisés dans le nucléaire

Plus de 25 millions d’euros pour un gramme de Californium-252!

« Le plutonium est notre matériau de base, Pour qu’il devienne du Californium 252, il faut réaliser treize réactions nucléaires successives de capture de neutrons, explique à Sputnik le directeur de l’Institut de recherche sur les réacteurs nucléaires Alexandre Touzov. La probabilité de ces réactions n’est pas la plus grande… Aujourd’hui, il n’y a que deux réacteurs dans le monde qui peuvent produire le californium en quantités suffisantes et dans des délais satisfaisants. C’est notre réacteur du NIIAR à Dimitrovgrad et le réacteur du laboratoire d’Oak Ridge, aux États-Unis ».

https://fr.sputniknews.com/points_de_vue/201606031025559145-californium-252-russie-niiar-alexandre-touzov/

https://fr.sputniknews.com/points_de_vue/201606031025559145-californium-252-russie-niiar-alexandre-touzov/

La Russie est un des plus gros fournisseurs mondial du Californium 252, un isotope radioactif fabriqué à partir du plutonium pour la médecine nucléaire, les entreprises pétrolières françaises et les industries nucléaires françaises s’arrachent l’offre russe:

Ce sont ce genre d’émetteurs fabriqués à base de Californium 252 que nous fournissons, y compris à l’étranger, par exemple à la société française Areva. En 2017, sur la commande de celle-ci nous allons livrer des émetteurs fabriqués à base de Californium 252 pour les réacteurs en construction en Chine. En médecine, les émetteurs à base de californium 252 sont utilisés dans le traitement des tumeurs radiorésistantes, celles qui résistent au traitement à rayons gamma. Le secteur pétrolier, le secteur de l’extraction de gaz utilisent aujourd’hui les émetteurs au Californium 252 pour le carottage. À l’aide de ces appareils, il est possible d’évaluer de façon rapide et assez précise les quantités des ressources d’hydrocarbures »

« Le problème c’est qu’en France on a cessé depuis pas mal d’années de démarrer les centrales, explique Jean-Yves Blanc du CEA. L’activité de ce groupe a disparu. Et aujourd’hui on est à la recherche de Californium-252 pour une application un peu particulière, pour notre réacteur Jules-Horowitz qui doit démarrer vers 2019 ou 2020

Les multinationales Françaises sont de plus en plus intéressés par l’offre russe. Jean-Yves Blanc du CEA n’exclut pas que sa compagnie, tout comme Aréva, qui travaille déjà avec Dimitrovgrad, coopère avec l’Institut de recherche des réacteurs nucléaires.

L’institut de recherche de Dimitrovgrad est connu non seulement pour la fabrication du métal le plus cher. Il propose en effet une large gamme de produits radio-isotopiques. A part le californium 252, il a mis au point et utilise une technologie unique de production du strontium 86, indispensable pour la radiothérapie vectorisée dans le traitement de certains types de cancers. Le NIIAR est également le seul producteur au monde du gadolinium 153 (Gadolinium-153 est produite dans un réacteur nucléaire à partir de l’europium https://en.wikipedia.org/wiki/Gadolinium, utilisé pour le diagnostic de l’ostéoporose

Dimitrovgrad est aussi le plus gros fournisseur russe du molybdène 99, qui est le principal produit utilisé en médecine nucléaire pour les diagnostics.

https://fr.sputniknews.com/points_de_vue/201606031025559145-californium-252-russie-niiar-alexandre-touzov/

Donc voilà un problème de santé par les vaccins et c’est un coup de rayons radioactifs qui vous achèvera.

Vu que selon la médecine de l’OMS, le nucléaire guérit tout.

« Selon l’OMS, tout va bien à Fukushima. Le danger y est mineur. Ce profil bas de l’Organisation mondiale de la santé tranche singulièrement avec sa crise de nerfs lors de la crise de la grippe porcine. Normal l’OMS n’est pas indépendante sur la question nucléaire. »

https://youtu.be/PUb8BodkREI

L’ancien de Fukushima : “Tepco peut demander de l’aide à l’AIEA ou à l’OMS pour déverser en mer les eaux contaminées

http://fukushima-diary.com/2013/05/fukushima-worker-tepco-may-ask-iaea-or-who-for-help-to-discharge-contaminated-water-to-the-sea/

l’OMS a dit que le round up de Monsanto était sans danger

« Une nouvelle étude menée par l’OMS et la FAO estime « improbable » que l’herbicide de Monsanto « constitue un risque cancérogène pour l’homme ».

http://www.lci.fr/sante/round-up-loms-declasse-le-glyphosate-comme-cancerigene-improbable-1510800.html

la Chine a fait de nombreux partenariat avec Monsanto, Bayer, et Dupont Corporation.

http://www.novethic.fr/empreinte-terre/agriculture/isr-rse/la-chine-controle-t-elle-ses-ogm-135819.html

CHINE – Nouvelle loi sur les semences, plus ouverte sur le privé

http://www.infogm.org/5830-Chine-developpement-marche-semence

« la filiale nucléaire public Russe Atomenergoprom a fait une grande alliance avec la filiale public japonaise Toshiba. »

http://www.lesechos.fr/21/03/2008/LesEchos/20136-140-ECH_nucleaire—toshiba-negocie-avec-la-russie-pour-rivaliser-avec-areva.htm

Des Russes s’opposent à une nouvelle centrale nucléaire dans leur ville de Russie car ils craignent un nouveau Tchernobyl

http://www.20minutes.fr/planete/778476-20110831-ville-russe-oppose-centrale-nucleaire

Comme on peut le voir, le nucléaire ne sert pas que pour la guerre, mais aussi pour tous les domaines.

En fait, ils veulent rendre le nucléaire tellement indispensable qu’ils en fabriquent à la pelle.

Si cela se trouve la guerre nucléaire n’est juste qu’un prétexte pour préparer le lobby nucléaire à contrôler tous les domaines (santé, électricité, etc…), personne ne s’oppose à la construction de centrale nucléaire, parce que tout le monde pense que c’est pour la défense nationale, alors qu’en réalité, c’est pour permettre aux lobbys nucléaires de contrôler les moindres aspects de vie de chaque habitant et de mettre leurs déchets dans les smart cities pour que les gens crèvent plus vite.

Sinon comment expliquer le plan pour 2025 des puissances mondiales, USA, Royaume-Uni, Russie, Chine, Argentine, Corée du Sud, France pour installer des mini réacteurs nucléaires à l’intérieur de chaque ville intelligente du monde?

https://www.theguardian.com/environment/2015/nov/24/mini-nuclear-reactors-answer-to-climate-change-crisis


Microsoft : Bill Gates soutient un projet de réacteur nucléaire avec la Chine

http://www.boursier.com/actions/actualites/news/microsoft-bill-gates-soutient-un-projet-de-reacteur-nucleaire-avec-la-chine-461855.html?sitemap

Le Premier ministre chinois, Li Keqiang, a rencontré jeudi Bill Gates dans le centre-ville de Beijing.

http://french.xinhuanet.com/2015-11/13/c_134812378.htm

Sputnik News ne fait aucune critique dans son article sur l’œil artificiel créé par Google

Sputnik News a choisi comme titre pour l’oeil de Google :

« Un mini-ordinateur dans l’œil améliorera la vision et dotera de super pouvoirs »

ce qui montre que Sputnik news n’est pas opposé au transhumanisme

 https://fr.sputniknews.com/sci_tech/201604301024657049-google-oeil-ordinateur/ 

Alter Info
l’Information Alternative

Serge Rader : « 11 vaccins obligatoires ? On marche sur la tête ! »

Serge Rader : « 11 vaccins obligatoires ? On marche sur la tête ! »

Le nouveau ministre de la Santé, Agnès Buzyn, envisagerait de rendre onze vaccins obligatoires (contre trois aujourd’hui). Pour Serge Rader, le lobby pharmaceutique a encore frappé ! Ce n’est pas du tout, martèle-t-il, une priorité de Santé publique.

