Trump confirme avoir été sarcastique en remerciant Poutine d’avoir renvoyé des diplomates américains

Alors qu'il lui était demandé par la presse le 11 août s'il s'était exprimé sur le ton de l'humour en remerciant Vladimir Poutine d'avoir décidé d'expulser les diplomates américains, Donald Trump a répondu, selon l'agence Reuters : «Lorsque j'ai dit que cela réduirait nos dépenses ? Absolument. Je pense que vous le savez.»

«J'en ai parlé avec le secrétaire d'Etat [Rex Tillerson] et nous avons discuté de la manière dont nous allons répondre [au renvoi des diplomates américains en Russie]... d'ici le 1er septembre, nous y donnerons une réponse», a poursuivi le locataire de la Maison Blanche à la presse, confirmant des déclarations du chef de la diplomatie américaine formulées le 7 août.

La 10 août, Donald Trump avait remercié son homologue russe Vladimir Poutine d'avoir décidé de réduire la voilure diplomatique américaine en Russie, expliquant que cela allait permettre aux Etats-Unis d'économiser «beaucoup d'argent». L'agence Reuters, notamment, avait alors écrit ne pas être en mesure de savoir si le président américain plaisantait ou non...

Des renvois de diplomates américains faisant écho à l'expulsion de diplomates russes

La Russie a annoncé fin juillet le départ de 755 diplomates américains présents sur son territoire, ramenant ainsi leurs effectifs à 455, soit au niveau de ceux des représentations russes aux Etats-Unis. Cette décision faisait suite au vote par les deux chambres du Congrès américain de nouvelles sanctions américaines visant la Russie, s'ajoutant à une série de décisions du même type.

En décembre 2016, l'ex-président Barack Obama, alors en fin de mandat, avait décidé d'expulser 35 diplomates russes en poste aux Etats-Unis, dans le but déclaré de sanctionner la supposée ingérence de Moscou dans le processus électoral américain. Le président américain avait également fait fermer deux complexes résidentiels russes dans le nord-est des Etats-Unis, que Washington estimait utilisés par des espions russes sur le sol américain.

Vladimir Poutine avait à l'époque décidé de ne pas répliquer en expulsant à son tour des diplomates américains, invitant au contraire leurs enfants à la fête traditionnelle organisée au Kremlin à l'occasion du Nouvel An et du Noël orthodoxe.

Lire aussi : Bras de fer diplomatique : les Etats-Unis répondront à la Russie avant le 1er septembre

Règles des commentaires :
Nous soutenons fortement la liberté d'expression, mais afin d'éviter d'éventuels conflits, merci des respecter les règles suivantes.
Nous vous demandons de ne pas envoyer de commentaires contraires aux bons usages (racisme, pornographie, atteinte à la vie privée, injures, spam, pulicités... etc), à défaut les commentaires ne seront pas validés. Vous êtes responsables de vos publications.
Merci pour votre contribution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *