Mark Zuckerberg: « Nous devons aimer ISIS. Seul l’amour peut vaincre le terrorisme »

Mark Zuckerberg: « Nous devons aimer ISIS. Seul l’amour peut vaincre le terrorisme »

zuckerberg

Le fondateur de Facebook Mark Zuckerberg, s’est prononcé sur les récentes attaques au Pakistan, en Belgique et en Turquie, en disant que l’amour es la seule chose qui peut vaincre de telle violence dont l’objectif est de répandre la peur et la méfiance.

« Toutes ces attaques étaient différentes, mais elles ont toutes un point commun: elles ont été perpétuées pour propager la peur et la méfiance et pour mettre les communautés les unes contre les autres, » a déclaré le magnat de Facebook dimanche dernier. (…)

suckerberg

« Je crois que l’unique façon de combattre ceux qui cherchent à nous diviser est de créer un monde de où la compréhension et l’empathie se répandent plus vite que la haine, et où chaque individu dans chaque pays se sent connecté et important et aimé, » a-t-il dit dans une publication. « C’est le monde que nous devons construire ensemble. »

« I believe the only sustainable way to fight back against those who seek to divide us is to create a world where understanding and empathy can spread faster than hate, and where every single person in every country feels connected and cared for and loved, » he wrote in the post. « That’s the world we can and must build together. »

Source

Poutine aurait envoyé des mercenaires en Syrie et en Ukraine

Poutine aurait envoyé des mercenaires en Syrie et en Ukraine







Le Journal britannique « The Daily Telegraph »,a publié jeudi un rapport sur le président russe Vladimir Poutine, qui aurait envoyé des mercenaire pour combattre en Syrie et en Ukraine.

Ledit rapport, citant de sources fiables a affirmé que le Kremlin aurait recruté des soldats d’une compagnie privée nommée Wagner. Cette dernière (légalement inexistante), employait 1000 mercenaires3.

La Russie avait en effet, annoncé la mort de 6 de ses soldats en Syrie, alors qu’un employé à Wagner avait dénombré une dizaine de morts.

Rapport émis par Daily Telegraph comprenait notamment des photos et médailles décernées par le président Poutine aux victimes. Il s’est avéré par la suite que les personnes ayant trouvé la mort en Syrie sont des employés de Wagner.

http://www.echoroukonline.com/ara/articles/278976.html

Alter Info l'Information Alternative

Le plus grand scandale de corruption ou comment l’Occident a acheté l’Irak

Le plus grand scandale de corruption ou comment l'Occident a acheté l'Irak







Un cas inouï de corruption dans l'industrie pétrolière révélé par des journalistes, avec au centre la société monégasque Unaoil, et mêlant Samsung, Rolls Royce, Halliburton et d'autres géants mondiaux. Voici comment l'Occident a acheté l'Irak, rendant mensongère la promesse de Washington de redonner le pétrole au peuple.

Après le renversement de Saddam Hussein, le gouvernement américain avait affirmé que les bénéfices du pétrole irakien reviendraient au peuple irakien. L'enquête "Fabrique de la corruption mondiale" menée par Fairfax Media et le Huffington Post a démenti cette promesse en dévoilant que le marché pétrolier était plus que jamais gouverné par la corruption et les pots-de-vin.



Au centre de ce scandale mondial, Unaoil, une société monégasque dirigée par le clan Ahsani qui a aidé les grandes multinationales à gagner les contrats pétroliers en Irak après la guerre.

Les résultats de l'enquête révèlent la proximité des Arsani avec les membres des familles royales, la manière dont ils trompent les agences anti-corruption ou contrôlent un réseau clandestin d’intermédiaires dans les pays producteurs de pétrole.

"La corruption alimente les inégalités déjà marquées à l’échelle mondiale, et fait partie des facteurs déclencheurs des printemps arabes. Fairfax Media et The Huffington Post sont en mesure de révéler comment Unaoil a découpé le marché pétrolier moyen-oriental au bénéfice de groupes occidentaux entre 2002 et 2012", déclare le Huffington Post.

Bien qu'on connaisse peu de chose sur cette société et qu'elle ne figue pas dans les classements des plus grands groupes mondiaux, elle est à l'origine de la plus grande opération de corruption mondiale, à laquelle sont mêlées des dizaines de multinationales américaines, européennes et australiennes.

Après six mois d’une enquête qui s’est étendue sur deux continents, Fairfax Media et The Huffington Post révèlent qu'Unaoil versait clandestinement des milliards de dollars pour le compte de Samsung, Hyundai, Rolls Royce, Halliburton, le constructeur français Technip ou la branche offshore du groupe australien Leighton Hold.

Grâce à une personne ayant contacté les journalistes enquêtant sur la corruption, une annonce immobilière codée a été publiée dans le Figaro pour attirer les complices dans un piège. Une série de rencontres et d’appels secrets ont alors permis aux journalistes d’obtenir une centaine de milliers de mails et de documents appartenant au clan Ahsani.

"Nombre de personnes ainsi démasquées continuent à exercer en toute impunité. Les documents exposent la trahison dont sont victimes les populations du Moyen-Orient.", souligne le Huffington Post.

Ces milliers de documents et de mails consultés par les journalistes montrent que si certains employés n'étaient pas conscients d'être impliqués dans une grosse chaîne de corruption, persuadés qu'ils étaient de recruter un authentique lobbyiste, d’autres, conscients ou soupçonnant qu’ils finançaient une action de corruption, ont fermé les yeux.

Un certain nombre de dirigeants ont, quant à eux, "non seulement donné leur approbation à cette corruption, mais eux-mêmes empoché des rétro-commissions ou donné leur accord pour masquer des dessous-de-table dans des contrats frauduleux en Irak. Un directeur a même négocié le versement mensuel d’un pot-de-vin en échange d’informations sur les pratiques internes de son entreprise", constate le Huffington Post.

Les journalistes ont souligné que les sources de cette enquête ne recherchent pas le profit mais souhaitent que les actes des personnalités les plus puissantes au sein des milieux gouvernementaux et économiques du monde entier impliqués dans cette affaire scandaleuse soient rendus publics et que ces personnalités soient punies pour leur corruption.

https://fr.sputniknews.com/international/201603311023842922-corruption-petrole-etats-unis-europe-unaoil/

Alter Info l'Information Alternative

Abus sexuels par des soldats français en Centrafrique : Paris veut faire « toute la lumière »

Abus sexuels par des soldats français en Centrafrique : Paris veut faire







La France veut faire "toute la lumière" sur les accusations d'abus sexuels par ses soldats en Centrafrique, a affirmé jeudi l'ambassadeur français auprès des Nations unies.

"Les cas d'abus et d'exploitation sexuels allégués sont particulièrement révoltants et odieux", a expliqué François Delattre dans un communiqué. "Il est clair que si les faits étaient établis, des sanctions disciplinaires exemplaires seraient prononcées, en complément de la réponse pénale", a ajouté M. Delattre.

Le secrétaire général de l'Onu, Ban ki-Moon, s'est dit de son côté "profondément choqué" par ces accusations d'abus sexuels, y compris de bestialité, commis par des soldats de la force française Sangaris et aussi par des soldats de l'Onu, a rapporté son porte-parole jeudi. "Nous sommes confrontés au fait que des soldats envoyés pour protéger les habitants ont au contraire plongé au coeur des ténèbres", a déclaré Stephane Dujarric. L'Onu a ouvert une enquête sur ces nouvelles accusations "extrêmement troublantes".
Le Haut-commissaire aux droits de l'homme Zeid Ra'ad Al Hussein a qualifié jeudi à Genève de "révoltantes" ces allégations et a déclaré "qu'aucun effort ne doit être ménagé" dans l'enquête des Nations Unies.

Les autorités françaises ont été informées qu'une équipe de l'Onu avait reçu des rapports faisant état de soldats français de Sangaris qui auraient forcé en 2014 des jeunes filles à avoir des rapports sexuels avec des animaux en échange d'une somme d'argent, a indiqué à l'AFP un responsable de l'Onu à New York.

Selon un rapport de l'ONG AIDS-Free World, trois jeunes filles ont affirmé à un officier des Nations unies qu'en 2014, elles avaient été déshabillées et attachées par un militaire de Sangaris à l'intérieur d'un camp et auraient été forcées d'avoir des relations sexuelles avec un chien. Chacune a ensuite reçu de l'argent, selon l'ONG.

La France avait envoyé sa force d'intervention Sangaris en Centrafrique en décembre 2013. Ces soldats ne font pas partie des Casques bleus de l'Onu mais le Conseil de sécurité les avait chargé d'aider au rétablissement de la paix dans le pays.
Outre la France, ces allégations concernent les contingents burundais et gabonais de la mission de l'ONU en Centrafrique (Minusca) présents dans la région de Kémo entre 2013 et 2015.

http://www.lorientlejour.com/article/978551/centrafrique-ban-profondement-choque-par-les-accusations-dabus-sexuels-par-des-soldats-francais.html

Alter Info l'Information Alternative

Turquie : le meurtrier présumé d’un pilote russe arrêté par la police

Turquie : le meurtrier présumé d'un pilote russe arrêté par la police






La police turque a arrêté un homme accusé par Moscou d'avoir tué un pilote militaire russe qui s'était éjecté au-dessus de la Syrie après que son bombardier eut été détruit par la chasse turque en novembre, rapporte jeudi la presse turque.

Alparslan Celik a été arrêté avec une dizaine d'autres personnes dans un restaurant d'Izmir, sur la mer Egée, précise l'agence Dogan. Intervenant à la suite d'une information, la police a saisi une Kalachnikov, deux pistolets et des munitions.

Alparslan Celik est accusé par la Russie d'avoir tué de sang froid le pilote russe Oleg Peshkov, mitraillé lors de sa descente en parachute après s'être éjecté du Sukhoï-24 abattu par les F-16 turcs le 24 novembre à la frontière turco-syrienne. L'autre pilote du Sukhoï-24 avait été secouru après une opération de sauvetage conjointe des forces spéciales russes et syriennes.
La destruction de l'avion et l'assassinat du pilote ont provoqué une grave crise diplomatique et économique entre la Russie et la Turquie.

Il n'était pas immédiatement clair si l'arrestation de M. Celik était liée à cette affaire de l'avion ou s'il s'agissait simplement de possession d'armes. Avec treize autres suspects, il était interrogé jeudi, toujours selon Dogan.
Alparslan Çelik, fils d'un haut responsable du Parti d'action nationaliste (MHP), a combattu depuis 2014 en Syrie aux côtés des rebelles turkmènes, une minorité turcophone dont la langue est très proche du turc moderne.

Les rebelles turkmènes sont de solides alliés d'Ankara dans la lutte contre les forces syriennes loyales au président Bachar el-Assad, soutenu par la Russie depuis le début du conflit dans ce pays en 2011.
Alparslan Çelik avait refait surface en janvier pour assister aux funérailles à Istanbul d'un de ses compagnons de combat, ce qui avait encore fait enrager Moscou.

L'ambassadeur russe à Ankara, Andreï Karlov, avait en décembre nommément accusé M. Çelik d'avoir tiré sur Oleg Peshkov, et Moscou avait réclamé à la Turquie son arrestation immédiate, ainsi que celle de ses "complices", afin qu'ils soient jugés.
Çelik n'a jamais explicitement confirmé ou nié son implication dans la mort du pilote.

http://www.lorientlejour.com/article/978543/turquie-le-meurtrier-presume-dun-pilote-russe-arrete-par-la-police.html

Alter Info l'Information Alternative

Libye : Tunis exhorte à soutenir le gouvernement Sarraj face au « terrorisme »

Libye : Tunis exhorte à soutenir le gouvernement Sarraj face au







La Tunisie a exhorté jeudi toutes les parties libyennes à se ranger derrière le gouvernement d'union de Fayez al-Sarraj, dans la lutte "contre le terrorisme" et "la sécurisation des frontières", au lendemain de l'arrivée à Tripoli du Premier ministre désigné.

"La Tunisie se félicite de l'installation (du gouvernement d'union) dans la capitale Tripoli, une étape importante dans le processus politique libyen", a dit dans un communiqué le ministère des Affaires étrangères.
Elle appelle "toutes les parties libyennes à soutenir le gouvernement d'union afin de l'aider à prendre ses fonctions et s'acquitter de sa tâche dans la lutte contre le terrorisme, la sécurisation des frontières et l'amélioration des conditions de vie du peuple libyen".

M. Sarraj, qui résidait ces dernières semaines à Tunis faute de pouvoir rejoindre son pays, est arrivé mercredi à Tripoli à bord d'un navire militaire libyen et tentait jeudi d'asseoir son autorité dans la capitale.

http://www.lorientlejour.com/article/978528/libye-tunis-exhorte-a-soutenir-le-gouvernement-sarraj-face-au-terrorisme.html

Alter Info l'Information Alternative

L’UE adopte des sanctions contre 3 responsables libyens pour « obstruction » au gouvernement d’union

L'UE adopte des sanctions contre 3 responsables libyens pour







L'Union européenne a adopté jeudi des sanctions contre trois responsables libyens pour leur "attitude d'obstruction" vis-à-vis du gouvernement d'union nationale, qui essaie d'installer son pouvoir à Tripoli malgré l'opposition des autorités non reconnues gouvernant la capitale, ont indiqué deux sources européennes à l'AFP.

Les sanctions visent le président du parlement de Tobrouk (est), Aguila Saleh, le président du Parlement de Tripoli, Nouri Abou Sahmein, et le chef du gouvernement de Tripoli, Khalifa al-Ghweil. Elles entreront en vigueur avec leur publication au Journal officiel de l'UE vendredi.

http://www.lorientlejour.com/article/978525/lue-adopte-des-sanctions-contre-3-responsables-libyens-pour-obstruction-au-gouvernement-dunion.html

Alter Info l'Information Alternative

Turquie : l’économie enregistre une croissance inattendue en 2015

Turquie : l'économie enregistre une croissance inattendue en 2015








L'économie turque a connu l'an dernier une croissance inattendue de 4% en dépit de plusieurs crises intérieures, dépassant toutes les prévisions ainsi que les chiffres de l'année précédente.

Le Produit intérieur brut (PIB) de la Turquie a progressé de 4,0% sur 2015, a annoncé jeudi l'Institut turc de la statistique, contre des prévisions situées entre 3 et 3,5%. La bonne forme du commerce extérieur ainsi qu'une accélération de la demande intérieure ont été les principaux moteurs de cette croissance, bien plus forte que celle de 2014 qui était de 2,9%.
Cette performance s'explique notamment par une croissance surprise au quatrième trimestre (+5,7%), à prix constants par rapport à la même période de 2014.

Ces chiffres sont encourageants pour le pouvoir du président Recep Tayyip Erdogan, alors que son pays fait face à des attentats depuis huit mois qui compromettent le secteur clé du tourisme.
La politique monétaire du gouvernement a également suscité des inquiétudes, tout comme la crise économique avec la Russie après la la destruction fin novembre d'un bombardier russe par la chasse turque le long de la frontière syrienne.

"Nous sommes parvenus à ce succès malgré une année qui a compté deux élections, des tensions géopolitiques dans la région, des conditions difficiles avec nos partenaires commerciaux et la volatilité des marchés financiers mondiaux", a souligné le ministre des Finances Mehmet Simsek, affirmant que la Turquie était la quatrième puissance du G20 en termes de croissance.

"L'économie a continué à croître au dernier trimestre 2015 en dépit des incertitudes politiques, des tensions avec la Russie et des attentats", a souligné l'analyste Ozgur Altug, chef économiste à BGC Partners à Istanbul. "Ces chiffres confirment la résilience de l'économie turque face aux chocs".
Pour William Jackson, de Capital Economics à Londres, les chiffres du quatrième trimestre, proprement "stupéfiants", montrent que l'économie turque "est restée très robuste".

Les perspectives pour 2016 pourraient être moins réjouissantes, le tourisme étant plombé par les attentats attribués aux jihadistes du groupe Etat islamique mais aussi à un groupe kurde.
Le nombre de visiteurs étrangers en Turquie en février a chuté de 10,32%, a-t-on appris cette semaine. Mais ces chiffres ont été enregistrés avant l'attentat dans le coeur d'Istanbul le 19 mars dans lequel quatre touristes ont trouvé la mort.

Après des années fastes en 2010 et 2011, où sa croissance a frôlé les 9%, l'économie turque avait sérieusement ralenti, victime de la crise de la zone euro, des guerres à ses frontières en Irak et en Syrie, de la reprise du conflit kurde et des tensions politiques intérieures.

http://www.lorientlejour.com/article/978516/turquie-leconomie-enregistre-une-croissance-inattendue-en-2015.html

Alter Info l'Information Alternative

La justice belge autorise l’extradition de Salah Abdeslam vers la France

La justice belge autorise l'extradition de Salah Abdeslam vers la France






Salah Abdeslam, soupçonné d'avoir organisé les attentats de Paris le 13 novembre 2015, est prêt à "collaborer avec les autorités françaises", selon son avocat. La chambre du conseil a encore 24 heures pour se prononcer sur son extradition.

Le tribunal belge a donné son feu vert à la remise à la France de Salah Abdeslam, soupçonné d'avoir organisé les attentats de Paris, rapportent les médias internationaux.

La chambre du conseil belge a 24 heures pour prendre une décision concernant l'extradition.

La justice française tentera de mesurer son implication dans les attentats du 13 novembre 2015 à Paris. Pour l'instant, Salah Abdeslam a minimisé son implication dans les attentats, affirmant n'avoir joué qu'un rôle logistique en louant des chambres d'hôtel ou des voitures, et en conduisant les kamikazes au Stade de France.

Un de ses avocats, Cedric Moisse, a déclaré que son client était prêt à collaborer avec les autorités françaises et "veut être remis à la France".

Auparavant, un autre avocat de Salah Abdeslam, Sven Mary, avait déclaré que son client avait refusé de collaborer avec les enquêteurs après les attentats de Bruxelles.

Le 13 novembre, plusieurs fusillades et attentats-suicides quasi-simultanés ont visé six points de Paris et de sa proche banlieue. Trois kamikazes ont notamment actionné leurs charges explosives près du Stade de France, à Saint-Denis. L'attaque la plus meurtrière a frappé la salle de concert du Bataclan, où les terroristes ont tiré à bout portant sur la foule. Les attentats ont fait au moins 129 morts.

Deux explosions ont retenti à l'aéroport de Bruxelles le mardi 22 mars, peu avant 8 heures du matin. Un peu plus tard, le métro de Maelbeek, proche de la Commission européenne, était lui aussi touché par un attentat. Selon les données actualisées, ces attaques terroristes ont fait au moins 35 morts et plus de 300 blessés.

Les terroristes du groupe extrémiste État Islamique (EI ou Daech) ont revendiqué ces attentats.

https://fr.sputniknews.com/international/201603311023844230-abdeslam-justice-extradition-france/

Alter Info l'Information Alternative

Turquie: 4 policiers tués et 14 blessés dans un attentat à la voiture piégée

Turquie: 4 policiers tués et 14 blessés dans un attentat à la voiture piégée







Quatre policiers ont été tués et 14 autres blessés jeudi dans un attentat à la voiture piégée contre un véhicule de police blindé dans le sud-est de la Turquie, a rapporté l'agence de presse semi-officielle Anadolu.

Six des blessés sont des civils, les autres sont des officiers de police. L'attaque s'est produite près d'un terminal de bus dans la ville de Diyarbakir, selon l'agence.

Un véhicule piégé a explosé lorsque le véhicule de police blindé passait près du terminal de bus, a rapporté l'agence.

Plusieurs ambulances ont été envoyées sur les lieux de l'explosion alors que les officiers de police blessés ont été transférés à l'hôpital militaire de Diyarbakir, a indiqué le média.

L'explosion a été tellement forte que les fenêtres des maisons alentours ont été soufflées et de nombreux véhicules endommagés, a rapporté CnnTurk.

Le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu devrait se rendre à Diyarbakir vendredi.

Le cessez-le-feu de deux ans entre le gouvernement et le Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK) s'est interrompu en juillet dernier. Les forces de sécurité turques ont lancé une vaste campagne contre le groupe dans le sud-est du pays. Le gouvernement a déclaré un couvre-feu dans plusieurs districts de la province de Diyarbakir.

Plus de 300 membres des forces de sécurité turques et des milliers de membres du PKK ont été tués depuis juillet dernier dans des combats en Turquie et dans le nord de l'Irak.