Serge Rader, vous avez 61 ans. Vous avez publié Le Racket des laboratoires pharmaceutiques et comment en sortir. Cela tombe très bien puisque la ministre de la santé, madame Agnès Buzyn, réfléchirait à rendre 11 vaccins obligatoires. Que vous inspire cette décision ?

 

Je dis qu’on marche sur la tête. Les vaccins ne sont pas une priorité de santé publique par rapport à d’autres infections. Je m’aperçois que le lobby pharmaceutique a encore frappé. Cela ne m’étonne pas.

J’ai beaucoup d’estime pour madame Buzyn, mais qu’elle n’aille pas sur le chemin de l’obligation vaccinale à 11 vaccins sinon je vais monter au créneau. On ne peut pas laisser faire.

En Italie, un décret vient de sortir le 07 juin pour obliger à 12 vaccins avec un quadrivalent, c’est-à-dire un vaccin avec 4 virus vivants atténués. On voudrait en faire autant en France, ou plutôt le lobby vaccinal voudrait en faire autant en obligeant à 11 vaccins qui ne sont pas une urgence de santé publique.

Je peux l’expliquer. Elle a cité le cas de la rougeole et de la méningite. Ce qui se passe avec ces maladies est parfaitement explicable, mais ce n’est pas vraiment une priorité de santé publique. La rougeole en France en 2012, c’est 859 cas. En 2013, c’est 259 cas. En 2014, c’est 267 cas. En 2015, c’est 364 cas. En 2016, 79 cas ! On vaccine de plus en plus. Alors qu’on vous dit le contraire.

Le vaccin ROR, alors qu’on pourrait au moins avoir le monovalent uniquement de la rougeole à 2 doses, représentait 85 % de couverture vaccinale en 2008. En 2015, il représentait 93 % de couverture vaccinale. On nous annonce maintenant un chiffre dont je ne sais pas d’où il sort de 75 %. Plus on vaccine, plus on aurait de cas de rougeole. Ce qui s’explique parfaitement par les effets secondaires des vaccinations de masse. On peut l’expliquer pour tous les vaccins, pour la diphtérie, pour la variole etc.

Les vaccinations de masse, ce n’est sûrement pas la solution. On vaccine de plus en plus et il y aurait soi-disant de plus en plus de cas et même des morts. J’aimerais savoir d’où sortent ces morts. Entre mourir de la rougeole et mourir avec la rougeole, il y a une nuance. On mélange tout et n’importe quoi, tout cela pour augmenter le nombre de vaccinations et donc le business. La Suède, par exemple, vient pourtant de décréter inconstitutionnelle l’obligation vaccinale.

Je dis que si on va vers une obligation vaccinale, je monterai au créneau. Il existe toute une batterie de textes pour défendre la liberté de l’individu à se vacciner ou pas avec des informations qui soient transparentes. C’est loin d’être le cas aujourd’hui. Je veux citer l’article 3 de la Déclaration des droits de l’homme, le nouveau Code civil qui reconnaît le principe du respect à l’intégrité du corps humain, l’article 36 du code de déontologie médicale, les différents arrêts de la Cour sur l’information transparente due au patient. Ce n’est pas le cas aujourd’hui. Il y a aussi la loi Kouchner du 4 mars dit qu’aucun acte médical ne peut-être pratiqué sans consentement libre et éclairé de la personne. Enfin, l’article 1111 de la santé publique dit que tout citoyen a le droit à la liberté d’accepter ou de refuser un acte médical, et la vaccination est un acte médical.

Nous n’en resterons donc pas là! 

Source : Boulevard Voltaire

NB: Prenez le temps de comparer le discours de bon sens, précis et rigoureux, du pharmacien Serge Rader ci-dessus avec ce qui vient encore de paraître dans la presse, un appel affligeant signé par soi-disant « 200 grands noms » de médecins et praticiens hospitaliers en faveur de la vaccination obligatoire sur laquelle planche la Ministre Agnès Buzyn. Le moins qu’on puisse dire est qu’il ne s’agit certainement pas de grands noms de l’histoire de la médecine à laquelle ils ne connaissent visiblement rien de rien puisqu’ils affirment que la vaccination systématique a permis l’éradication de la variole là où le rapport final d’éradication de l’OMS qu’ils n’ont à l’évidence jamais lu stipule pourtant en toutes lettres:  « Les campagnes d’éradication reposant entièrement ou essentiellement sur la vaccination de masse furent couronnées de succès dans quelques pays mais échouèrent dans la plupart des cas. […] …il fallait absolument changer de stratégie. »

http://initiativecitoyenne.be/2017/06/serge-rader-onze-vaccins-obligatoires-on-marche-sur-la-tete.html

Alter Info
l’Information Alternative

Vous êtes tous devenus des machines – Fragment du quotidien

Sujet : automatisation du travail, remplacement de l’homme par la machine. Animateur : UGL Infos supplémentaires : C’est l’histoire d’un vieil homme qui va acheter une bouteille de sirop de citron, il va payer ce qu’il doit à la caissière, et là, la caissière lui répond … L’autre émission.


Société

/
,
,
,

Les reportages d’ERTV – Opération Bastion social

Le 13 juin 2017, sur ordre du pouvoir politico-judiciaire, la police a délogé les militants du « Bastion social » monté par le GUD à Lyon pour aider les Français démunis. Vincent Lapierre était sur place !


Société

/
,
,

TGV : la Chine va terminer sa construction en 2018

La Chine va compléter la construction d’un train à grande vitesse vers Hong Kong en 2018. La ligne de chemin de fer fera partie d’un projet reliant les villes continentales de Guangzhou et de Shenzhen à Hong Kong. La partie continentale du chemin de fer a déjà été terminée et est utilisée actuellement.


International

/
,
,
,
,

LE MEILLEUR DES MONDES TOUT DE SUITE !!

Notre condition de mammifères de catégorie supérieure, avant et après Marie de Nazareth, est de nous reproduire d’une façon non sujette à discussion. Certains semblent pourtant avoir pour objectif de nous virginiser tous en épurant l’œuvre de dieu, de la nature, ou tout autre source de notre existence dans l’imperfection que permet la diversité …

L’immaculée conception, c’est exclusivement pour Marie
LE MEILLEUR DES MONDES TOUT DE SUITE !!
« Déjà, au Japon, les rapports sexuels entre hommes et femmes se raréfient, alors qu’au contraire, l’industrie du sexe est plus florissante que jamais. Au pays de l’autoérotisme roi, un tiers de la population ne ferait plus l’amour ! En queue de peloton dans le classement mondial du taux de fécondité, le pays pourrait perdre le tiers de sa population d’ici à 2060. » https://www.wedemain.fr/m/Sexe-et-robots-les-liaisons-dangereuses_a592.html
Pas seulement au Japon à mon sens …

Voilà à quoi mènera à terme la fameuse libération sexuelle et notre détachement de notre condition naturelle : à la recherche d’une immaculée conception de nous-mêmes, Messieurs et Mesdames. Grâce à notre appétit des plaisirs futiles ré-éditables à l’écœurement. Et pourquoi, je vous prie ? Pour tenter de pallier l’incommensurable vide psychique et affectif dans lequel nous plonge le mode de vie moderne, auquel nous nous soumettons bêtement comme des veaux privés de conscience, toutes étables confondues.