Le PKK, qui mène une guerre séparatiste contre le gouvernement central depuis 1984, est classé parmi les organisations terroristes par la Turquie, les Etats-Unis et l'Union Européenne.

http://french.cri.cn/621/2016/04/01/502s474255.htm

Alter Info l'Information Alternative

Crash du MH17: les USA refusent les données satellites au père d’une victime

Crash du MH17: les USA refusent les données satellites au père d'une victime






Les Etats-Unis ont refusé de fournir les données satellites au père d'un passager mort dans le crash du vol MH17 dans l'est de l'Ukraine.

Le ministère russe des Affaires étrangères estime que Washington dissimule la vérité sur la catastrophe du Boeing malaisien.

Le père d'une des victimes a demandé aux Etats-Unis de lui communiquer les données des satellites américains qui surveillaient la région du Donbass au moment du crash. Or, Washington a opposé un refus formel, rapporte la diplomatie russe.

Le ministère précise que la Russie a immédiatement fourni à la commission internationale d'enquête toutes les données de ses satellites, alors que les Etats-Unis ont déclaré qu'il s'agissait d'une information secrète.

"On a l'impression que Washington sait qui est coupable du crash du vol MH17, mais qu'il cache sciemment la vérité", a écrit la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, dans son compte Twitter.

Elle a encore une fois appelé les autorités compétentes à procéder à une enquête indépendante et impartiale de la catastrophe et à punir les coupables.

Un Boeing 777 transportant 283 passagers et 15 membres d'équipage s'est écrasé le 17 juillet 2014 dans l'est de l'Ukraine alors qu'il effectuait un vol d'Amsterdam à Kuala Lumpur. Toutes les personnes qui se trouvaient à bord de l'appareil ont péri.

https://fr.sputniknews.com/international/201603311023843942-crash-vol-boeing-victimes-donnees-satellite/

Alter Info l'Information Alternative

Noachisme – Les déclarations très polémiques du grand rabbin séfarade d’Israël !

Source : rt.com

 » Le grand rabbin séfarade d’Israël Yitzhak Yosef a déclaré que les non-juifs ne devraient pas pouvoir vivre en Israël s’ils ne respectaient pas sept lois stipulées par le judaïsme, et ne se mettaient pas au service des juifs.

« Selon la loi juive, les gentils [non-juifs] ne devraient pas vivre sur la terre d’Israël », a déclaré le rabbin Yosef dans son sermon de samedi. « Si un gentil n’accepte pas d’adopter les sept lois noahides, nous devrions l’expulser vers Arabie saoudite. Lorsque la véritable et totale rédemption s’accomplira, c’est ce que nous ferons », a-t-il ajouté.

Selon lui, la seule raison pour laquelle les non-juifs sont autorisés à vivre dans l’État juif est que le messie n’est pas encore arrivé. « Si nous étions intransigeants et si nous gouvernions, c’est ce que nous ferions. Mais le fait est que nous ne sommes pas fermes et que nous attendons le messie » a-t-il affirmé.

Le rabbin a aussi déclaré que les non-juifs qui obéiraient à ces lois – interdiction de l’idolâtrie, du blasphème, du meurtre, des relations sexuelles illicites, de voler, de manger de la chair issue d’un animal vivant, et l’obligation d’établir des tribunaux afin de faire respecter ces règles – pourraient être autorisés à rester à condition de servir les juifs.

Son père, le rabbin Ovadia Yossef, avait déjà tenu des propos similaires en octobre 2010. Pour lui, « les goyim [non juifs] n’ont de place dans le monde que pour servir le peuple d’Israël ». »

Lire la suite et la fin de cet article assez édifiant sur Source : rt.com.

COMMENTAIRE DU LABO SOLEIL VERT

Rappelons que selon divers chercheurs proches du Mouvement pour la Vérité, tels Pierre Hillard, le noachisme serait la religion universelle, qui pourrait être proposée (ou imposée ?) au monde entier non-juif (gentils, ou gosys), dans le cadre d’un Nouvel Ordre Mondial qui aurait pour capitale mondiale Jérusalem [1], les Juifs étant éligibles par définition au judaïsme, une religion supérieure selon certains exégètes identitaires juifs, mais plus « exigeante »…

Avant d’en arriver à cet objectif universel, il faudrait, selon la complosphère, se débarrasser des religions concurrentes, à commencer par le Catholicisme et l’Islam, en tout cas de toute les parties merveilleuses (miracles, etc..) ou éloignées du noachisme, afin de les rendre noacho-compatibles, sous l’égide des fameux Tribunaux (garants de l’applications des lois noahides).

Certains observateurs s’interrogent sur la symbolique assez particulière de Noé, cet Homme qui selon les croyances sauva les animaux (et humains) du déluge…

Les déclarations polémiques du grand rabbin séfarade d’Israël Yitzhak Yosef démontrent si besoin était que ces travaux de recherche ne sont pas dénués de tout sens sinon néo-messianique, du moins visionnaire ?

RENVOIS ET DOCUMENTS

[1]  Connaissez-vous le noachisme ? – Pierre Hillard, BVoltaire.fr – 10 Mars 2013

Succès de la mobilisation contre la loi détruisant le Code du Travail français, mais de nombreux incidents

Forte mobilisation contre la loi détruisant le Code du Travail français partout en France, dite loi El Connerie Khomri, avec des centaines de cortèges dans toutes les villes de France grandes et moyennes, avec des centaines de lycées bloqués ou lock-outés par leurs directions, avec une dizaine d’universités affectées et des millions de manifestants et grévistes mobilisés (plus de 1,2 millions de manifestants selon les syndicats organisateurs).

Mais la situation a dégénéré dans plusieurs villes de France, comme à Paris, à Marseille (4 policiers blessés), à Brest, Rennes, Grenoble, Lyon (devant la Manufacture des tabacs), Toulouse, etc… mais tout particulièrement à Nantes où le centre-ville est en proie à une véritable guérilla urbaine.

Rappelons que des groupes d’activistes0 parfois d’ultra-gauche avaient appelé à des nuits rouges après les manifestations de ce jour, renommées parfois en « nuit debout »…

De nouvelles dates devraient être fixées par les manifestants dans les prochains jours pour obtenir le retrait total du projet de loi inspiré sans doute de l’anti-France…

 

« Où est Charlie ? » La réponse cinglante du peuple belge à la Une douteuse de Charlie Hebdo sur les attentats de Bruxelles et le papa de Stromae…

L’humour belge a encore de bonnes années devant lui : face à la Une nauséabonde du papier journal de cette semaine, le peuple belge s’est retroussé les manches pour dénoncer les allusions pathétiques du journal préféré de la République française envers les victimes des attentats de Bruxelles, mais également les allusions à la mort de Stromae, qui avait été tué lors des massacres du Rwanda et selon sa famille, outrée, qui avait été découpé en morceau par les génocidaires (d’où sa chanson).

Notre avis ? 

Les 2 dessins sont de mauvais goût, même si la réponse des Belges est à Charlie Hebdo est un peu plus recherchée puisqu’elle fait référence à la célèbre BD, on est obligé de penser aux victimes de ces attaques abjectes, et au respect qui est dû aux victimes, autant qu’à leurs proches et amis.

Même une semaine après, même un an après, les blessures restent béantes.

Bref, il est décidément toujours plus facile de descendre que de monter sur cette bonne vieille terre…

Mars 2016 Traitement du Petit Journal sur Marine Le Pen au Québec

Le 24 mars 2016, Le Petit Journal a donné sa propre version du passage de Marine Le Pen sur les plateaux de RDI au Québec. Voici ce qu'est de la pure propagande, du mensonge. Il n'y a pas à chercher plus loin, voici un document de preuve.

Vous voulez regarder la vidéo...

sur Viméo ici :

ou sur RuTube en cliquant ici :

URL vers RuTube : Cliquez ici pour accéder au vidéo sur RuTube

Accédez au site de À vos cerveaux ici : http://www.avoscerveaux.com

Israël réduit la fourniture d’électricité aux Palestiniens de Jéricho

Israël réduit la fourniture d'électricité aux Palestiniens de Jéricho






La compagnie d'électricité israélienne a réduit jeudi ses livraisons à Jéricho et à sa région en Cisjordanie occupée, privant des milliers de personnes de courant selon un responsable local, en raison d'un contentieux sur les sommes dues par les Palestiniens.

La moitié de Jéricho, deux camps de réfugiés et plusieurs villages environnants, soit entre 25 et 30.000 personnes, étaient privés de courant jeudi en début d'après-midi, a dit à l'AFP par téléphone le gouverneur de Jéricho, Majed al-Fityani. "Moi-même, je travaille dans mon bureau avec un générateur", a-t-il précisé.

Israel Electric Corporation (IEC) a confirmé avoir réduit la fourniture d'électricité à Jéricho et sa région en invoquant un impayé palestinien de plus de 1,7 milliard de shekels (450 millions de dollars, 396 millions d'euros).

"Nous avons informé toutes les parties concernées et après d'incessantes tentatives pour trouver des solutions, nous avons décidé d'agir pour réduire la dette", a expliqué un responsable israélien sous le couvert de l'anonymat. Cette mesure a été prise pour une durée illimitée, a-t-il ajouté sans s'exprimer sur les répercussions concrètes de la mesure.

Le gouverneur de Jéricho a confirmé que les Palestiniens et les Israéliens étaient en désaccord depuis plus de deux ans sur le montant de la dette. Mais il a affirmé que les Israéliens avaient réduit l'approvisionnement en électricité sans préavis. "C'est un châtiment collectif. Pourquoi punir les gens?", s'est-il ému.

Israel Electric Corporation a réduit des deux tiers le volume d'électricité, selon Hisham Omari, directeur de la compagnie d'électricité palestinienne de Jérusalem, à laquelle les Israéliens vendent le courant et qui le redistribue aux Palestiniens.

La Cisjordanie, occupée par Israël depuis 1967, dépend d'Israël pour son alimentation en électricité.
En janvier 2015, la compagnie israélienne avait coupé l'électricité de plusieurs villes palestiniennes pendant plusieurs heures pour les mêmes raisons. Elle avait ensuite repris un approvisionnement normal malgré la persistance des impayés palestiniens.

http://www.lorientlejour.com/article/978513/israel-reduit-la-fourniture-delectricite-aux-palestiniens-de-jericho.html

Alter Info l'Information Alternative

Théorie du Complot : Manuel Valls change d’avis après avoir visionné la vidéo du Bâtiment 7

Théorie du Complot : Manuel Valls change d’avis après avoir visionné la vidéo du Bâtiment 7

valls

« Personne ne nous a jamais parlé de ce bâtiment, pourtant il s’est effondré et aucun avion ne l’a touché. »- Manuel Valls

Le Premier ministre Manuel Valls a fait des déclarations rocambolesques hier soir en direct sur RTL, sur ce qu’il estime être « la plus grosse arnaque de tous les temps », à savoir l’effondrement du bâtiment 7 lors des attentats du 11 septembre 2001.

Tandis que son gouvernement s’efforce d’appliquer des mesures anti-conspirationnistes, notamment dans les établissements scolaires, les hôpitaux et dans la police, Manuel Valls a réclamé qu’une enquête soit ouverte sur les attentats du 11 septembre 2001. « Nous devons faire tout notre possible, en tant que citoyens, citoyennes, pour connaître toute la vérité sur les attentats du 11 septembre, » a-t-il dit d’une voix rauque. « Les coupables ne sont pas au Moyen-Orient… Vous savez il y a cette vidéo sur youtube, du bâtiment 7. Avez-vous déjà entendu parler de ce bâtiment 7? Eh bien sachez qu’il s’est effondré sans qu’aucun avion ne l’ait touché, » a-t-il lancé à Marc-Olivier Fogiel, présentateur chez RTL, qui lui même ne savait pas quoi répondre. Suite à un blanc de quelques secondes, M. Fogiel a décidé de rebondir sur un autre sujet, sentant la pression escalader dramatiquement dans le studio.

Des propos qui n’ont pas plu au président François Hollande et au ministre de l’Education Nationale, Najat Vallaud-Belkacem. « Nous nous efforçons de prévenir que ce genre de discours dangereux ne se démocratisent » a lancé Najat V.B., « les théories du complot fabriquent le terrorisme et instiguent la haine. Notamment en faisant croire que l’Etat Islamique n’existe pas et en montrant le racisme de la société française, les terroristes pourraient avoir encore plus envie de nous défoncer! », dit-elle visiblement sous le coup de l’émotion.

najat-belle-pepe

« Le plus les gens croiront aux théories du complot, le plus ça fabriquera du terrorisme! », selon Najat Vallaud-Belkacem qui s’est exprimée sur le retournement de situation imposé par Manuel Valls.

« Nous devons tout faire pour combattre le complotisme là où il se trouve, c’est un virus qui infecte la société et qui fait passer les politiciens pour de vilains comploteurs, » a dit François Hollande quant à la nouvelle surprenante, visiblement très ému. « M. Valls est quelqu’un de compétent et c’est peut-être une folie passagère vous savez, cela arrive à tout le monde, peut-être qu’en lui laissant plus de temps. » a-t-il rétorqué avant d’être interrompu par un journaliste de Canal +.

Les théories du complot sont aussi dangereuses que les revendications djihadistes, ce qui n’a pas empêché Manuel Valls de tacler l’un des partenaires français numéro un, l’Arabie Saoudite. La famille Ben Laden d’origine saoudienne est à l’origine composée de plusieurs centaines d’individus, et tous ne sont évidemment pas des terroristes. « Il y a un surfer Ben Laden, un cuisinier Ben Laden, un diplomate Ben Laden, un magnat du pétrole Ben Laden et un matelot Ben Laden. Tous proviennent de la même famille qu’Oussama, » a déclaré Nancy Ben Laden, une américaine issue de la famille.

« La vérité est ailleurs », a déclaré un sénateur qui a préféré rester anonyme. « A l’époque où Bigard a émis ses incertitudes sur le 11 septembre, on l’a éradiqué des programmes télé et on l’a fait passer dans des pubs pour triple-vitrage en plexiglas pour qu’il ferme sa gueule. » a-t-il dit en rigolant. « Quiconque s’en prend à la version officielle, remet en cause toute la diplomatie et les politiques de ces 15 dernières années, il est donc un ennemi à abattre. » dit-il en plein revirement de la situation.

Le fait est que peu de personnalités politiques et diplomatiques sont au courant pour le bâtiment 7. Il semblerait que Donald Rumsfeld, secrétaire de la Défense des Etats-Unis en charge de la défense de la nation le jour du 11 septembre, n’a jamais entendu parler du bâtiment 7. Plusieurs associations dédiées à la « vérité pour le bâtiment 7 » ont été diffusées à la télévision grâce à plusieurs dons. Mais malgré tout la population n’est pas très bien renseignée sur la vérité.

Notre attitude ici à Libération, est d’accepter la remise en cause du Premier Ministre et de demander à ce qu’une enquête soit ouverte pour savoir réellement, ce qui est arrivé au Bâtiment 7.

Libération

Explosion des violences policières sous la présidence Hollande

Explosion des violences policières sous la présidence Hollande

L’ACAT (Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture) rompt le silence qui entoure les violences policières en France. Son dernier rapport (sorti avant les récentes manifestations contre la loi travail) montre une nette progression du nombre de tués par les forces de l’ordre à partir de 2012. D’environ 8 décès annuels en 2004-2011, on passe brutalement à 19 en 2012, 10 en 2013 et 14 en 2014. La gauche, toujours prompte à dénoncer les violences policières quand elle est dans l’opposition, n’a aucun scrupule pour en faire usage quand elle gouverne. Si l’alternance n’a en rien fait diminuer le niveau des violences policières, bien au contraire, elle en a fait changer le contexte. Souvent commises dans le cadre de gardes à vue  il y a une dizaine d’années, elles s’exercent aujourd’hui majoritairement lors d’opérations de contrôle de l’espace public, comme les manifestations, les opérations de sécurité dans des quartiers jugés sensibles ou dans les Zones à Défendre (Notre-Dame-des-Landes ou Sivens). La répression policière qui a touché les récentes manifestations contre la loi travail, inédite par sa brutalité, en est un parfait exemple.

 

Les violences policières en France sont à la fois ignorées (il n’existe aucune statistique officielle des personnes blessées ou tuées lors d’opérations de police ou de gendarmerie) et impunies (celles-ci ne font quasiment jamais l’objet de sanctions). Le rapport de l’ACAT sort ainsi à point nommé à l’heure où de nombreux manifestants tombent sous les coups des forces de l’ordre.

Selon le rapport, la victime-type des violences policières et jeune (les trois-quarts ont moins de 35 ans et 1 sur 6 est mineur), masculin et issu de l’immigration (notamment dans le cadre d’interpellations lors des contrôles d’identité). Démonstration parfaite avec la répression impitoyable qui s’est abattue sur les manifestants contre la loi travail notamment le 17 mars à Tolbiac ou les CRS sont allés tabasser les manifestants jusque dans les amphithéâtres. Le lieu était, il est vrai, éminemment symbolique – Valls y a scellé son destin d’apparatchik socialiste. Violence inédite selon des témoins et un journaliste de Libération qui relate des scènes de carnage : « il y avait des visages en sang, des gens traînés par terre, lors des charges policières contre les étudiants. Les gens qui voulaient sortir du site devaient le faire à visage découvert et étaient filmés par la police. » Au Lycée Bergson, la police s’est acharnée sur un étudiant noir, au total mépris de la campagne lancée par le PS « tous unis contre la haine. » Pour la FCPE, ces violences policières injustifiées rapportées par les médias ne sont pas des cas isolés.

Pourquoi cette montée de la violence policière lors des manifestations ? En cause, selon l’ACAT, un récent changement de doctrine de maintien de l’ordre. On est passé en quelques années d’une gestion de mise à distance des manifestants  (éviter de tuer et le plus possible de blesser) à une politique d’affrontement direct : là où les forces de l’ordre tentaient de repousser les manifestants, elles visent et attaquent désormais la foule avec des armes à « létalité réduite » comme le flashball. Il s’agit désormais de traiter les manifestants comme des ennemis de l’intérieur et de leur appliquer les méthodes de répression contre-insurectionnelle utilisée à l’origine contre la résistance algérienne.

On peut s’attendre à une augmentation des violences policières au cours des prochaines années, à l’heure où le gouvernement socialiste s’apprête à armer plus lourdement les forces de l’ordre suite aux attentats de Paris : outre des fusils d’assaut réservés aux agents de la BAC, des armes intermédiaires comme le Taser ou le flashball dont la dangerosité avérée a pourtant fait l’objet d’un récent rapport. Supposées non-létales, elles occasionnent en réalité de nombreux décès ou infirmités et ça ne devrait sans doute pas s’arranger avec la nouvelle réglementation française qui étend les zones corporelles et n’impose plus de distance minimale de tir, à rebours des recommandations formulées par le Défenseur des Droits. L’assouplissement des conditions dans lesquelles les policiers pourront faire usage de leur arme à feu (limité pour l’heure au cas de légitime défense) prévu par l’article 20 du projet de loi sur la réforme de la procédure pénale, devrait aussi entraîner une hausse des bavures.

C’est dans ces moments de crise sociale où sa légitimité est mise à mal que le Parti Socialiste montre sa vraie nature aux antipodes des engagements de campagne du candidat Hollande : une force politique totalement acquise aux intérêts de l’oligarchie qui n’hésite pas à faire usage de la répression la plus brutale contre tous ceux qui tentent de résister aux diktats des puissances financières.

https://bourgoinblog.wordpress.com/2016/03/31/explosion-des-violences-policieres-sous-la-presidence-hollande/#more-5275


Alter Info l'Information Alternative

Projet de réforme pénale : verrouillage sécuritaire et dérive néo-conservatrice.

Projet de réforme pénale : verrouillage sécuritaire et dérive néo-conservatrice.