Vous reste-t-il un doute sur la bonne marche d’un projet de domination de notre espèce naturelle en dégénérescence par des organismes obscurs ? Qui œuvrent contre nous derrière le paravent étanche d’une propagande asphyxiante sur des libertés individuelles illusoires. Et qui un jour proche feront tranquillement de l’eugénisme dématérialisé une pratique obligatoire de reproduction. Il leur suffira de décréter que l’humanité est en danger d’extinction … Ça rappellerait presque l’obligation vaccinale à 11 produits chimiques quasi OGM dont personne ne veut …

Si vous n’avez pas encore lu « Le meilleur des mondes », Aldous HUXLEY, 1931, c’est le moment. Le temps presse ! Ainsi que son propre contre-roman « Temps futurs » écrit 15 ans plus tard ! Ils nous parlent tous les deux de nous ; de vous. Et d’EUX … Vous comprendrez peut-être (« peut-être » car l’esprit critique n’est pas un » ressource partagée) que le projet est réel et quasi abouti. Et quasi démoniaque ; même si vous ne croyez pas au démon …

Dans le même temps, d’autres pays hautement civilisés inventent des auxiliaires de guerre de même nature (vous avez entendu parler de drones, d’expériences sanitaires, de stérilisation forcée camouflée …) pour éradiquer des civilisations millénaires avec le consentement béat de dirigeants ou de supplétifs atteints de déficiences génétiques sévères, qui jouent les terminaux téléguidés des marionnettistes qui les manipulent conte eux-mêmes. Et contre leurs frères de sang, de cultures et de sol.

Les humains se prétendent supérieurs aux animaux, ça ne leur réussit pas. Ils ne voient même pas qu’ils ne sont plus dignes d’en être. Des animaux … Mais rien n’est jamais ni gagné ni perdu d’avance. Il nous reste une chance de réapprendre à marcher debout de nouveau : l’irrigation des cellules de notre cerveau en souffrance ; la détente ; et l’ouverture large de nos narines, qui nous servent encore à respirer pour l’instant … Ça ne coûte rien et ça nous sauvera peut-être d’une déchéance auto-générée : http://fr.m.wikihow.com/stimuler-l%27irrigation-sanguine-du-cerveau

Si ce message vous tombe sous les doigts et s’il vous dit quelque chose, faites signe. Que je ne me sente pas hors contexte …

Alter Info
l’Information Alternative

ERADICATION DES FRAUDES PAR INTERNET

Faisant suite à la demande du Président de la Commission Européenne, Monsieur Jean Claude Juncker, le Jurisconsulte Maître René Ducret, de Genève, expose ses moyens d’éradiquer radicalement les fraudes par internet au préjudice des particuliers. Une éradication qui passe obligatoirement par la collaboration des acteurs de l’Internet et du Web.

ERADICATION DES FRAUDES PAR INTERNET
« Depuis ces 20 dernières années les moyens de communication que sont le Web & l’Internet, la téléphonie et l’internet mobile, ont pris une importance telle qu’ils ont provoqué ce grand bouleversement mondial dont la nouvelle économie dite numérique, les nouveaux moyens de communication, les réseaux sociaux, les innombrables applications, etc… Ils bouleversé aussi au quotidien notre vie professionnelle et privée.

Hélas ces merveilleux et indispensables outils voient leur image, crédibilité & réputation ternies par des fléaux mondiaux tels :

> 1 ) La cybercriminalité, les cyberescroqueries, cyberarnaques, dont le fameux phising

> 2 ) Le cyberterrorisme, dont les apologies et incitations sur internet, les vidéos d’exécution, etc…

> 3) La cyberpédophilie

> 4) Le HACKING et piratage informatique à distance.

> 5) La criminalité téléphonique : Revendication d’attentats, Fausses alertes à la bombe, Harcèlement & menaces, etc…

       Cinq fléaux mondiaux, des plus onéreux & mobilisateurs pour les Polices mondiales »

Maître Ducret propose la 1ère « réunion sur la moralisation des moyens de communication »
sous l’égide commune de l’ONU, de la Commission Européenne et de l’ICANN rassemblant les différents acteurs du Web et du Net, dont les fournisseurs d’accès et de messageries électroniques.