Les mêmes causes produisent les mêmes effets : les derniers attentats devraient être le prétexte à un nouveau durcissement de la législation antiterroriste à l’image des précédentes lois votées depuis quatre ans selon le triptyque habituel – renforcement du pouvoir exécutif, intensification de la surveillance et diminution des libertés publiques. Les débats qui s’ouvrent au Sénat (majoritairement à droite) à partir de ce mardi devraient être ceux de tous les dangers pour ce qu’il reste de démocratie. Jamais à court de surenchère, la droite a d’ores et déjà émis des propositions pour « muscler » le projet de loi adopté par l’Assemblée Nationale, allant de l’instauration d’une période de sûreté de 30 ans (contre 22 aujourd’hui) au rétablissement de la peine de mort pour les terroristes en passant par la création d’une perpétuité incompressible (défendue notamment par Nathalie Kosciusko-Morizet) ou encore la mise en place d’une rétention de sûreté après la prison, la création d’un délit de consultation habituelle de site terroriste, ou d’un délit de voyage à l’étranger (sic) avec séjour dans un lieu où s’entraînent les terroristes.. Le Sénat prévoit aussi de renforcer le contrôle administratif des personnes de retour de zones d’opérations terroristes. Autres dispositions que devraient introduire les sénateurs : l’organisation d’un régime plus rigoureux d’exécution des peines ainsi que la création d’une circonstance aggravante permettant de criminaliser certains délits d’association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste, et de faciliter la saisie des correspondances stockées.

Mais ces outrances cachent l’essentiel : le basculement progressif du droit pénal classique dans un régime de « droit pénal de l’ennemi » qui traite le terroriste comme un « combattant illégal » (pour reprendre la terminologie bushienne plus que jamais d’actualité). Ne pas considérer l’auteur d’attentat comme un délinquant amendable mais comme l’agent d’une puissance ennemie. De fait, les appels incantatoires à intensifier la « guerre contre le terrorisme » lancés par les responsables politiques – Manuel Valls en tête – et les medias sous contrôle ont pour fonction de donner corps au mythe d’une guerre des civilisations. Au risque d’alimenter la menace même qu’ils prétendent combattre tout en liquidant au passage ce qu’il reste d’État de droit.

 

Le projet de loi « renforçant la lutte contre la criminalité organisée et son financement, l’efficacité et les garanties de la procédure pénale  » vise à un durcir le code pénal pour les auteurs d’actes terroristes et à renforcer le pouvoir exécutif (forces de l’ordre, préfets et procureurs) au détriment de celui des juges. Il creuse donc le sillon des précédentes lois antiterroristes votées depuis 2012 marquant une vraie défiance envers l’autorité judiciaire. Les principales mesures du texte concernent le renforcement des moyens alloués aux forces de l’ordre et aux services de renseignement intérieur, un assouplissement des règles d’engagement armé des policiers, la mise en place d’un dispositif de contrôle administratif des personnes de retour du djihad en Syrie et en Irak, un élargissement des conditions de fouilles de bagages et des perquisitions, ou encore un accès facilité pour les parquets et les juges d’instructions aux interceptions électroniques.

Le renforcement du pouvoir de la police administrative, notamment du préfet, et de celui du procureur, dépendant du garde des Sceaux, au détriment de celui des magistrats du siège, conduit à laminer le contre-pouvoir judiciaire au profit du  pouvoir exécutif. Le procureur pourra notamment ordonner des perquisitions de nuit ou la pose de micros ou de caméras au domicile d’un suspect en se passant de l’aval d’un juge d’instruction. Quant au préfet, Il pourra décider de l’assignation à résidence de personnes revenues du jihad sur le territoire français à titre préventif (sans qu’il y ait eu commission d’infraction) et toujours sans contrôle d’un juge.

Tout comme les précédentes, cette dernière loi antiterroriste (qui vise aussi le grand banditisme) s’attaque ainsi aux garanties du justiciable face à l’appareil d’État, affaiblissant d’autant la démocratie judiciaire et l’État de droit. À l’image de ce recul démocratique, le gouvernement avait prévu de passer en force en légiférant par ordonnances.
État d’urgence, état d’exception.

Les réformes pénales conduites sous couvert de « guerre contre le terrorisme » permettent au gouvernement actuel de laminer le droit pénal en multipliant les mesures d’exception réservées aux auteurs d’actes terroristes, comme autant de brèches creusées dans l’État de droit. De même qu’avec l’instauration de l’état d’urgence, il s’agit d’affaiblir le contre-pouvoir judiciaire face à celui de l’appareil répressif d’État. En d’autres termes : mettre en place un État policier.

Le terme même de « guerre » contre le terrorisme ânonné sans relâche par les responsables politiques et les médias montre que l’on a quitté le registre du droit pénal classique qui considère l’infracteur comme un délinquant amendable pour celui du droit pénal de l’ennemi qui est, selon le juriste Günther Jakobs, caractéristique des régimes totalitaires. Un ennemi est au mieux neutralisé, au pire éliminé. Comme le dit si clairement Philippe Bas, le président LR de la commission des lois du Sénat, « je veux ne laisser pratiquement aucune chance à un condamné pour actes de terrorisme de sortir un jour de prison ». En ajoutant aussitôt : « Il faut déroger à ce qui est prévu pour les autres crimes ». Il reste donc à espérer que la législation antiterroriste ne devienne la norme pénale par contaminations successives. Le flou qui entoure la notion même de terrorisme n’est pas pour nous rassurer sur ce point…

La banalisation de la notion de « guerre contre le terrorisme » désormais passée dans le langage courant signe le triomphe des thèses néo-conservatrices portées par l’administration Bush quand la guerre contre les « ennemis combattants illégaux  » justifiait l’emploi de mesures de sûreté comme l’internement sans garanties procédurales des présumés terroristes dans les lieux de non-droit que sont le camp de Guantanamo ou les « prisons secrètes de la CIA ». De même qu’avec le Patriot Act étasunien qui a produit la notion de « prisonnier extra-judiciaire », il s’agit de déconstruire le droit pénal (et même le droit de la guerre) en multipliant les mesures d’exception pour in fine faire prévaloir la raison d’État sur l’État de droit.

https://bourgoinblog.wordpress.com/2016/03/29/projet-de-reforme-penale-verrouillage-securitaire-et-derive-neo-conservatrice/


Alter Info l'Information Alternative

Crime de guerre en direct sur Instagram

Crime de guerre en direct sur Instagram

Par Gilles Munier/

Un djihadiste jugé et condamné à mort par des followers des SWAT

Ce n’est apparemment pas un hoax : le quotidien britannique The Guardian a publié, le 29 mars, un message diffusé sur le compte Instagram anglophone d’une unité des SWAT (Special Weapons and Tactics) irakienne demandant à ses 80 000 followers - supporters – à travers le monde de juger un djihadiste de l’Etat islamique qu’elle venait de capturer dans la région de Mossoul.

Les SWAT - forces spéciales irakiennes formées par l'armée américaine et spécialisées dans le contre-terrorisme - leur donnent une heure, pas plus, pour "se venger de l’Etat islamique" et décider s’il faut tuer ou non le djihadiste.

Le message suivant dit simplement : « Merci pour votre vote » avec la photo du prisonnier vraisemblablement mort, étendu par terre.

Interrogé par The Guardian, Gidéeon Boas, expert du Tribunal criminel international pour l’ex-Yougoslavie, qualifie cette exécution - si elle a vraiment eu lieu - de « crime de guerre ».

Instagram a retiré le message et les photos de son site. Le compte @iraqiswat est néanmoins toujours en activité, diffusant notamment des photos de combats dans la plaine de Ninive.

Le message diffusé sur Instagram et quelques réponses de followers anglo-saxons:

 


Alter Info l'Information Alternative

Deux têtes de porc découvertes sur les grilles de la résidence de l’ambassadeur du Maroc en France

Deux têtes de porc découvertes sur les grilles de la résidence de l'ambassadeur du Maroc en France







Deux têtes de porc ont été découvertes jeudi matin sur la grille de la résidence de l'ambassadeur du Maroc, Chakib Benmoussa, située à Neuilly-sur-Seine, dans la banlieue ouest de Paris, a-t-on appris de source policière.

Les têtes de cochon ont été découvertes par le personnel de sécurité, jeudi, à 09H00 (07H00 GMT). L'ambassadeur était présent, a indiqué à l'AFP une source policière. L'ambassade a précisé de son côté avoir déposé plainte contre X.

Les têtes ont été retirées par le personnel dans la matinée, a précisé la source policière.

La résidence est située à un angle de rue, en lisière du bois de Boulogne.

Nous ne voulons pas donner d'interprétation à ce geste, c'est aux autorités de faire leur enquête, a expliqué l'ambassade à l'AFP.

Anouar Kbibech, président du Conseil français du culte musulman (CFCM) et du Rassemblement des musulmans de France (RMF), fédération de mosquées liée au Maroc, a dénoncé auprès de l'AFP une ambiance malsaine, où les musulmans font l'objet d'actes de stigmatisation.

Le fait de s'en prendre à la résidence de l'ambassadeur démontre qu'une étape supplémentaire dans la provocation a été franchie. Cette nouvelle profanation vise la représentation diplomatique d'un pays ami de la France, engagé au même titre dans la prévention de la radicalisation et la lutte contre le terrorisme, a-t-il commenté, en exprimant son soutien à l'ambassadeur à la suite de cette provocation insupportable.

Plusieurs mosquées ont fait l'objet de profanations à la tête de porc ces dernières années dans plusieurs villes en France.

pab-bfa-kap-nou/at/prh/jh

(©AFP / 31 mars 2016 13h02)
http://www.romandie.com/news/Deux-tetes-de-porc-decouvertes-sur-les-grilles-de-la-residence-de-lambassadeur-du-/690506.rom

Alter Info l'Information Alternative

« Des nègres américains qui étaient pour l’esclavage ».

« Des nègres américains qui étaient pour l'esclavage ».

Une ministre de la République, Madame Rossignol, chargée de l’Enfance, de la Famille et des Droits des femmes nous explique : « Il y a aussi des nègres américains qui étaient pour l'esclavage ». Le racisme anti-noir s’affiche avec une tranquillité déconcertante.

L’esclavagisme est un crime contre l’humanité, et s’agissant de la traite occidentale vers l’Amérique, le bilan se chiffre en millions de déportés, entre 11 et 13, et millions de viols et de morts. Madame la ministre de l'Enfance, de la Famille et des Droits des femmes explique donc sereinement que les Noirs participaient à leur propre extermination. C’est du négationnisme.

De plus, dans l’idée de la ministre, il ne s’agit pas de « noirs » mais simplement de « nègres ». Dans le ton ni l’humour, ni la distance d’un Césaire, mais bien le mépris condescendant, qu’est la base du racisme. Quand même, faut le faire : « Des nègres américains qui étaient pour l'esclavage »…

Et ceci pour quelle brillante démonstration ? Pour nous expliquer que les femmes qui portent le voile se situent dans une pratique de l’esclavagisme, raison pour laquelle les marques qui fabriquent ce type de vêtements sont « irresponsables ».