«Avant d’en venir un jour au certificat d’authentification et à la signature électronique obligatoires, les fournisseurs ont déjà les moyens d’éradiquer ces fraudes. Mais les utilisent seulement pour nous espionner à des fins commerciales. Ils doivent les utiliser aussi dans cette lutte, poursuit Me Ducret

L’on sait en effet que la porte d’entrée de toute arnaque, escroquerie, phising, etc.. est toujours à 100 % la boite mail. Et que tout passe forcément et obligatoirement par : Le WEB et NET, les providers, les circuits informatiques, et ceux de téléphonie mobile et commutée.

C’est à dire passe partout où il y a des moyens d’identification et de contrôle qui ne sont pas activés. Ainsi :
 

CONCERNANT LA BOITE MAIL

– Quand le cyberescroc ou le cybercriminel envoie un message depuis sa boite mail, passant donc par son fournisseur de boîte mail ( Microsoft, Google, Yahoo, etc…) ce dernier, -comme tout site internet auquel on se connecte- enregistre des renseignements d’IDENTIFICATION tels que son adresse IP, son adresse IMAC, N° de Processeur, de CPU,  et autres fournis par le « traceroute », la récupération d’informations DNS. Et dispose donc de la localisation géographique ainsi que du numéro de téléphone nécessaire à la vérification de la boîte-mail.

  – Quant au provider ou fournisseur d’accès internet  il dispose aussi des mêmes renseignements, ainsi que de l’identité certaine du client.

Le fait d’afficher obligatoirement l’ensemble de ces informations en fin de message, éliminerait complètement le phising, ainsi totalement démasqué.

CONCERNANT LA NAVIGATION

Les autres acteurs du net & web, et même ceux spécialisés dans la sécurité informatique (comme Avast), proposent même tout au contraire de « surfer et naviguer anonymement » . Or l’anonymat est la porte grande ouverte à toutes fraudes. Il faut donc interdire et bloquer ces moyens de surfer/naviguer anonymement tels :

-Les SERVEURS PROXY, et autres masqueurs d’adresses IP : VPN,  serveurs de courriels anonymes, logiciels P2P, logiciels de surcouche de réseaux et de  réseaux en oignon, etc… 

-Les systèmes de courrier électronique anonymes, comme : RetroShare, I2P, Freenet, Freemail, Imule, Syndie.

CONCERNANT LA TELEPHONIE ET L’ INTERNET MOBILE :

Il est impensable que soient tolérés les moyens de téléphoner anonymement : Cela n’attire que que des abus, tels : fausses alertes à la bombe, fausses revendications d’attentats, harcèlements et autres intrusions intempestives et abusives dans la spère privée ou professionnelle,

Tout au contraire doit être affiché le numéro + le nom & prénom du titulaire + la ville, ceci lorsqu’il appelle ou envoie un SMS, mais aussi à l’inverse quand on l’appelle ou le lui envoie
Y compris quand il envoie un E-MAIL depuis son internet mobile.

CONCERNANT LES BOITES MAILS OUVERTES A DES FAUX NOMS

Toutes les boîtes mails ouvertes à des faux noms, et qui permettent le phising, doivent être fermées.
Les boîtes ne pourraient être ouvertes, ou demeurer ouvertes, qu’au nom et prénom (ou nom de société) du titulaire du numéro de téléphone ayant ainsi servi à la vérification de la boîte.

Ainsi, lors de la vérification des boîtes mails, avec le CODE envoyé par SMS :

-si le nom et prénom, et la ville indiquée, récoltées par le SMS destiné à la vérification.
-ne correspondent pas aux indications fournies dans le profil de la boîte mail
-celle-ci serait automatiquement bloquée, puis détruite non rectifiée après un certain délai.