Je participais l’autre jour à une réunion où l’un des thèmes était la droitisation des socialistes. Un élu de Droite a protesté : « Mais pourquoi parler de droitisation ? La Droite n’a jamais fait ça… ». Il est vrai que tout ceci s'inscrit dans une grande tradition... 

http://lesactualitesdudroit.20minutes-blogs.fr/


Alter Info l'Information Alternative

Grève contre la Loi Travail: des perturbations monstres prévues

Grève contre la Loi Travail: des perturbations monstres prévues








La déchéance de nationalité à peine enterrée, le gouvernement affronte ce jeudi l'épreuve de la rue, avec une nouvelle mobilisation, que les syndicats organisateurs promettent "grosse", contre la Loi Travail jugée "toxique" pour les salariés.

Le mouvement s'annonce large: des préavis de grève ont été déposés à la RATP, SNCF, EDF, Air France, Total, dans le contrôle aérien et plus généralement dans la fonction publique, le commerce, la presse, les ports et docks, les casinos…

Plus de 200 défilés, manifestations et rassemblements sont prévus un peu partout en France, selon le décompte de la CGT.

"De toute évidence, ce texte ne permettra pas les créations nécessaires d'emplois, généralisera la précarité et aggravera les inégalités professionnelles notamment envers les femmes et les jeunes", estiment les sept syndicats à l'initiative de la mobilisation (CGT, FO, Solidaires, FSU, Unef, FIDL, UNL), promettant une "grosse" journée.

Bien qu'à Paris, la manifestation ne parte qu'à 13H30 de place d'Italie en direction de Nation la mobilisation a déjà des effets sur le trafic: plus de 400 km de bouchons ont été recensés à 8h15 heure de Paris en région parisienne au lieu de 260 habituellement, selon Sytadin.

Dans les transports, l'appel à la grève contre le projet de Loi Travail a été particulièrement relayé.

Côté SNCF, un TER sur deux en province et un train francilien sur deux (moins sur le RER C et les lignes J, R et U) sont annoncés. La SNCF prévoit 4 trains sur 10 de jour et aucun de nuit. Sur le réseau TGV, un train sur deux est prévu sur l'axe Nord, 3 sur 4 sur les axes Atlantique et Sud-Est. En revanche, les TGV Est circuleront normalement et le trafic sera quasi-normal sur les Ouigo (9 sur 10). Les trains internationaux ne sont pas touchés. A la RATP, le bulletin de trafic en temps réel à 05H45 mentionnait un train sur deux en moyenne sur les lignes A et B du RER (y compris sur les portions gérées par la SNCF), trois métros sur quatre et un trafic bus et tramway "quasi normal".

Dans le ciel, la direction générale de l'aviation civile (DGAC) a demandé aux compagnies d'annuler préventivement 20% de leurs vols à l'aéroport d'Orly et un tiers à Marseille, indique l'AFP.

Plus d'une vingtaine de lycées parisiens envisagent de fermer jeudi pour éviter des débordements. Des violences et interpellations ont marqué la précédente journée, le 24 mars, lancée par les organisations de jeunesse et soutenue par les syndicats de salariés.

https://fr.sputniknews.com/international/201603311023817715-loi-travail-greve/


Alter Info l'Information Alternative

Le spectre d’une bombe sale plane sur le sommet de Washington

Le spectre d'une bombe sale plane sur le sommet de Washington







Le scénario catastrophe d'une «bombe sale» entre les mains de djihadistes de l'État islamique (EI) va peser sur les travaux d'un sommet international sur la sûreté nucléaire organisé en fin de semaine à Washington par le président Barack Obama.

Le locataire de la Maison-Blanche, qui quittera le pouvoir en janvier, avait lui-même lancé en avril 2010 ce rendez-vous d'une cinquantaine de pays réunis dans la capitale fédérale américaine.

Dans un discours resté fameux donné à Prague en avril 2009 sur «un monde sans armes nucléaires», M. Obama avertissait que le risque d'une «attaque nucléaire» représentait «la menace la plus immédiate et la plus extrême pour la sécurité mondiale».

Le contexte est d'autant plus dramatique pour la quatrième édition de ce sommet qui se tient jeudi et vendredi, dix jours après les attentats de Bruxelles revendiqués par le groupe État islamique (32 morts, 340 blessés) et dans le sillage d'informations sur un hypothétique attentat «terroriste nucléaire».

Ainsi, des médias belges et internationaux rapportaient ces derniers jours que la cellule islamiste bruxelloise des attaques du 22 mars avait prévu de fabriquer une «bombe sale» radioactive, à la suite d'une surveillance par vidéo d'un «expert nucléaire» belge mise sur pied par deux des kamikazes, les frères Bakraoui.

Et juste après le carnage dans la capitale européenne, le patron de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) Yukiya Amano prévenait dans un entretien à l'AFP: «Le terrorisme se répand et la possibilité que des matériaux nucléaires soient employés ne peut pas être exclue».


Cyberattaque d'une centrale nucléaire
Le coordinateur de l'Union européenne pour la lutte contre le terrorisme Gilles de Kerchove avertissait aussi samedi dans le journal La Libre Belgique qu'une éventuelle cyberattaque, une prise de contrôle par internet, «d'un centre de gestion d'une centrale nucléaire» par des mouvements djihadistes pourrait survenir «avant cinq ans».

Signe de l'inquiétude de Washington, la Maison-Blanche a proposé à la Belgique «l'assistance» des États-Unis «pour protéger les infrastructures nucléaires» du pays, qui a d'ailleurs déployé des militaires autour de ses centrales.

Bien que le sommet sur la sûreté nucléaire ne soit pas exclusivement consacré au risque terroriste, des pays de la coalition militaire internationale anti-djihadiste se réuniront en marge de la conférence plénière.

Car, comme l'a confié le Pentagone mardi, les États-Unis s'«inquiètent que des armes de destruction massive puissent tomber dans les mains de terroristes». Et la Maison-Blanche a reconnu que «des organisations terroristes ambitionnaient depuis des années d'acquérir des matériaux nucléaires».

Si très peu d'experts pensent que l'EI puisse un jour se doter d'une arme atomique, beaucoup craignent qu'il ne s'empare d'uranium ou de plutonium pour tenter d'assembler une «bombe sale». Un tel engin ne provoquerait pas d'explosion nucléaire, mais la diffusion de radioactivité aurait de terribles conséquences sanitaires, psychologiques et économiques.

D'après des données de l'AIEA, quelque 2800 incidents relatifs à des trafics, possessions illégales ou pertes de matériaux nucléaires ont été répertoriés dans le monde ces 20 dernières années. Et selon des experts américains en non-prolifération, le stock mondial d'uranium hautement enrichi s'élevait à la fin 2014 à 1370 tonnes. L'essentiel se trouve en Russie.

http://www.gnet.tn/revue-de-presse-internationale/le-spectre-d-une-bombe-sale-plane-sur-le-sommet-de-washington/id-menu-957.html

Alter Info l'Information Alternative

La Chine et Israël ont un grand potentiel de renforcement de coopération (responsable chinois)

La Chine et Israël ont un grand potentiel de renforcement de coopération (responsable chinois)








La Chine et Israël ont un immense potentiel de renforcement de leur coopération pragmatique dans différents domaines, en particulier dans l'innovation, a estimé mercredi la vice-Première ministre chinoise Liu Yandong, en visite en Israël.

Lors de sa rencontre avec l'ancien président israélien Shimon Peres à Tel Aviv, Mme Liu a indiqué qu'elle croyait fermement que les perspectives de la coopération sino-israélienne étaient radieuses.

Mme Liu a transmis les félicitations des dirigeants chinois à M. Peres et salué sa contribution significative au développement des relations bilatérales.

Au cours de sa visite en Chine en 2014, M. Peres et les dirigeants chinois avaient conclu un consensus très important sur le renforcement de la coopération dans les domaines de la science et de la technologie, de l'éducation, de la santé, de l'agriculture et des ressources hydriques, a rappelé Mme Liu, soulignant que les efforts des deux parties avaient porté leurs fruits.

Mme Liu a évoqué la deuxième réunion du Comité sino-israélien sur la coopération en matière d'innovation, qu'elle a coprésidée avec le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou mardi à Jérusalem. Les deux pays ont décidé de débuter officiellement les négociations sur un accord de libre-échange, a-t-elle indiqué.

L'année prochaine marquera le 25e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre la Chine et Israël, a souligné Mme Liu, qui a souhaité que les deux parties saisissent cette opportunité pour donner une nouvelle dimension à leurs relations bilatérales.

M. Peres a salué les réussites de la Chine en matière de développement économique et social.

Il s'est réjouit des résultats positifs obtenus par Israël et la Chine dans leur coopération bilatérale dans la science, la technologie et l'innovation.

Les deux pays devraient davantage exploiter leur potentiel et étendre la portée de leur coopération bilatérale pour le bien des deux peuples, a-t-il ajouté.

Mercredi, Mme Liu et le ministre de la Santé israélien Yaakov Litzman avaient participé à un séminaire sur la coopération sino-israélienne en matière de santé à Tel Aviv.

Mme Liu avait alors présenté une proposition en trois points visant à renforcer la coopération sanitaire en approfondissant la coopération dans les cellules souches et la médecine regénérative et en développant les échanges entre les peuples. 

http://french.cri.cn/621/2016/03/31/301s474158.htm

Alter Info l'Information Alternative

Libye: des hommes armés s’emparent d’une télévision proche des autorités de Tripoli

Libye: des hommes armés s'emparent d'une télévision proche des autorités de Tripoli







Un groupe armé est entré de force mercredi soir dans le siège d'al-Nabaa, une chaîne satellitaire libyenne proche des autorités qui contrôlent Tripoli, expulsant les employés après avoir suspendu la retransmission, selon deux journalistes de cette chaîne.
"Un groupe d'hommes armés, dont certains en treillis, d'autres en civil, a fait irruption dans nos locaux (dans le centre de Tripoli), ont rassemblé les employés dans une pièce leur annonçant qu'ils n'avaient plus rien à faire ici", a raconté à l'AFP l'un des deux journalistes de cette chaîne.