Les robots pouvant vérifier que les noms et prénoms des boîtes mails soient bien identiques à ceux attachés aux numéros de téléphone. Ou encore grâce aux annuaires téléphoniques fournis

Vu que les seuls à posséder l’identité exacte de leurs clients sont les providers / fournisseurs, d’accès internet et de téléphonie, fixe ou mobile, leur collaboration est donc indispensable.
Comme celle de tous d’ailleurs pour éradiquer totalement ces fraudes. Et même sans collaboration,
le 1er fournisseur qui opérerait ces mesures remporterait le jackpot mondial face à l’exaspération des utilisateurs (je reçois 30 phising par jour) et ferait suivre ipso facto les autres ».

« Dans une telle réunion  »historique et solennelle », les acteurs et fournisseurs ne pourraient que collaborer et prendre des décisions collectives pour diverses raisons, poursuit Me Ducret :
D’une part parce que les médias internationaux seraient braqués sur eux. Mais aussi parce que
certaines organisations, internationales de gouvernance internet (comme l’ICANN), ou gouvernementales (comme la Commission Européenne) disposent d’un pouvoir de coercicition.
Or une collaboration volontaire est une bien meilleure sortie, bien plus honorable, qu’une contrainte.

CONCERNANT LES CYBER-CAFES : Ceux-ci devraient tenir un registre des locations indiquant numéro de poste, heure d’entrée et de sortie, nom prénom, et prenant copie de la pièce d’identité.

Me Ducret reste ouvert à toute réaction ou suggestion : opinion@live.fr

Nota : Dans un tout petit pays comme la Suisse, 400 procédures de hameçonnage (PHISHING) viennent encore d’être classées à nouveau le mois dernier par le Parquet, faute d’identification
(Source ATS, Tribune de Genève du 29 mai 2017)

Alter Info
l’Information Alternative

Mois de Ramadan, Voile islamique à usage commercial, les syriennes obligées de montrer le passeport

C’est exaspérant de voir apparaître une flopée de mendiante venus des pays de l’est se transformer en musulmane pour jouer sur la fibre religieuse afin d’obtenir des dons assez conséquents


Société

/
,
,
,
,

« Les Américains ne nous aident pas, ils nous tuent »

La famille d’un Afghan et ses deux fils, criblés de balles par des soldats américains jusqu’à ne plus être reconnaissables, a confié à RT qu’elle attendait que ces derniers soient traduits en justice et condamnés.


International

/
,
,
,
,

Vaccin hépatite B: La Cour européenne reconnaît le lien avec la sclérose en plaques

Vaccin hépatite B: La Cour européenne reconnaît le lien avec la sclérose en plaques

Le vaccin contre l’hépatite B peut-il causer la sclérose en plaques et ouvrir droit à une réparation du préjudice? La Cour de Cassation hésitait à le dire… la Cour de Justice de l’Union Européenne vient de lui confirmer qu’elle avait le droit de le reconnaître. Une décision qui va compliquer l’entrée en vigueur de la vaccination obligatoire annoncée par la ministre Buzyn…

 

Agnès Buzyn se serait probablement bien passée de cette décision qui va compliquer la mise en oeuvre de sa politique de vaccination obligatoire. La Cour de Justice de l’Union Européenne vient de considérer, dans le cadre d’une question préjudicielle, qu’il était conforme au droit de l’Union Européenne de reconnaître un lien de causalité entre un vaccin de Sanofi Pasteur contre l’hépatite B et la sclérose en plaques.

 

L’affaire visait un cas français. Un homme en parfaite santé avait déclaré une sclérose après une vaccination. Il est décédé en 2011.

 

Jusqu’ici, la directive de l’Union sur le sujet imposait aux plaignants d’établir la preuve de la causalité entre la vaccination et la maladie. La CJUE vient de reconnaître que cette preuve ne supposait pas forcément un consensus scientifique, mais pouvait simplement s’appuyer sur des présomptions fortes et sérieuses. Il appartiendra à chaque juridiction nationale de vérifier ce sérieux.

 

Cette réponse ouvre la voie à une indemnisation des victimes par les fabricants de vaccins incriminés.

 

Une très mauvaise nouvelle pour Sanofi… et pour Agnès Buzyn.