Les programmes de la chaîne al-Nabaa se sont complètement arrêtés une demi-heure après qu'un bandeau rouge est apparu avec la mention "Urgent", annonçant que "les fils et les révolutionnaires de Tripoli ont fermé la chaîne de la discorde et de l'instigation (à la haine)", menaçant de poursuite tous ceux qui y travailleraient à l'avenir.
"On nous a sortis des locaux, pris le contrôle et suspendu la diffusion. Aucun de nous n'a été blessé", a déclaré à l'AFP un autre journaliste sous couvert de l'anonymat.

Plus tôt dans la journée, cette même chaîne avait transmis les déclarations du chef de ce gouvernement Khalifa el-Ghwell qui a sommé Fayez al-Sarraj, chef du gouvernement d'union soutenu par l'ONU, arrivé dans la journée par la mer, de quitter Tripoli.
Des membres du parlement non reconnu siégeant dans la capitale s'étaient exprimés sur al-Nabaa pour dénoncer la venue à Tripoli de M. Sarraj sans l'autorisation des autorités sur place, qualifiant les officiers qui ont facilité cette opération de "traîtres".
Selon l'un des deux journalistes d'al-Nabaa, les hommes armés qui ont pris le contrôle de la chaîne "semblent être favorable au gouvernement de Sarraj".

http://www.lorientlejour.com/article/978391/libye-des-hommes-armes-semparent-dune-television-proche-des-autorites-de-tripoli-journalistes.html

Alter Info l'Information Alternative

Le Socialisme « Petit ZIZI ».

Le hic n'est pas tant que le Socialisme français est devenu bête et méchant. Il l'est souvent par intermittence. Le problème est qu'il n'a même plus les aptitudes de l’être, à ses grands regrets et son petit malheur. D’où la déchéance totale et absolue de ce Socialisme petit zizi, en somme.
Le Socialisme
Les paysans ont du flair au bout de l’œil. Habitués qu'ils sont à scruter l'horizon à l’affût de la plus petite des plantes qui sort de la terre. Voire la plus petite des graines qui germe.

Et à force de contempler tous ces petits rejetons, ils en sont arrivés à avoir la meilleure et la plus juste des mesures. C'est dire que, si par inadvertance, ils vous disent que quelque chose est petit, ce qu'il l'est, très probablement.

Cela dit, nous on l'avait bien compris depuis longtemps. On avait compris en effet que notre Siècle était petit. Que ses acteurs, toutes obédiences confondues, le sont tout autant. Tout comme ses hommes politiques et ses écrivains exception faite éventuellement de ses philosophes qui, eux, sont de.... grands escrocs.


En fait on avait surtout bien saisi qu'il ne faudra plus compter sur ce Socialisme, bon marché beau banquier, pour hisser le niveau. Cette escroquerie permanente qui, s’accommodant mal de la réalité, a érigé pour cause la mystification en idéologie politique.

La vérité est que, sur plus d'un siècle, ce pseudo Socialisme s'est révélé prévisible. Honteusement opportuniste, il ne se gène pas par exemple de sermonner les droites chrétiennes jugées trop humanistes à son goût.

A l'instar de son champion en chef, Manuel Valls, qui, Israël chevillé au caleçon, s'offusqua chez les Germains de leur excès d’hospitalité envers ces éprouvés de Syrie ou d'ailleurs.

Lui qui a réussi à faire de la France le pays de la migration pour tous. Les vieux, les jeunes, les riches, les pauvres, les retraités, les chômeurs et même pour ceux qui, comme à Calais, cherchent encore une patrie.

Pourtant, aujourd’hui, les Socialistes ont décidé de devenir vraiment méchants pour de bon. Promis, juré, craché rassurent-ils. De passer outre la volonté populaire et les lois démocratiques. De museler la justice, de compartimenter la citoyenneté, de changer la constitution et de pérenniser l’état d'urgence. Bref de verser eux aussi, dans l'outrance. Bref de prendre part au projet. De collaborer, une fois encore. De voir, en somme, dans la grosse France, le petit Israël-intramuros qui vient.


Or, le hic n'est pas tant que le Socialisme français est devenu bête et méchant. Il l'est souvent par intermittence. Le problème est qu'il n'a même plus les aptitudes de l’être, à ses grands regrets et son petit malheur. D’où la déchéance totale et absolue de ce Socialisme petit zizi, en somme.

Alter Info l'Information Alternative

A Mr El Hammouchi du D.G.Sécuritaire marocain :Est-ce le Roi qui trahi la confiance de son peuple ?

A Mr El Hammouchi du D.G.Sécuritaire marocain :Est-ce le Roi qui trahi la confiance de son peuple ?
Monsieur le directeur :
Vous êtes bien le chef du sécuritaire marocain uni sous votre direction qui a été honoré à l’étranger en Espagne, la France …Chose qui mérite respect et admiration.
Aujourd’hui vous parlez de formation scientifique pour vos hommes, mais vous n’êtes pas sans savoir que le problème ne relève pas seulement des R.H ou du systématique, il est plutôt cérébral avec comme preuve la myopie dont souffre le scientifique marocain à cause du système éducatif marocain encore en mal de mer !
Soyez certain que l’observation professionnelle telle celle de la foule ou des boulevards ne sera jamais sujet réussi par vos équipes. Je parle bien de l’observation et donc des compétences scientifiques vraies et non de Moqadam chikh….et les indicateurs de quelques sous. C’est une manière que les européens ne peuvent pas mettre en œuvre dans leur pays de droit et de respect des citoyens.
Au fait vous savez bien que la réussite sécuritaire intérieure du pays revient à un système archaïque qui profite de la nature informative des marocains dont profite votre système Makhzani. Il s’agit d’une culture colorée de religiosité qui s’enracine en une société aujourd’hui en déperdition à cause de multiples raisons dont même cette méthode utilisée à la base sociale en est une.
Monsieur le directeur:
Vos équipes sont présentes partout au Maroc : Cafés – rues – places publiques- boutiques de commerces- jardins- institutions publiques et privées – lieux de cultures- écoles- marchands droguerie- souks – boutiques…. Les taxis, les taxis colis- les bus …
Les rapports sont rédigés presque à la minutes…. Rien ne passe…
Mais l’extraordinaire c’est que vous ne voyez pas ceux qui trahissent votre roi, ceux qui ont fait de lui juste un épouvantail dans les champs institutionnels au Sahara occidental depuis l’inauguration de la traitrise à Guelmim en 2005….. !
Il est inadmissible que vous ne soyez au courant de l’excrétion de la constitution et des directives royales par des cadres des grands conseils dont je cite :
-Le Conseil consultatif royal des affaires du Sahara (CORCAS)
-Le Haut conseil d’enseignement de formation et de la Recherche scientifique (HCEFRS)
-Le Conseil Economique social et environnement(CESE)
Monsieur le directeur :
Comment expliquez-vous que le Roi ne gouverne pas et ne règne pas au moins au Sahara occidental ; alors que vous décrochez les médailles et des honneurs en Espagne, France…alors que vous profitez des plus larges compétences étatiques et monarchiques… alors que vous parlez de polices scientifiques … alors que toute une armada administrative et Makhzanie qui empeste les lieux sahraouis de trahison à votre service!
Permettez donc en tant que militant Sahraoui (Marocain) ayant opposé toutes ces composantes du plus dégoutant lobby sur terre depuis 2005 de vous dire en toute franchise que je doute de la souveraineté du trône depuis 2005… sinon je me pose la question si ce n’est le Roi lui même qui trahi la confiance de son peuple en légalisant les initiatives des institutions précitées(Conseils…) alors que nous avons toutes les preuves qu’elles ont trahies sa confiance !

Alter Info l'Information Alternative

Bernard Cazeneuve: « la vie privée n’est pas une liberté » (rappel)

Bernard Cazeneuve: « la vie privée n’est pas une liberté »

cazeneuve

Mardi, Numerama rapportait que le ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve avait déclaré à l’Assemblée Nationale que le droit à la vie privée n’était pas une liberté, et qu’il mettait quiconque au défi de trouver une disposition attentatoire aux libertés dans le projet de loi Renseignement. La déclaration a de quoi faire hurler tout juriste (et elle en fait hurler certains), puisque le droit international comme le droit constitutionnel français sont très clairs sur le fait que la vie privée est bien une liberté fondamentale, qui doit être protégée en tant que telle.

via Numerama, le 15 avril 2015

Assad: le préjudice causé par la guerre dépasse 200 milliards de dollars

Assad: le préjudice causé par la guerre dépasse 200 milliards de dollars

assad-prejudice

La migration a été provoquée par le terrorisme et l’insécurité. Elle est également liée au blocus, aux sanctions occidentales imposées contre la Syrie, selon le chef de l’Etat syrien.

La guerre civile qui dure en Syrie depuis 2011 a causé au pays un préjudice de plus de 200 milliards de dollars (plus de 175 milliards d’euros), a annoncé le président syrien Bachar le-Assad dans un entretien à Dmitri Kisselev, directeur général de Sputnik.

« Les problèmes économiques pourront être réglés immédiatement, lorsque la situation en Syrie se stabilisera. Par contre, la restauration de l’infrastructure demandera beaucoup de temps », a indiqué le chef de l’État syrien.

Selon lui, les réfugiés commenceront à rentrer lorsqu’il y aura un espoir d’amélioration dans le pays.

« La migration a été provoquée par le terrorisme et l’insécurité. Elle est également liée au blocus, aux sanctions occidentales imposées contre la Syrie. Nombreux sont ceux qui ont quitté des régions où il n’y a pas de terrorisme à cause de la baisse du niveau de la vie », a expliqué le président syrien.

La confrontation entre Bachar el-Assad et les rebelles demandant sa démission a commencé en 2011 pour se transformer en guerre civile, ce qui a permis aux organisations terroristes de se développer. En septembre 2014, la coalition internationale dirigée par les États-Unis a commencé ses frappes aériennes sur les positions des djihadistes. En automne 2015, Moscou a lancé, à la demande de Damas, une opération aérienne contre les extrémistes. Puis, en mars, le président Poutine a ordonné le retrait du gros du contingent russe dans le pays, laissant toutefois fonctionner normalement la base maritime russe de Tartous et l’aérodrome de Hmeimim.

SputnikNews

Bataclan : la mère d’une victime crée le malaise sur France 5

Bataclan : la mère d’une victime crée le malaise sur France 5

bataclan-mere

Une mère de famille dénonce le cynisme et le manque de transparence du gouvernement Français sur l’attentat de Paris.

Il faudra 25 ans pour connaitre le résultat de a commission d’enquête parlementaire sur les attentats de Paris.

News360x

George W. Bush laisse un gros pourboire; La serveuse dit qu’il est derrière le 11 septembre 2001

George W. Bush laisse un gros pourboire; La serveuse dit qu’il est derrière le 11 septembre 2001

bush-illustration

Une serveuse a été sévèrement critiquée après avoir accusé l’ex Président George W. Bush d’avoir commandité les attentats du 11 septembre sur Twitter.

bush-911

Leisa Smith posted a photo of her, the former president and former FLOTUS Laura Bush on March 22 after serving them at the restaurant she works at. The caption read, « Bush did 911 but he did me a solid and left me a (good) tip. »

Leisa a publié une photo d’elle avec l’ex Président et l’ex première dame Laura Bush le 22 mars après les avoir servis dans le restaurant où elle travaille. « Bush est derrière le 11 septembre et il m’a donné un gros pourboire. »

Le tweet a été retwitté plus de 5000 fois avant d’être effacé.

Mais suite aux diverses réactions de plusieurs membres de Twitter, elle s’est sentie obligée de formuler des excuses publiques :

Source: Statesman.com

Un ovni vert filmé dans le ciel de Cajarc, France, le 28 mars 2016

Un ovni vert filmé dans le ciel de Cajarc, France, le 28 mars 2016

lumiere-france-1

lumiere-france-2

Date de l’observation: 28 mars 2016
Lieu de l’observation: Cajarc, France
Source: MUFON #75501

Scott C. Waring: Cet ovni vert a été aperçu en France cette semaine et on dirait qu’il est invisible et que c’est l’angle du soleil à l’horizon qui a permis de révéler sa position. Le photographe l’a vu à l’oeil nu, et l’a suivi avec sa caméra. Super trouvaille d’un vaisseau interstellaire.

Témoignage: Je prenais plusieurs photos avec mon ami, alors qu’on était pas loin de Cajarc, quand j’ai vu d’étranges lumières dans les nuages. J’ai tout d’abord pensé que c’était la Lune mais je me suis rappelé que c’était en pleine nouvelle Lune. L’objet bougeait très lentement, et faisait des vas et viens, littéralement. Petit à petit la lumière s’est dissipé et l’objet a disparu en quelques secondes. Puis on est rentré chez nous.

lumiere-france-3

Source: UFO Sightings Daily, le 29 mars 2016

Général Pinatel : « On paye le prix d’une politique totalement irresponsable » – independenza webtv ©

Tous droits réservés : independenza webtv (c) - Paris (France), mercredi 30 mars 2016 - independenza webtv s'est entretenu avec le Général Jean-Bernard Pinatel.
Durée : 37 minutes

contact : independenzatv@gmail.com
www.facebook.com/independenza.webtv
www.youtube.com/user/independenzawebtv
https://twitter.com/independenzatv

Jean Pierre Le Goff: « On assiste bien à la fin d’un monde avec des risques de conflits ethniques et de violence »

Jean Pierre Le Goff: « On assiste bien à la fin d’un monde avec des risques de conflits ethniques et de violence »

le-goff

Terrorisme, révolte dans la jeunesse, campagne antiraciste absurde, Europe impuissante, le titre du dernier livre de Jean-Pierre Le Goff, Malaise dans la démocratie, est plus que jamais approprié à la situation actuelle. Le sociologue et philosophe fait le point pour FigaroVox. Jean-Pierre Le Goff est un philosophe, écrivain et sociologue français. Son dernier livre « Malaise dans la démocratie » vient de paraître chez Stock.

La présidence de François Hollande représente le summum du pouvoir incohérent et informe qui ne date pas d’aujourd’hui. […] La concertation, la démocratie participative, la recherche d’un compromis acceptable… ont bon dos pour masquer l’absence de tout projet clair et cohérent.

On assiste bien à la fin d’un monde avec des risques de conflits ethniques et de violences, une accentuation du chaos.

De quelque côté que l’on se tourne, c’est l’impression de confusion et de délitement qui domine avec le sentiment d’impuissance des États à s’attaquer aux causes des maux dont ils déplorent les effets. On réagit au plus vite pour essayer tant bien que mal de gérer des problèmes qui s’emballent: lutte contre le terrorisme, flux de migrants, Union européenne à la dérive, chiffres du chômage…, tout en ayant en vue des échéances électorales qui se rapprochent à grands pas.

Chaque jour nous confronte à la vision d’un pays désorienté, d’une Union européenne à la dérive et d’un monde livré au chaos. Les images du flot de réfugiés et de migrants bloqués aux frontières criant leur colère renforcent l’angoisse des peuples européens: pour ces migrants l’Europe est une terre promise quoiqu’il en soit du chômage, des différences de culture et des mœurs ; réfugiés politiques et migrants économiques se mélangent dans la plus grande confusion, sans parler des terroristes islamistes qui peuvent profiter de l’occasion. Les grands discours généraux sur la lutte contre la xénophobie, l’islamophobie, le racisme…, les leçons de morale données aux peuples européens qui craignent de voir à terme leur pays et leur culture s’en aller à vau l’eau n’y changeront rien. […]

Une police de la pensée et de la parole a accusé systématiquement nombre d’intellectuels et de journalistes d’«islamophobie», faisant pression et rendant plus difficile toute critique, toute réflexion et débat sur l’islam et son adaptation difficile à la civilisation européenne, réflexion et débat indispensables à son intégration.

[…]

Comme je le souligne dans mon livre, cela pose le problème du bouleversement du terreau éducatif et sociétal des démocraties européennes, bouleversement qui a abouti à la dépréciation de leur propre histoire et à la mésestime d’elles-mêmes, au profit d’un multiculturalisme invertébré et sentimental qui a le plus grand mal à reconnaître qu’existe une pluralité des peuples et des civilisations. C’est une mentalité nouvelle qui a vu le jour pour qui la démocratie est devenue synonyme de relativisme culturel, la nation de xénophobie et de racisme, l’Europe et l’Occident étant eux-mêmes considérés, peu ou prou, comme les responsables de tous les maux de l’humanité. Les guerres, les totalitarismes et la shoah, le colonialisme… se sont trouvés intégrés dans un récit de plus en plus dépréciatif de notre histoire et la critique salutaire de l’ethocentrisme européen a versé dans un règlement de compte qui n’en finit pas. En contrepoint, les autres peuples du monde peuvent être considérés comme porteurs de vertus qui nous font défaut. […]

Le Figaro

Présentatrice de CNN: « Les Européens sont à blâmer pour le terrorisme, ils devraient apprendre à les intégrer. »

Présentatrice de CNN: « Les Européens sont à blâmer pour le terrorisme, ils devraient apprendre à les intégrer. »

rula

A l’occasion d’un débat tendu sur CNN mercredi soir, Rula Jebreal, une analyste de la politique étrangère a déclaré à l’invité conservateur et ancien agent de la CIA Buck Sexton, que les « blancs comme vous » étaient mal équipés pour contrecarrer ISIS dans des opérations de contre terrorisme.

Jebreal a déclaré a Sexton que pour intégrer des musulmans avant qu’ils ne deviennent radicaux, il est essentiel de respecter leur langue, culture et religion afin de comprendre pourquoi ces gens se tournent vers des violences extrêmes. Sexton s’est défendu en disant que les soldats font de leur mieux en Irak et en Afghanistan pour empêcher des attentats suicides ou des décapitations, mais Jebreal a rétorqué, « c’est déjà trop tard quand ils sont devenus des djihadistes. »

Ministre de l’EU: « L’Europe sera diversifiée ou ce sera la GUERRE », « Il n’y aura pas d’Europe Blanche dans le futur »

Ministre de l’EU: « L’Europe sera diversifiée », « Il n’y aura pas d’Europe Blanche dans le futur »

europe

Frans Timmermans (Bilderberg 2008) le Vice Président de la Commission Européenne, a fait un discours en disant que l’Europe n’a pas le droit d’être à majorité Blanche.

« La diversité est désormais perçue comme une menace dans plusieurs endroits de l’Europe, » dit-il.

« La diversité vient avec plusieurs défis. Mais la diversité est le destin de l’humanité. »

« Il n’y aura en aucun cas, même dans les lieux les plus reculés de cette planète, une nation qui n’aura aucune diversité dans le futur. C’est la direction qu’emprunte l’humanité. »

« Et ces politiciens qui essayent de vendre à leur électorat une société qui est exclusivement composée de gens d’une seule culture, essayent de présenter un futur basé sur un passé qui n’a jamais existé, donc ce futur ne sera jamais une réalité. »

« L’Europe sera diversifiée, comme tous les autres endroits du monde sont diversifiés. »

« L’unique question est de savoir comment devrions-nous gérer cette diversité? Et ma réponse est, en nous assurant que nos valeurs déterminent la façon dont nous gérons la diversité et en ne délaissant pas nos valeurs de refuser l’homogénéité. L’homogénéité et la consanguinité détruisent la société. »

« Il n’y a jamais eu d’Europe Blanche, c’est un mythe nationaliste entretenu par des fascistes. Le nationalisme est un verrous qu’il faut faire sauter. »

« L’Islam s’adapte bien mieux à la nouvelle Europe que les Européens dits « de souche » bien que cette appellation est une illusion. »

Dans ce discours les chefs Européens parlent de « mixer des races », de « mixer le monde » ensemble, mais que c’est uniquement dans les zones « blanches » que ce « brassage ethnique » aura lieu et sera obligatoire par la loi, et ceux qui seront contre le projet humaniste seront traités de tous les noms et attaqués.

La communauté internationale ne met pas la pression sur les pays Asiatiques composés en grande majorité d’asiatiques. Il n’y a pas de pression internationale non plus envers les pays Noirs.

C’est un génocide des Blancs. La « diversité » est un synonyme pour « génocide », et les pays « Blancs » ne méritent pas d’exister selon les maîtres du nouvel ordre mondial. C’est un génocide sponsorisé par les universités, gouvernements et institutions de l’occident. Et ceux qui sont contre le projet finiront comme Saddam Hussein.