 

Dans son arrêt de ce jour, la Cour estime comme compatible avec la directive un régime probatoire qui autorise le juge, en l’absence de preuves certaines et irréfutables, à conclure au défaut d’un vaccin et à l’existence d’un lien causal entre celui-ci et une maladie sur la base d’un faisceau d’indices graves, précis et concordants, dès lors que ce faisceau d’indices lui permet de considérer, avec un degré suffisamment élevé de probabilité, qu’une telle conclusion correspond à la réalité. En effet, un tel régime n’est pas de nature à entraîner un renversement de la charge de la preuve incombant à la victime, puisqu’il revient à cette dernière d’établir les différents indices dont la conjonction permettra au juge saisi de se convaincre de l’existence du défaut du vaccin et du lien de causalité entre celui-ci et le dommage subi. En outre, exclure tout mode de preuve autre que la preuve certaine issue de la recherche médicale aurait pour effet de rendre excessivement difficile voire, lorsque la recherche médicale ne permet pas d’établir ni d’infirmer l’existence d’un lien causal, impossible la mise en cause de la responsabilité du producteur, ce qui compromettrait l’effet utile de la directive ainsi que les objectifs de celle-ci (à savoir protéger la sécurité et la santé des consommateurs et assurer une juste répartition des risques inhérents à la production technique moderne entre la victime et le producteur). La Cour précise néanmoins que les juridictions nationales doivent veiller à ce que les indices produits soient effectivement suffisamment graves, précis et concordants pour permettre de conclure que l’existence d’un défaut du produit apparaît, compte tenu également des éléments et des arguments présentés en défense par le producteur, comme étant l’explication la plus plausible de la survenance du dommage. Le juge national doit en outre préserver sa propre liberté d’appréciation quant au point de savoir si une telle preuve a ou non été apportée à suffisance de droit, jusqu’au moment où il se considère en mesure de former sa conviction définitive.

 

Source : Entreprise.news

http://initiativecitoyenne.be/2017/06/vaccin-hepatite-b-la-cour-europeenne-reconnait-le-lien-avec-la-sclerose-en-plaques.html

Alter Info
l’Information Alternative

Nous ne sommes pas des primates

Nous ne sommes pas des primates
Les alertes répétitives lancées ici et là à propos d’une prochaine pénurie de bananes me donnent envie de rire où de pleurer. C’est selon et je ne sais vraiment plus. Mais bon sang ce fruit exotique a-t-il fait un jour partie de notre culture culinaire, de nos fruits et de ce que notre immense territoire, du nord comme au sud, produit comme variétés agricoles ? Ces alertes doivent certainement être inspirées par quelques importateurs qui pour certains sont prêts à tout pour que nous devenions accros à ce fruit par ailleurs très prisé par les primates. Beaucoup de ces businessmen auraient eu tout a gagné s’ils avaient prêché partout dans le monde ce que nos campagnes et oasis savent produire comme fruits et saveurs. Se battre par exemple pour imposer notre célébrissime Deglet Nour dont la marque nous est souvent et illégitimement volée par d’autres où faire découvrir la figue des Beni Maouche où ces belles olives que produit la région Sigoise.
Mais niet, rien de cela ne se produit ni ne pointe à l’horizon. Mais que cela se sache, nous ne redeviendrons jamais, comme le chantait si bien le poète Jean Ferrat, «ces primates qui s‘acclimatent au jardin d’acclimatation où l’on conserve les primates en bon état de conservation». Oui nous ne sommes pas des primates et nous sortirons indemnes d’une longue et terrible pénurie de ce fruit. Par contre c’est avec délectation et l’eau à la bouche que nous attendons les premiers vols de démonstration de nos drones en cours d’essais de développement et la mise en orbite de notre prochain satellite de communications. Amine.

Alter Info
l’Information Alternative

Stéphanie Gibaud, Lanceuse d’Alerte SwissLeaks

Stéphanie Gibaud a lancé une alerte sur une banque Suisse.


Economie

/
,
,
,
,
,